Chine en Question

Blog dédié au Monde asiatique

Archives de Tag: Propagande anti-chinoise

Propagande médiatique contre la Chine (4)


Suivre l’actualité, courir après le vent.
Penser l’actualité, marcher à contre-courant.

 

Le gouvernement américain tente de sauver les meubles d’un pays à la dérive en accusant la Chine d’être à l’origine de covid-19, ce qui ravie tout le monde y compris les adversaires de Donald Trump, et il relance les provocations guerrières en soutenant les mouvements indépendantistes à Hong Kong, à Taïwan, au Xinjiang et au Tibet.

Revue de presse :
• 26/05/2020, Le glas a sonné pour les ingérences extérieures à Hong Kong, Xinhua
Le secrétaire d’Etat américain Mike Pompeo a détourné sans scrupules la loi proposée en la qualifiant de « glas » pour le haut degré d’autonomie de Hong Kong.
Le « glas » a sonné, mais uniquement pour l’ingérence étrangère dans les affaires de Hong Kong ainsi que pour l’hypocrisie et les doubles standards de Washington.

• 27/05/2020, La loi de sécurité nationale pour Hong Kong : une mesure attendue depuis longtemps, China DailyRéseau International
Personne ne doute plus que l’Occident ne s’intéresse pas aux « droits ». Il viole les droits des personnes et des nations sans défense, partout dans le monde. Tant les amis que les ennemis de la Chine peuvent clairement voir que le barrage d’insultes contre Pékin, provenant des gouvernements et des médias basés en Amérique du Nord et en Europe, n’est rien d’autre qu’une constellation d’actes hostiles, destinés à briser la Chine, une fois de plus..

• 29/05/2020, Li Zhanshu souligne l’opposition résolue à « l’indépendance de Taiwan », Xinhua
« Le fait historique et juridique que Taiwan fait partie intégrante de la Chine ne pourra jamais être changé, quelle que soit la manière dont les séparatistes et les forces étrangères complotent et dont ils s’affichent », a confirmé M. Li, ajoutant que « l’indépendance de Taiwan » est un chemin qui ne mène nulle part ».

• 29/05/2020, L’Aigle et le Dragon, FacebookRéseau International
La propagande anti-Pékin déchaînée aux États-Unis a conduit le chef de la diplomatie chinoise à dénoncer « certaines forces politiques américaines qui prennent en otage les relations entre la Chine et les États-Unis et poussent nos deux pays au bord d’une nouvelle Guerre Froide ». Une saillie inhabituelle qui intervient peu de temps après la déclaration de Donald Trump dans laquelle il accusait le gouvernement chinois d’avoir commis une « tuerie de masse » en laissant se propager le Covid-19. La critique mutuelle entre Pékin et Washington n’est pas une nouveauté, mais l’innovation sémantique dont témoigne la riposte chinoise n’est pas anodine. Franchissant un nouveau cap symbolique, cet échange verbal se situe en effet à la rencontre de deux tendances contradictoires.

30/05/2020
Serge LEFORT
Citoyen du Monde et rédacteur de Monde en Question

Lire aussi :
Dossier Propagande, Monde en Question.
Revue de presse Chine, Chine en Question.
Revue de presse Chine Hong Kong, Chine en Question.
Revue de presse Chine Taïwan, Chine en Question.
Revue de presse Chine Tibet, Chine en Question.
Revue de presse Chine Xinjiang, Chine en Question.
Dossier Chine, Monde en Question.
Veille informationnelle 中國 Chine, Monde en Question.

Propagande médiatique contre la Chine (3)


Suivre l’actualité, courir après le vent.
Penser l’actualité, marcher à contre-courant.

Donald Trump, élu par l’Amérique rurale peu touchée par l’épidémie [1], a twitté le 20 mai :

Some wacko in China just released a statement blaming everybody other than China for the Virus which has now killed hundreds of thousands of people. Please explain to this dope that it was the « incompetence of China », and nothing else, that did this mass Worldwide killing!
Source

Un cinglé en Chine vient de publier un communiqué accusant tout le monde à l’exception de la Chine pour le virus qui a tué des centaines de milliers de personnes. Merci d’expliquer à cet abruti que c’est l’incompétence de la Chine, et rien d’autre, qui a provoqué cette tuerie de masse mondiale.

