Chine en Question

Blog dédié au Monde asiatique

Archives de Tag: Littérature chinoise

Une enquête du vénérable juge Ti


 

En un temps d’âpres luttes pour le pouvoir, dans la Chine du IXe siècle, un messager impérial vient demander au célèbre juge Ti d’enquêter sur un meurtre dont est soupçonnée la poétesse-courtisane Xuanji. Alors que la belle et talentueuse jeune femme croupit dans une geôle en attente de la sentence, l’enquête du juge le mènera à des secrets qu’il est préférable d’ignorer.

QIU Xiaolong, Une enquête du vénérable juge Ti, 2020 Liana Levi, [Texte en ligne].

Il est intéressant de comparer cette version avec celles antérieurement publiées par d’autres auteurs d’une figure historique chinoise du VIIe siècle (Chronologie) :
• Robert VAN GULIK, Juge Ti (24 romans ou nouvelles), 1957-1968
• Frédéric LENORMAND, Les nouvelles enquêtes du Juge Ti (15 tomes), 2004-1015
• ZHU Xiao Di, Les nouvelles affaires du juge Ti, 2010

23/11/2020
Serge LEFORT
Citoyen du Monde et rédacteur de Chine en Question

Lire aussi :
Dossier Littérature Chine (avec liens), Monde en Question.
Dossier Littérature Chine, Monde en Question.
Veille informationnelle Livres, Monde en Question.
Revue de presse Chine, Chine en Question.
Veille informationnelle 中國 Chine, Monde en Question.
Revue de presse, Monde en Question.

La pluie


 

Au cœur du roman, il y a Xin, le petit garçon de cinq ans témoin de la terreur qu’inspire le tigre, de la disparition du père par une nuit de pluie diluvienne ensorcelé par une voix qui appelle à l’aide, de la mort d’une sœur. Puis Xin succombe, tombé au fond d’un puits après les inondations. Ses parents ne peuvent faire le deuil de sa mort, quand survient un autre cataclysme, l’invasion japonaise. Mais Xin renaît des années plus tard, sachant seulement qu’il porte le prénom d’un oncle dont on lui cache l’histoire. Et les malheurs continuent à s’abattre : la rébellion communiste, la mort du père écrasé par un arbre. Car si Xin est au cœur du roman, c’est parce que Xin veut dire « souffrance », comme si la souffrance et la pluie étaient les deux seules choses qui ne s’arrêtaient jamais.

Kim Ng Chew – dont le nom chinois est Huang Ching-shu – est né le 9 novembre 1967, en Malaisie, dans une famille originaire du Fujian. Diplômé de littérature chinoise classique de l’université nationale de Taiwan, il est aujourd’hui professeur à la National Chi Nan University.

NG Kim Chew, La pluie, 2020 Picquier, [Texte en ligne].

Lire aussi :
Dossier Littérature Chine, Monde en Question.
Veille informationnelle Livres, Monde en Question.
Revue de presse Chine, Chine en Question.
Veille informationnelle 中國 Chine, Monde en Question.
Revue de presse, Monde en Question.

Beaux seins, belles fesses


 

Dans la province du Shandong, Shangguan Lushi donne naissance à neuf enfants dont un seul garçon, Jintong, Enfant d’Or. Ce petit dernier, l’enfant gâté né d’un pasteur suédois, est un obsédé surdoué. Narrateur de cette vaste fresque de la société rurale, son attachement immodéré et obsessionnel au sein maternel l’entraîne dans des situations tragiques et burlesques. Les destins du garçon et de ses huit sœurs sont irrésistiblement liés aux aléas de l’histoire de la Chine au XXe siècle.

De la résistance antijaponaise à la révolution maoïste, du Grand Bond en avant au néo-capitalisme sauvage, les femmes chinoises accordent le Ciel et la Terre. En témoignent leur ventre fécond et leurs seins adorables, leurs seins d’Immortelles qu’il faut caresser dans une transe infiniment régénérante. Tout autour du téton suprême danse la gigue des chamanes taoïstes, guerriers héroïques, bandits sauvages, bureaucrates pathétiques et commissaires politiques, vagabonds missionnaires et petits métiers, maniaques de tous bords et obsédés de tous poils, amoureuses, vieillards et nouveau-nés également obstinés à vivre, accrochés à la Terre mère, transfigurés par le génie créateur de Mo Yan.

Dans le battement de l’histoire, la pulsion érotique caresse le rêve dont les oiseaux fabuleux, les dragons légendaires et les montagnes magiques gardent le secret.

MO Yan, Beaux seins, belles fesses, 2014 [Texte en ligne].

Lire aussi :
MO Yan, Chine en Question.
Dossier Littérature Chine (avec liens), Monde en Question.
Veille informationnelle Livres, Monde en Question.
Revue de presse Chine, Chine en Question.
Veille informationnelle 中國 Chine, Monde en Question.
Revue de presse, Monde en Question.

La douceur de nos champs de bataille


 

J’ai failli être à ta place un jour, et c’est pour ça que je me suis permis d’inventer ce monde pour parler avec toi. On peut supporter la tristesse, mais elle est une garnison impuissante contre la cécité de la tragédie.

