Chine en Question

Blog dédié au Monde asiatique

Archives de Tag: Techniques chinoises

Les « quatre nouvelles grandes inventions » de la Chine


 

Comme tout le monde le sait, les « quatre grandes inventions » de la Chine antique, soit le papier, la boussole, l’imprimerie et la poudre à canon, furent introduits au Moyen-Orient et dans les pays arabes, puis en Occident par la Route de la Soie. Aujourd’hui, ce que les étudiants étrangers aimeraient emporter chez eux sont les « quatre nouvelles grandes inventions », à savoir le train à grande vitesse, le paiement par téléphonie mobile, le vélo en libre-service et les achats en ligne. À proprement parler, ces technologies ne sont en fait pas des inventions chinoises, mais elles ont eu un essor prodigieux et ont profondément changé la vie quotidienne des Chinois.

1) La France est le « berceau » du TGV. […] À ce moment-là [au début des années 1990], la Chine souhaitait que la France pût lui transférer sa technologie, mais l’entreprise française Alstom avait refusé de le faire.
[…] la Chine a commencé à envisager la mise au point du TGV par ses propres moyens. Dix ans plus tard, le TGV chinois, élaboré par la Chine, a commencé à circuler. Pour l’heure, plus de 65 % des lignes ferroviaires TGV dans le monde sont en Chine, et elles sont « fabriquées en Chine ». La vitesse du TGV chinois en exploitation commerciale se situe entre 300 et 350 km/h. […] La France a certes commencé à s’équiper du TGV dans les années 1980, mais la Chine commence désormais à la rattraper, voire à la dépasser…

2) En Chine, qu’il s’agisse d’Alipay, ou de WeChat Pay, tout est très pratique. On peut effectuer un paiement par téléphone pour la quasi-totalité des consommations, d’autant plus qu’il n’y a pas de restrictions particulières quant au montant à régler. Même pour payer un seul yuan, cela ne pose aucun problème. Un journaliste américain a fait une expérience en Chine. Il a essayé de sortir sans un seul sou en poche, ne gardant qu’un smartphone sur lui. Au final, que ce soit pour les frais de taxi et de restauration, les courses, les paiements d’électricité et d’eau, les billets de cinéma et même pour un virement bancaire entre amis, la quasi-totalité de ces opérations peuvent être effectuées via le paiement par téléphonie mobile.

3) La troisième « nouvelle grande invention » est le service de partage de vélos. En réalité, ce n’est pas non plus quelque chose de nouveau en France. […] Or, dans le système de partage de vélos pratiqué en Chine, ces derniers peuvent être systématiquement pris et rendus toujours n’importe où. Dès l’instant où une application informatique est installée sur le smartphone, on peut scanner le code QR à tout moment pour déverrouiller le vélo avant de s’en servir. Après usage, il suffit de le verrouiller, le paiement par téléphone s’effectue instantanément.

4) Quant aux achats en ligne, inutile de s’étendre sur le sujet. Le fondateur du groupe Alibaba, Jack Ma, est déjà une célébrité mondiale. En fait, il est déjà possible, même si l’on est en France, de faire des achats en passant par une série de plates-formes de commerce en ligne, telles que Tmall.com, qui relève du groupe de Ma, et des sites similaires comme JD.com, DangDang.com, etc. Aujourd’hui, les internautes en Chine se comptent au nombre de 731 millions de personnes, dont 64 % d’entre eux, soit 467 millions de Chinois, sont habitués à cette pratique. La valeur des transactions a atteint 26 100 milliards de yuans (plus de 3 400 milliards d’euros), soit environ 40 % du chiffre d’affaires des marchés d’e-commerce au détail dans le monde.

J’ai parlé des « quatre nouvelles grandes inventions » de la Chine avec force détails. En fait, cela ne représente qu’une infime partie des changements en cours qui interviennent en ce moment dans la modernisation du mode de vie des Chinois.

Lire l’intégralité de l’article : ZHENG Ruolin, Les « quatre nouvelles grandes inventions » de la Chine, Chine au présent, 29/06/2017.

Lire aussi :
Dossier documentaire Sciences Chine, Monde en Question.
Veille informationnelle 中國 Chine, Monde en Question.

Publicités

Le premier navire au monde à propulsion électrique mis à l’eau en Chine


 

La Chine a mis à l’eau le premier navire à zéro émission de gaz d’échappement au monde. Le bateau est propulsé par électricité !