Lire aussi la réponse d’Andrew Wortman. Il n’y a pas si longtemps ce type de réplique aurait valu à son auteur, en France, une peine de prison et une forte amende pour injure au Président de la République.

La photo que j’ai sélectionnée est intéressante d’un point de vue sémiotique car la position des corps et des mains est révélatrice.
Xi Jinping a une position droite et stable alors que Donald Trump vient au contact en se penchant vers son adversaire au point d’être déséquilibré (diagonale).
Xi Jinping maintient fermement Donald Trump à distance et bloque son élan en lui tendant la main de manière à l’immobiliser au niveau du nombril (dans son propre camp).

Voir aussi la photo de LIU He et Donald Trump, publiée par RTS (avec une grossière faute d’orthographe du nom du vice Premier ministre chinois).

23/05/2020
Serge LEFORT
Citoyen du Monde et rédacteur de Monde en Question

Lire aussi :
Lire : Sémiotique, Chine en QuestionCiné MondeMonde en QuestionMonde en Question (dossier).
Dossier Propagande, Monde en Question.
Revue de presse, Monde en Question.
Revue de presse Chine, Chine en Question.
Dossier Chine, Monde en Question.
Veille informationnelle 中國 Chine, Monde en Question.


Notes et références


[1] Ironie de l’histoire, ce sont les États qui ont voté contre Donald Trump qui sont le plus touchés par le coronavirus. Néanmoins Donald Trump éructe pour que son électorat ne sombre pas dans la peur entretenue par les médias qui jouent le rôle d’opposants alors qu’ils sont dans le même camp.

Propagande médiatique contre la Chine (2)


Suivre l’actualité, courir après le vent.
Penser l’actualité, marcher à contre-courant.

Les semaines se suivent et se ressemblent terriblement. Les médias en France rivalisent avec ceux des États-Unis dans la propagande contre la Chine.

Voici la Une de quelques titres dénichés sur le site Bookys :


Le Monde diplomatique, Avril-Mai 2020
Pas question de trancher entre l’un et l’autre (Xi Jinping et Donald Trump) précise la journaliste dans l’éditorial titré Plus nocif que le Covid-19 !

 


Valeurs Actuelles, 07/05/2020 Challenges, 07/05/2020
Les spécialistes en sémiotique des images auront remarquer les différences notables d’un magazine à l’autre dans la représentation de XI Jinping [1].

 


Trends Tendances, 07/05/2020
L’iconographie du magazine reprend celle du livre Les trente « empereurs » qui ont fait la Chine.

 

10/05/2020
Serge LEFORT
Citoyen du Monde et rédacteur de Monde en Question

Lire aussi :
Dossier Propagande, Monde en Question.
Revue de presse, Monde en Question.
Revue de presse Chine, Chine en Question.
Dossier Chine, Monde en Question.
Veille informationnelle 中國 Chine, Monde en Question.


Notes et références


[1] Lire : Sémiotique, Chine en QuestionCiné MondeMonde en Question.

Propagande médiatique contre la Chine (1)


Suivre l’actualité, courir après le vent.
Penser l’actualité, marcher à contre-courant.

Deux hebdomadaires s’acharnent encore et toujours contre la Chine : Courrier international accuse la Chine d’être à l’origine de la pandémie et Le Point réactive la théorie du complot sur la laboratoire de Wuhan.

 

Voici la Une de quelques hebdomadaires dénichés sur le site Bookys et classés par thèmes.