Le suicide d’un adolescent, le deuil d’un parent. Le dialogue qu’imagine une mère avec son enfant pour continuer à lui parler, à l’entendre, à le faire exister. Le cache-cache intellectuel de deux esprits marqués par le sceau de la création.

Après le très brillant Cher ami, de ma vie je vous écris dans votre vie, qui fut en lice pour le prix Médicis et le prix du Meilleur livre étranger, Yiyun Li rend un hommage plein de tendresse, de poésie et de pudeur à son fils, et mêle magnifiquement l’intime à l’universel : la douleur après la perte d’un être cher, le refuge que constituent les mots et, plus largement, la puissance cathartique de la littérature.

LI Yiyun, La douceur de nos champs de bataille, Belfond, 2019, [Texte en ligne].

Lire aussi :
Revue de presse Chine, Chine en Question.
Dossier Littérature Chine, Monde en Question.
Veille informationnelle Livres, Monde en Question.
Veille informationnelle 中國 Chine, Monde en Question.

Les courants fourbes du lac Tai


 

En vacances à Wuxi, l’inspecteur Chen rencontre la troublante Shanshan. Militante pour l’environnement, elle lui raconte son combat : sauver le lac Tai des déchets toxiques. Quand le directeur d’une usine chimique est assassiné, tous les regards se tournent vers la jeune activiste.

Chargé de l’enquête, Chen oscille entre les beaux yeux de Shanshan et ses soupçons. Les écologistes seraient-ils plus dangereux que la pollution ?

QIU Xiaolong, Les courants fourbes du lac Tai, Liana Lévi, 2010 [Texte en ligne].

Lire aussi :
Revue de presse Chine, Chine en Question.
Dossier Littérature Chine, Monde en Question.
Veille informationnelle Livres, Monde en Question.

La science-fiction chinoise


 

Articles

28/02/2012, La science-fiction chinoise débarque en Occident, Actua Litté.
10/11/2016, Les Chinois ont inventé la science-fiction en 450 av. J.-C, Ulyces.
18/09/2017, Pour une science-fiction « chinoise », L’Asie en 1000 mots.
19/04/2018, Science-fiction chinoise, Biblioweb.
09/06/2018, La Chine du futur dans l’œil de ses auteurs de science-fiction, Le Temps,.
14/03/2019, L’essor de la science-fiction chinoise, Le petit journal.
23/07/2019, La science-fiction chinoise a le vent en poupe, Beijing Information.

Revues

2017, Mondes perdus, mondes rêvés, Impressions d’Extrême-Orient.
2017, La science-fiction en Asie de l’Est, ReS Futurae.
2017, Le « rêve chinois » et ses doubles – Aspects de la littérature de science-fiction dans le monde sinophone, Revue Monde chinois.
2018, Nouvelles tendances littéraires d’Asie, Impressions d’Extrême-Orient.
2018, Nouvelles traductions !, ReS Futurae.

Thèses

Loïc ALOISIO, Analyse littéraire d’un genre en pleine émancipation : poétique et thématique de la nouvelle génération d’auteurs de science-fiction chinoise, 2015 Texte en ligne.

Livres

LIU Cixin, Chine en QuestionChinese shortstoriesSinoSF.

Filmographie

Les films de science fiction asiatique, Ciné Trafic.

Sites

Blog consacré à la science-fiction chinoise (2015-2017), SinoSF.
Blog de Loïc ALOISIO consacré à la science-fiction chinoise. SinoSF.
Littérature de science-fiction, Librairie Le Phénix.

31/01/2020
Serge LEFORT
Citoyen du Monde et rédacteur de Monde en Question

Lire aussi :
Dossier Littérature Chine, Monde en Question.
Veille informationnelle Livres, Monde en Question.
Veille informationnelle Revues, Monde en Question.
Veille informationnelle 中國 Chine, Monde en Question.

La grande harmonie


 

Après dix-neuf ans, Chu Pingyang revient dans son village natal pour y vendre la propriété familiale, l’ancienne pharmacie « Grande Harmonie ». Il espère ainsi pouvoir réunir l’argent nécessaire pour poursuivre ses études à Jérusalem : depuis qu’il a observé, enfant, une vieille illettrée, Grand-mère Qin, la Bible et répéter le mot « Jérusalem », il éprouve une étrange fascination pour cette ville.

Il retrouve ses amis : Yang Jie devenu un riche fabricant d’objets en cristal ; Yi Chang’an, un chef mafieux spécialiste en faux papiers ; Lü Dong, son collègue de l’université atteint de maladie mentale ; Qin Fuxiao, son ex petite amie de retour au pays après des années comme ouvrière à Pékin. Tous ont vu leur vie changer – à l’image de leur village transformé par le tourisme -, et tous veulent acheter la Grande Harmonie – pour des raisons fort différentes. Au gré de ce retour aux sources, Chu Pingyang (re)découvre ses amis, leurs préoccupations, leurs envies – et le lourd secret, la même culpabilité, qui hante chacun d’eux. Finiront-ils par se mettre d’accord pour trouver la paix ?