Le premier navire à propulsion électrique au monde a été mis à l’eau le 12 novembre dernier à Guangzhou, dans la province chinoise de Guangdong (sud), ont annoncé les médias chinois.

Bâtiment de 2.000 tonnes, le navire a une autonomie de 80 km. Il faut seulement deux heures pour charger ses deux batteries au lithium. Leur capacité est de 2.400 kWh.

Le cargo en acier construit dans les chantiers navals de Guangzhou est long de 70,5m, large de 13,9 m et son tirant d’eau est de 3,3 mètres. Son équipage est de six personnes.

Selon les médias, le navire, qui n’utilise pas de pétrole et ne produit pas de déchets dangereux, transportera du charbon sur le fleuve Zhu Jiang.

​La Chine envisage d’utiliser la technologie de production de navires électriques pour élargir sa flotte de bateaux pour passagers et de cargos.

Source : Sputnik, 18/11/2017.

Lire aussi :
Dossier documentaire Sciences Chine, Monde en Question.
Veille informationnelle 中國 Chine, Monde en Question.

Supercalculateurs : la Chine règne en maître


 

Non contente de posséder les deux supercalculateurs les plus puissants de la planète, la Chine écrase les États-Unis dans le dernier top 500, avec 202 machines présentes dans ce classement, contre 143 pour son rival.
Lire la suite… Futura Tech, 15/11/2017.

L’article assez factuel est intéressant à un détail près. Le journaliste semble ignorer que la Chine est une République depuis 1911 et écrit Empire du Milieu, formulation hélas récurrente dans les médias français. Les médias étrangers, notamment anglo-saxons, n’utilisent jamais cette expression coloniale.
Lire : Commentaires, Futura Forum.

On remarquera la progression de la Chine dans ce domaine en comparant les données publiées il y a un exactement an.
Lire : Top500 : Les supercomputers gagnent en efficience énergétique Le Monde informatique, 14/11/2016.

16/11/2017
Serge LEFORT
Citoyen du Monde et rédacteur de Monde en Question

Lire aussi :
China makes world’s fastest wind tunnel to test hypersonic weapons, RT World News, 16/11/2017.
La Chine construit la soufflerie la plus rapide du monde pour simuler des vols hypersoniques de 12 kilomètres par seconde dans le cadre du programme de développement d’armes hypersoniques du pays.
Le tunnel sera achevé en 2020 et permettra à la Chine d’effectuer des essais au sol d’avions hypersoniques, qui pourraient voyager de la Chine vers les États-Unis en moins de 14 minutes, selon le South China Morning Post.
Articles contenant l’expression Empire du Milieu, Google ActualitésGoogle Actualités RSS.
Ce lien est particulièrement destiné à un lecteur qui croit que cette expression coloniale n’est plus usitée par les médias dominants alors que j’ai comptabilisé plus de 186 000 occurrences entre le 15/11/2016 et le 15/11/2017.
Serge LEFORT, zhōng guó, Chine en Question, 23/02/2010.
Serge LEFORT, L’Empire du Milieu I, Chine en Question, 16/11/2012.
Dossier documentaire Sciences Chine, Monde en Question.
Veille informationnelle 中國 Chine, Monde en Question.

Le papier dans la Chine impériale


 

Considéré comme l’un des quatre trésors du lettré chinois traditionnel, avec le pinceau, l’encre et la pierre à encre, le papier a conquis le monde entier à partir de la Chine.

Devenu le support privilégié de l’écrit, il s’est révélé indispensable à l’essor de l’imprimé. Mais les conditions de sa création, puis de sa fabrication au cours des âges sont restées relativement mal connues jusqu’à une période récente. Ouvrages historiques, littéraires ou techniques, encyclopédies ou monographies provinciales et locales, les principaux textes chinois sur le papier sont réunis dans le présent volume, et ce pour la première fois.

Cette histoire du papier par les textes nous fait découvrir toutes les variétés de sa production, depuis le papier non traité jusqu’aux papiers richement décorés, en passant par le papier monnaie fiduciaire et sacrificiel, les vêtements ou encore les objets récréatifs.

Jean-Pierre DRÈGE, Le papier dans la Chine impériale – Origines, fabrication, usages, Les Belles Lettres, 2017.