Alors que l’épidémie régresse dans beaucoup de pays, la majorité des hebdomadaires instrumentalisent la peur du lendemain :

 

D’autres hebdomadaires évoquent le passé pour justifier les peurs à venir :

 

Deux versions du couple Macron :


Brigitte Macron versus Emmanuel Macron

 

Deux versions de la lutte de classes :

 

Place à la culture pour ceux qui résistent à la psychose :

 

01/05/2020
Serge LEFORT
Citoyen du Monde et rédacteur de Monde en Question

Lire aussi :
Livres en libre accès : OpenEdition.
Revues en libre accès : OpenEdition.
Livres en accès libre Chine, Chine en Question – Livres Chine classés par thèmes, Monde en Question.
Livres en accès libre Cinéma, Ciné Monde – Cinéma Biographie, Monde en Question – Cinéma Histoire, Monde en Question – Cinéma Monographies, Monde en Question – Cinéma Revues, Monde en Question.
Dossier Santé (avec liens), Monde en Question.
Le culte apocalyptique du réchauffement climatique, Monde en Question.
Dossier Catastrophes (avec liens), Monde en Question.
Dossier Science-Fiction (avec liens), Monde en Question.
Revue de presse, Monde en Question.
Revue de presse Chine, Chine en Question.
Dossier Chine, Monde en Question.
Veille informationnelle 中國 Chine, Monde en Question.

Fox News vs Nature Medicine


Suivre l’actualité, courir après le vent.
Penser l’actualité, marcher à contre-courant.

 

Alors que la pandémie mondiale de Covid-19 continue de faire rage, il y a eu beaucoup de spéculations sur l’origine du virus responsable, qui a été nommé SARS-CoV-2. Au milieu d’allégations d’origines manufacturées [théorie du complot construite par Fox News], des scientifiques ont récemment découvert que la pandémie de coronavirus qui se propage dans le monde entier est causée par un virus naturel, et n’est pas un produit de laboratoire ou un virus délibérément manipulé.

Leurs résultats ont été publiés le 17 mars dans la revue scientifique Nature Medicine, dans un article intitulé L’origine proximale du SRAS-CoV-2 . L’article offre une perspective sur les caractéristiques notables du génome du SRAS-CoV-2 et discute des scénarios à travers lesquels elles pourraient avoir surgi. L’enquête suggère que le virus provient soit de la sélection naturelle chez un hôte animal ou chez l’homme après un transfert zoonotique.

« Puisque nous avons observé toutes les caractéristiques notables du SRAS-CoV-2, y compris le RBD optimisé et le site de clivage polybasique, dans des coronavirus apparentés dans la nature, nous ne pensons pas qu’un quelconque scénario basé sur un laboratoire soit plausible », a indiqué l’analyse.

Le SRAS-CoV-2 est le septième coronavirus connu à avoir infecté les humains. Peu de temps après le début de l’épidémie de nouveau coronavirus, les chercheurs chinois ont séquencé le génome du SRAS-CoV-2 et ont mis les données à la disposition des chercheurs du monde entier.

Lire : The proximal origin of SARS-CoV-2, Nature Medicine

Lire aussi :
23/04/2020, Fox News persiste dans la théorie complotiste du virus créé en laboratoire pour tenter de rejeter la faute sur la Chine, Le Quotidien du Peuple.
23/04/2020, Le traçage du virus doit être basé sur la science, Le Quotidien du Peuple.
Revue de presse, Monde en Question.
Dossier Chine, Monde en Question.
Veille informationnelle 中國 Chine, Monde en Question.

L’Occident aveugle et sourde vis-à-vis de la Chine


 

Enfermé dans ses préjugés autistiques, l’Occident reste aveugle et sourde vis-à-vis de la Chine, mais pas muette. Tous les leaders d’opinion, qui rivalisent pour conduire le troupeau, répètent jusqu’à la nausée le même discours.

J’invite les lecteurs de ce modeste blog, en particulier mes amis confinés dans leurs croyances, à lire attentivement cet article : Soins médicaux, croissance économique, coopération internationale : la Chine face au défi mondial du COVID-19, Xinhua.

10/04/2020
Serge LEFORT
Citoyen du Monde et rédacteur de Monde en Question

Lire aussi :
Revue de presse Santé publique Monde, Monde en Question.
Revue de presse Santé publique Chine, Chine en Question.
Dossier Chine, Monde en Question.
Veille informationnelle 中國 Chine, Monde en Question.

Habitudes alimentaires : Chine vs Mexique


Suivre l’actualité, courir après le vent.
Penser l’actualité, marcher à contre-courant.