En s’attachant à la psychologie de chacun, à leur famille, Xu Zechen raconte l’histoire de ces presque quarantenaires. De l’arrivée des Juifs à Shanghai pendant la Seconde Guerre mondiale à l’attentat du 11-Septembre 2001, de la « grande révolution culturelle » aux JO de Pékin, il fait le portrait d’une société aux multiples facettes.

XU Zechen, La grande harmonie, Philippe Rey, 2018 [Texte en ligne].

Lire aussi :
XU Zechen, Chinese shortstories.
Revue de presse Chine, Chine en Question.
Dossier Littérature Chine, Monde en Question.
Veille informationnelle Livres, Monde en Question.
Veille informationnelle Revues, Monde en Question.
Veille informationnelle 中國 Chine, Monde en Question.

Terre errante


 

Dans un futur proche, le Soleil se transforme progressivement en géante rouge. La Terre se meurt. Pour contrer cette extinction programmée, les Nations se regroupent pour mettre en branle un projet d’une ambition folle : transformer la planète bleue en un vaisseau spatial à part entière…

Nouvelle écrite en 2000, Terre errantemanifeste déjà tout le talent et l’imagination de Liu Cixin.

L’adaptation cinématographique (2019), disponible sur Netflix, a été l’un des plus gros succès au box-office mondial.

LIU Cixin, Terre errante, Actes Sud, 2020 [Texte en ligne].

Lire aussi :
LIU Cixin 刘慈欣, Chinese shortstories.
Revue de presse Chine, Chine en Question.
Dossier Littérature Chine, Monde en Question.
Veille informationnelle Livres, Monde en Question.
Veille informationnelle Revues, Monde en Question.
Veille informationnelle 中國 Chine, Monde en Question.

Le clou


 

Elle, Li Jiaqi, et lui, Cheng Gong, la petite trentaine un peu cabossée, se retrouvent après des années sans nouvelles. Ces deux-là étaient pourtant inséparables, quand ils jouaient comme des enfants à chasser les mystères du côté de la Tour des morts, sur le campus de la Faculté de médecine. Elle est la fille d’un poète professeur de littérature et d’une paysanne anesthésiée par la vie urbaine, le fruit d’un slogan, comme elle dit – « les instruits à la campagne ». Il est le fils d’une femme évanescente et d’un raté peu sympathique, élevé par une grand-mère tyrannique qui régentait tout le quartier.

Li Jiaqi rentre de Pékin où elle était rédactrice de mode, Cheng Gong habite encore avec sa tante dans l’appartement de son enfance. Leurs grands-pères étaient collègues, tous deux éminents professeurs de médecine, et c’est avec eux que tout a commencé, aux heures les plus sombres de la Révolution culturelle.

Dans un huis clos peuplé de souvenirs, de non-dits et de rêves d’enfance, Li Jiaqi et Cheng Gong se racontent leurs vies parallèles et avancent une à une les pièces manquantes de leurs histoires familiales…

ZHANG Yueran, Le clou, Zulma, 2019 [Texte en ligne].

Lire aussi :
ZHANG Yueran 张悦然, Chinese shortstories.
Revue de presse Chine, Chine en Question.
Dossier Littérature Chine, Monde en Question.
Veille informationnelle Livres, Monde en Question.
Veille informationnelle Revues, Monde en Question.
Veille informationnelle 中國 Chine, Monde en Question.

La dynastie des dents de lions


 

T1 La grâce des rois

Le Royaume de Dara est divisé en sept États, mais l’un d’entre eux, Xana, a pris l’ascendant sur les autres par la force et le jeu des alliances politiques. Son roi est devenu l’Empereur et a établi le règne du Céleste Diaphane. Tous désormais doivent chanter ses louanges et oeuvrer à sa gloire. Cependant, chez les nobles déchus comme chez le peuple corvéable, épuisé et écrasé d’impôts, la révolte gronde.

T2 Le goût de la victoire

Kuni Garu, l’ancien voleur, est désormais empereur et gouverne les îles de Dara. Les temps de paix ne sont cependant pas aussi calmes qu’il le pensait, et les intrigues de cour se révèlent parfois plus cruelles que les champs de bataille. D’autant plus que le royaume est en pleine effervescence : l’Examen qui permet de recruter les meilleurs serviteurs de l’État va bientôt avoir lieu. C’est l’occasion pour Kuni de mettre à l’épreuve ses idées novatrices sur la société et d’enseigner à ses enfants les subtilités de l’exercice du pouvoir. Mais de l’autre côté de la mer, derrière le Mur de tempêtes, un nouvel ennemi attend son heure.

LIU Ken, La dynastie des dents de lions, Fleuve, 2018 et 2019 [Texte en ligne].

Lire aussi :
Revue de presse Chine, Chine en Question.
Dossier Littérature Chine, Monde en Question.
Veille informationnelle Livres, Monde en Question.
Veille informationnelle 中國 Chine, Monde en Question.