Lire aussi :
Dossier documentaire Chine – Sciences, Monde en Question.
Veille informationnelle 中國 Chine, Monde en Question.

Le livre technique avant le XXe siècle – À l’échelle du monde


L’histoire du livre technique constitue un champ neuf et peu développé. Si elle est relativement moins connue que celle du livre de science ou de la littérature artistique, elle concerne pourtant une production extrêmement riche, qui représente et met à l’œuvre l’intelligence pratique et l’esprit d’invention. Il suffit de penser aux Descriptions des arts et métiers, commandées au plus haut sommet de l’État sous l’Ancien Régime, aux spectaculaires « théâtres de machines », aux manuels de fonctionnaires circulant dans tout l’empire chinois, aux multiples traités qui ont formé des générations d’ingénieurs ou encore aux guides techniques destinés à améliorer les pratiques des artisans et des agriculteurs, pour comprendre qu’il s’agit d’une littérature importante à caractère universel faisant l’objet de circulations intenses entre les différentes parties du globe.

L’objet de ce livre est à la fois de combler une lacune du champ historique et d’interroger les relations entre l’économie du livre et le monde de la technique afin d’analyser la catégorie du livre technique à travers ses formes, ses fonctions, ses modes de diffusion et d’appropriation, avant le XXe siècle. Cet ouvrage contribue ainsi au dynamisme de l’histoire des techniques, soucieuse d’affirmer sa dimension culturelle, comme une histoire des savoirs et des représentations, et de s’inscrire dans les débats de l’histoire globale.

Liliane HILAIRE-PÉREZ, Valérie NÈGRE, Delphine SPICQ et Koen VERMEIR (sous la direction de), Le livre technique avant le XXe siècle – À l’échelle du monde, CNRS, 2017 [Table des matières].

Lire aussi :
Dossier documentaire Chine – Sciences, Monde en Question.
Veille informationnelle 中國 Chine, Monde en Question.

Travail et savoirs techniques dans la Chine prémoderne


 

Face aux transformations de la société chinoise, dans un pays où l’action collective est soumise de très longue date à un État bureaucratique, étudier la formation des savoirs techniques, c’est se donner un angle pertinent pour saisir les liens que l’État et la société créent et reconfigurent sans cesse. Ce numéro traite de la transmission et de l’expertise lettrée. Le prochain analysera les trajectoires des experts.

Éric BRIAN, Travail et savoirs techniques dans la Chine prémoderne – 1 Transmission et expertise lettrée, Revue de Synthèse, 2010 [Texte en ligne].

Lire aussi :
Dossier documentaire Sciences chinoises, Monde en Question.
Veille informationnelle 中國 Chine, Monde en Question.

Pillage de la technologie chinoise


 

Les documentaires-fictions télévisuels sont en réalité des fictions dont la part documentaire sert à accréditer des mensonges fictionnels. Ainsi Le siècle porcelaine utilise cette forme pour imposer l’idée que la porcelaine de Limoges serait le produit du raffinement de la civilisation française.

Une scène résume cette thèse : une marquise boit du chocolat dans une tasse en porcelaine. Naturellement, le docu-fiction ne dit pas que le chocolat provient du pillage du Mexique et que la porcelaine de celui de la Chine. Il faut dire que même Marx et Engels n’avaient que mépris pour les barbares chinois.

Or, la porcelaine est apparue en Chine entre -206 et 220. C’est dire l’avance considérable qu’avait la technologie chinoise sur l’européenne, qui ne fit que copier au XVIIIe siècle le processus de fabrication volé par François-Xavier d’Entrecolles. Ce jésuite profita de sa mission, agréée grâce à Matteo Ricci, pour espionner les ateliers chinois. En 1712 et 1722, il rapporta à son supérieur la composition et les secrets de fabrication de la porcelaine chinoise.


Lettre du 1er septembre 1712
Lettres édifiantes et curieuses concernant l’Asie, l’Afrique et l’Amérique, Tome 3 p. 207-224

Lettre du 25 janvier 1722
Lettres édifiantes et curieuses concernant l’Asie, l’Afrique et l’Amérique, Tome 3 p. 309-327

15/12/2014
Serge LEFORT
Citoyen du Monde

Pascal Magontier, Le siècle porcelaine, Doriane Films, 2010 non disponible en ligne.