 

J’ai entendu, ici au Mexique, beaucoup de bêtises à propos des habitudes alimentaires en Chine. Ceux qui s’indignent que des Chinois du Wuhan mangent des chauve-souris trouvent tout-à-fait normal de consommer des sauterelles grillées – une spécialité d’Oaxaca -, des fourmis – une spécialité de Morelos – ou des vers de terre – une spécialité de Jalisco.

Pour calmer les pressions internationales, le gouvernement chinois a complètement interdit le commerce d’animaux sauvages le 24 février 2020. Si cette décision était appliquée à la manière occidentale, il est à craindre qu’elle crée un marché noir échappant à tout contrôle sanitaire. Il est probable que la manière chinoise, plus réaliste et plus pragmatique, aboutisse à une commercialisation à la fois moins ostentatoire et plus contrôlée.

Quand la crise sera passée, des chercheurs étudieront peut-être les diverses modifications survenues sur le marché millénaire d’animaux sauvages à Wuhan qui seraient à l’origine de l’infection. Mais, compte-tenu des la complexité des interactions entre les plantes, les animaux et les êtres humains, il sera probablement difficile d’avoir une réponse univoque.

08/10/2020
Serge LEFORT
Citoyen du Monde et rédacteur de Monde en Question

Lire aussi :
Revue de presse Santé publique Monde, Monde en Question.
Revue de presse Santé publique Chine, Chine en Question.
Dossier Chine, Monde en Question.
Veille informationnelle 中國 Chine, Monde en Question.

La chloroquine NON, mais…


Suivre l’actualité, courir après le vent.
Penser l’actualité, marcher à contre-courant.


Nombre de cas actifs au 01/04/2020, Source

 

Alors que le coronavirus défie l’Occident en se multipliant malgré les mesures de confinement et que la propagande contre la Chine s’intensifie notamment en France [1], le gouvernement ne sait qui écouter ni quelle décision prendre à propos de la chloroquine.

Il semble qu’Olivier Véran, ministre des Solidarités et de la Santé depuis le 16 février 2020, communique plus facilement sur le port du burkini que sur le coronavirus. Après avoir écouter les détracteurs de la chloroquine, qui affirment sans rire qu’elle serait mortelle, le ministre a recommandé d’utiliser ce traitement dans les « formes graves hospitalières » au risque donc d’aggraver leur cas ! Puis, il a pris un décret autorisant la prescription de cette molécule « aux patients atteints par le covid-19 dans les établissements de santé » [2].

Il est utile de rappeler que :
90% des cas de coronavirus guérissent spontanément comme la grippe saisonnière ;
la chloroquine ne guérit pas du coronavirus, mais baisse drastiquement la charge virale ;
prescrire la chloroquine aux patients à risque ne sert donc à rien ;
prescrire la chloroquine aux personnes diagnostiquées permet de réduire le nombre de cas et donc le risque d’infection des personnes à risque, les seules susceptibles d’en mourir.

Les médias continuent de propager la psychose d’une catastrophe sanitaire à l’échelle mondiale en réactualisant les récits de science-fiction du siècle dernier. Le comble de la désinformation revient cette semaine à CNEWS pour son magazine à charge contre Didier Raoult et à l’IRIS, qui prétend que « la chloroquine sera vendue par des criminels » [3].

Le gouvernement mexicain rivalise avec ses homologues européens car il a décrété ce jour l’état d’urgence alors que le pays compte au total 1 151 cas actifs, soit 8,93 cas par million d’habitants, et 29 morts soit 0,22 morts par million d’habitants. Sans commentaire !

01/04/2020
Serge LEFORT
Citoyen du Monde et rédacteur de Monde en Question

Lire aussi :
Revue de presse Santé publique Monde, Monde en Question.
Revue de presse Santé publique Chine, Chine en Question.
Dossier Chine, Monde en Question.
Veille informationnelle 中國 Chine, Monde en Question.


Notes et références


[1] Lire : Accusé d' »instrumentaliser » son aide, Pékin recadre un membre du gouvernement français, RT, 30/03/2020.

[2] Lire :
• Olivier Véran ne veut pas prendre « de pari sur la santé des Français » avec le traitement à la chloroquine, 20 minutes, 26/03/2020.
• Le gouvernement autorise la prescription de l’hydroxychloroquine contre le Covid-19, mais encadre sa vente, 20 minutes, 26/03/2020.
• Décret n° 2020-314 du 25 mars 2020 complétant le décret n° 2020-293 du 23 mars 2020 prescrivant les mesures générales nécessaires pour faire face à l’épidémie de covid-19 dans le cadre de l’état d’urgence sanitaire, Legifrance.

[3] Voir : Didier Raoult et la chloroquine peuvent-ils sauver le monde ? (2020), Documentaire déniché par Monde en Question.
Ce documentaire constitue un modèle de la propagande médiatique qui réalise un procès en sorcellerie contre Didier Raoult en multipliant les coups bas contre sa personne.
Le titre, annonçant le programme, est en contradiction totale avec ce qu’il dit de ses motivations : Ma recherche est une recherche basée sur une curiosité très ludique. Je m’amuse beaucoup en faisant de la recherche. Ce qui me plaît c’est de soulever la couverture pour voir ce qu’il y a dessous. Je n’avais pas pour objectif ni de sauver le monde ni de trouver le médicament qui allait guérir l’humanité. C’était guidé, c’est très égoïste, guidé par la curiosité… [36’35] ; ou de ses convictions : La chose la plus importante de toute ma carrière c’est de démontrer que ce qu’on pensait était faux. Pour moi, c’est extrêmement important de montrer que la science est vivante. Tout ce qui est vivant se détruit et se reconstruit en permanence. Et donc, à chaque fois qu’on peut détruire un dogme, je suis ravi. À chaque fois que je peux dire que quelque chose que j’ai appris, que j’ai enseigné pendant des années est faux, je suis ravi. [43’46].
Les propos scientifiques de Didier Raoult sont tronqués et falsifiés afin qu’ils cadrent avec l’image du « sauveur qui aurait un traitement miracle » construite par les médias. Pire encore, les tweets de Donald Trump sont démagogiquement instrumentalisés comme preuves contre Didier Raoult. Le comble est atteint par ce commentaire en voix-off : La précipitation et l’enthousiasme débordants de Donald Trump pour la chloroquine vont jusqu’à provoquer un drame aux États-Unis [12’46] ; et le commentaire encore plus fielleux d’un certain François Durpaire, présenté comme un historien alors qu’il est consultant pour la télévision et directeur de l’antenne et des programmes de FDM TV : Les propos de Donald Trump ont d’ailleurs provoqué indirectement la mort d’un Américain [12’56].
Le plus marrant est de voir Daniel Cohn-Bendit, vieille diva médiatique, faire sa crise d’hystérie.
Inutile d’aller plus loin… François Durpaire et les autres intervenants comme le docteur Gérald Kierzek, chroniqueur dans les médias (France 5, Le Monde, France Inter, la chaîne D8, Europe 1, France 2, LCI, etc.), battent Herr Doktor Joseph Goebbels sur le terrain de la propagande… inventée par un certain Edward Bernays aux États-Unis en 1917.
Lire :
• La chloroquine sera vendue par des criminels, IRIS, 30/03/2020.
• Bibliographie Catastrophes Monde en Question.
• Bibliographie Science-Fiction, Monde en Question.
• Dossier Edward BERNAYS, Monde en Question.

La chloroquine en question


Les fleurs, elles s’en fichent !
Catherine Fattebert [52’03]

 

Le quotidien suisse Le Temps, l’équivalent de l’im-Monde en France, a consacré un dossier sur le coronavirus qui conjuguent mauvaise foi et mensonges [1]. Il affirme, par exemple, que des soupçons de conflit d’intérêts pèsent sur Didier Raoult sans apporter la moindre preuve à cette accusation. Et pour cause, car on se demande où serait son intérêt de recommander un traitement valant moins de 2 € ! Ce sont plutôt ceux qui s’opposent à l’utilisation de la chloroquine qui devraient être soupçonnés de conflit d’intérêts !

La chloroquine est utilisée par des millions de personnes dans le monde chaque année dans le traitement préventif et curatif du paludisme. Elle est connue en France sous le nom de Nivaquine et au Mexique sous celui de Aralen. Les deux marques sont commercialisées par Sanofi.