Lire aussi :
BALLOT, Petite histoire de la porcelaine de Chine, Chine ancienne.
COLLECTIF, Lettres édifiantes et curieuses concernant l’Asie, l’Afrique et l’Amérique, Gallica
Tome 1 : Gréce, Turquie, Syrie, Arménie, Perse, Égypte, Amérique septentrionale
Tome 2 : Guyanes, Pérou, Californie, Chili, Paraguay, Brésil, Indoustan, Bengale, Gingi, Golgonde, Maduré, Carnate, Tanjaour, Marhate
Tome 3 : Chine
Tome 4 : Chine, Indochine, Océanie
DIVERS, Livres sur la porcelaine, Internet Archive.
DU SARTEL, La porcelaine de Chine, Gallica.
HOFFMANN, Histoire et fabrication de la porcelaine chinoise, Gallica.
Chantal MESLIN-PERRIER, La Porcelaine de Limoges, Editions Jean-Paul Gisserot, 2006 [Google Livres].
Robert TEMPLE, Le génie de la Chine – 3 000 ans de découvertes et d’inventions, Philippe Picquier, 2000 et 2007.
Bien des siècles avant l’Occident, la Chine avait déjà inventé un grand nombre des techniques sur lesquelles repose notre monde moderne. Voici détaillées l’origine et l’histoire de ces grandes découvertes chinoises, dans des domaines aussi variés que l’agriculture, l’astronomie, la médecine, la physique, les mathématiques, la musique, les transports ou la guerre. Elles révèlent l’extraordinaire inventivité de la Chine, depuis le premier millénaire avant notre ère jusqu’au XIIIe siècle, depuis la brouette ou le cerf-volant jusqu’à la combustion spontanée et l’identification des taches solaires.
Dossier documentaire Chine/Occident, Monde en Question.
Dossier documentaire Sciences Chine, Monde en Question.
Veille informationnelle 中國 Chine, Monde en Question.

Avancée technologique : la communication quantique


La Chine lancera en 2016 un satellite pour mener des expériences quantiques

La Chine prévoit de lancer en 2016 un satellite conçu pour mener des expériences en termes de technologie et d’information quantiques, a annoncé jeudi à Beijing le professeur Pan Jianwei, un éminent spécialiste de la physique quantique.

Pan Jianwei espère ainsi « établir un réseau de communication quantique entre Beijing et Vienne ».

« Un tel projet est impossible sans collaboration internationale », a indiqué M. Pan lors d’une conférence de presse en marge de la session annuelle de la Conférence consultative politique du Peuple chinois (CCPPC), organe consultatif suprême du pays.

Le domaine de la communication quantique, science de la transmission d’états quantiques entre des sites distants, attire l’attention du monde entier depuis quelques années, grâce à la découverte de la cryptographie quantique. Cette dernière est souvent décrite comme un moyen de créer des messages indéchiffrables.

Membre de l’Académie des sciences de Chine, le professeur Pan travaille à l’Université des sciences et technologies de Chine et a dirigé en 2005 une équipe de recherche exploratoire lors d’un test de communication quantique mené sur une trentaine de kilomètres de la Grande Muraille.

Source : Chine Informations

Nicolas CERF (Coordinateur), Introduction à l’information quantique et au calcul quantique – Conférence donnée à l’Académie royale de BelgiqueTélécharger mp3, 10/05/2010, 2 heures.
Ce cours-conférence a pour ambition d’introduire à un large public cette discipline récente, à la frontière de la physique, de l’informatique et des mathématiques. Les résultats principaux et les concepts fondamentaux seront abordés du triple point de vue de la physique théorique (leçon de Nicolas Cerf), de la physique expérimentale (leçon de Philippe Grangier) et de l’informatique (leçon de Frédéric Magniez).

Michel LE BELLAC, Introduction à l’information quantique – Cours donné à l’Ecole Supérieure de Sciences Informatiques (ESSI), CEL cours en ligne, octobre 2003, 51 pages.
Ce cours a pour objectif d’exposer à un public de non physiciens les notions de physique quantique nécessaires pour comprendre l’information quantique et d’illustrer le calcul quantique en prenant comme exemple de l’algorithme de factorisation de Shor.

Lire aussi :
Revue de presse Chine 2013, Monde en Question.
Veille informationnelle 中國 Chine, Monde en Question.
Dossier documentaire Sciences chinoises, Monde en Question.