Le ministère des Solidarités et de la Santé s’oppose à son utilisation dans le traitement du coronavirus parce que l’AMM (autorisation de mise sur le marché) ne prévoit naturellement pas cette indication. Il refuse de tenir compte des études cliniques chinoises, qui furent pourtant publiées par l’OMS [2], récuse celles du Pr Didier Raoult et préfère attendre les hypothétiques résultats d’études que personne ne souhaite réaliser pour un vieux produit qui ne rapporte pas grand-chose.
Le ministère subit aussi la pression des laboratoires qui préparent un vaccin miracle… pour après. Comme il faudra attendre entre 9 et 12 mois pour qu’il soit développé et plusieurs mois supplémentaires avant sa commercialisation [3], il risque donc de finir à la poubelle comme celui du virus A/H1N1 en 2010.

La France se trouve dans la situation ubuesque de ne pas utiliser un médicament connu et peu onéreux pour la raison avouable d’ordre administratif (l’absence d’AMM dans cette indication) et non avouable d’ordre économique : privilégier un laboratoire français (Sanofi en l’occurrence) dans la course mondiale au vaccin qui rapportera gros, très gros.

Il est intéressant de noter que, si l’Italie est aujourd’hui le pays d’Europe le plus affecté avec un total de 92 472 cas et de 10 023 morts au 28/03/2020, la carte de l’infection au covid-19 en 2020 recoupe celle de l’épidémie de paludisme en 2013-2017 [4].

Au lieu d’écouter et lire les commentaires des médias copier-coller contre le professeur Didier Raoult, je recommande d’écouter et de lire non seulement ses propos, mais aussi ceux de ses collaborateurs. Il dirige en effet une équipe de 100 chercheurs-praticiens (j’insiste sur la double compétence) à l’Institut de diagnostic, de soins et de veille épidémiologique de Marseille (IHU – Méditerranée Infection) dont la qualité des travaux est reconnue dans le monde… sauf par certains en France [5].


Le Pr Éric Chabrière, collaborateur du Pr Didier Raoult, dit clairement qu’après 4 jours de traitement à la chloroquine, la charge virale s’effondre chez la majorité des patients atteints du covid-19.
Tout le reste n’est que littérature !

 

Je tiens à préciser, comme je l’ai écrit ailleurs, que je ne partage ni les délires politico-médiatiques, qui nous prédisent l’apocalypse, ni les délires de ceux qui agitent le spectre de la Stratégie du choc. Personne ne maîtrise rien ! Et certainement pas les agents épidémiques (bactéries ou virus) qui apparaissent et disparaissent sans qu’on puisse prévoir ni modéliser leur évolution car trop de facteurs interdépendants interviennent. Les différents acteurs – les médias, les décideurs politiques et économiques avec leurs cohortes de conseillers – agissent en opportunistes selon leurs intérêts propres même s’ils partagent la volonté de les masquer aux yeux des masses tétanisées par la peur.

29/03/2020
Serge LEFORT
Citoyen du Monde et rédacteur de Monde en Question

Lire aussi :
Bulletin (de santé) du coronavirus nº2, Monde en Question.
Revue de presse Santé publique Monde, Monde en Question.
Revue de presse Santé publique Chine, Chine en Question.
Dossier Chine, Monde en Question.
Veille informationnelle 中國 Chine, Monde en Question.


Notes et références

[1] Lire :
• Chloroquine : les dessous d’une recherche controversée, Le Temps, 25/03/2020.
• Articles sur l’im-Monde, Monde en Question.

[2] Lire :
• Report of the WHO-China Joint Mission on Coronavirus Disease 2019 (COVID-19), OMS, 28/02/2020.
• La mission conjointe OMS-Chine sur le coronavirus publie ses résultats de recherche, Le Quotidien du Peuple, 02/03/2020.

[3] Voir : Coronavirus (2020), Documentaire déniché par Monde en Question.
Ce documentaire réalisé à Singapour, ancienne colonie britannique, accuse la Chine d’être responsable du coronavirus [31’31].
Il prône naturellement le vaccin comme solution miracle [36’00], mais il faudra attendre entre 9 et 12 mois pour qu’il soit développé et plusieurs mois supplémentaires avant sa commercialisation [37’12].
Il dénonce le commerce d’animaux sauvages en Chine [37’50], alors qu’il est complètement interdit depuis le 24 février 2020, et sans expliquer pourquoi le coronavirus serait apparu en 2019 alors que ce commerce existe depuis très, très longtemps. Les médecins de Singapour propagent l’information, fausse et démagogique, que ce virus aurait une cause unique. La réalité est beaucoup moins schématique et beaucoup plus dérangeante. Comme le rappelle le professeur Didier Raoult les maladies infectieuses, étant des maladies d’écosystèmes complexes, multi-paramétriques, ne peuvent faire l’objet ni de modèles mathématiques ni de prédictions très précises.
Didier RAOULT, Épidémies – Vrais dangers et fausses alertes, 2020 [Texte en ligne].

[4] Lire : En Italie, le Covid-19 se répand uniquement dans les régions touchées par le paludisme, Réseau Voltaire.

[5] Lire : Le professeur Didier Raoult est l’expert des maladies transmissibles le mieux noté par ses confrères dans le monde, Communicable Diseases Worldwide.

Lettre ouverte aux imbéciles qui propagent la propagande médiatique


Suivre l’actualité, courir après le vent.
Penser l’actualité, marcher à contre-courant.

 

Les médias orchestrent la psychose à propos du coronavirus. Cela leur rapporte gros ainsi qu’à tous les opportunistes des situations de crise. Au Mexique, par exemple, le prix des masques a doublé voire quadruplé selon les régions !!!

Pour ceux qui souhaitent ne pas céder à ces pressions, voici quelques chiffres utiles à connaître pour relativiser la situation :

En Chine, on compte 10 027 656 morts par an soit 27 473 morts par jour. Or, on dénombre seulement 70 morts par jour du coronavirus et 96,31% proviennent d’une seule province (Hubei).

En France, on compte 622 981 morts par an soit 1 707 morts par jour. On compte actuellement 4 morts du coronavirus. Or, on dénombre chaque année entre 2 à 8 millions cas et entre 10 000 et 15 000 morts de la grippe saisonnière (Source) !

L’épidémie de la grippe A/H1N1 a affecté, en 2009 et 2010, 1,6323 million de personnes et provoqué 284 500 morts dans le monde soit moins que la grippe saisonnière !

Vous pouvez faire circuler librement cet article spécialement destiné aux gens qui croient aux médias comme mes arrières grands-parents s’agenouillaient devant l’évangile.

02/03/2020
Serge LEFORT
Citoyen du Monde et rédacteur de Monde en Question

Sources Coronavirus :

Chine

Real-time update on coronavirus outbreak, Global Times.
Statistiques, Monde en Question.

Monde

Coronavirus disease situation reports, OMS.
Coronavirus Update, Worldometer (permet de trier chaque paramètre).

France

Info Coronavirus Covid-19, Gouvernement.
Coronavirus Covid-19, Ministère des Solidarités et de la Santé.
Infection au Coronavirus Covid-19, Santé publique France.

Presse

Articles Coronavirus, Chine en QuestionMonde en QuestionMundo en Cuestión.
Revue de presse Coronavirus (Santé publique), Chine en QuestionMonde en Question.
Revue de presse Coronavirus (Médias), Chine en Question.

Sources Grippe et A/H1N1 :

Grippe saisonnière, Institut Pasteur.
Articles A/H1N1, Monde en QuestionMundo en Cuestión.
Revues de presse 2009 A/H1N1, Monde en QuestionMundo en Cuestión.
Revues de presse 2010 A/H1N1, Monde en QuestionMundo en Cuestión.

Sources Risque & Gestion du risque :

Articles Risque & Gestion du risque, Monde en Question.
Dossier Risque & Gestion du risque, Monde en Question.

Lire aussi :
Atlas mondial de données, KnoemaInstitut Knoema (Chine) – Institut Knoema (France).
Revue de presse Chine, Chine en Question.
Dossier Chine, Monde en Question.
Veille informationnelle 中國 Chine, Monde en Question.