Chine en Question

Blog dédié au Monde asiatique

Archives de Tag: Chine – Hong Kong

Hong Kong – Victoire en trompe-l’œil des oppositions


Comme dans toutes les élections, les médias dominants publient des résultats qui ne sont pas faux mais trompeurs et ils en tirent des conclusions partielles et donc partiales. Ce fut le cas lors des élections présidentielles de 2007 en France [1] et c’est encore le cas lors des dernières élections locales à Hong Kong en 2019.


Résultats non définitifs

 

Le chiffre que tout le monde retient est celui de l’écrasante majorité des élus classés comme pro-démocratie alors qu’il est plus juste de dire les opposants au gouvernement de Beijing car ils regroupent des partisans du statu-quo, des localistes, des autonomistes, des indépendantistes, etc. et tous ne sont pas démocrates.

Pour faire court mais précis selon mon habitude, je retiendrai deux autres paramètres que les médias dominants connaissent certainement, mais qu’ils feignent d’ignorer car ils ne sont pas vendeurs pour leur propagande anti-chinoise.

Répartition des voix


Résultats définitifs

 

Ces chiffres ne sont communiqués par aucun média car ils contredisent le discours triomphaliste. Or, ils nuancent la victoire des partis et organisations qui se situent dans le camp de l’opposition au gouvernement de Beijing.

La différence significative entre le nombre des voix et celui des élus tient au système électoral qui, basé sur la majorité simple (dite aussi relative) à un tour, donne une prime au vainqueur [2].

Si le nombre d’élus est important en terme de pouvoir, le nombre de voix reflète la légitimité réelle des élus. En passant sous silence ce détail, les médias prouvent encore une fois que la démocratie n’est qu’un slogan idéologique creux car la démocratie réelle ne les intéresse pas.

Diversité des oppositions



Election Results, District Council Election

 

Mettre dans le même sac tous les partis, organisations et candidats indépendants qui ne soutiennent pas la politique de Beijing relève de la propagande. Cette présentation reviendrait, par exemple, à amalgamer en France les voix de l’extrême gauche, de la gauche, d’une partie de la droite et de l’extrême droite contre Nicolas Sarkozy au premier tour des élections présidentielles de 2007 [3].

L’examen détaillé des résultats montre que les partis d’opposition traditionnels ont peu progressé en pourcentage des voix par rapport à 2015 (de -1,20% à +2,11%).
Le parti le plus important, The Democratic Party, a perdu 1,20% des voix mais a gagné 10,15% des sièges. Au total, il représente 12,36% des voix et 20,13% des sièges en 2019.
Le gain vient essentiellement de la multitude des candidats indépendants. Ils ont progressé de 15,25% en voix et de 25,48% en sièges. Au total, ils représentent 20,63% des voix et 29,42% des sièges en 2019.

Il est probable qu’ils subiront de fortes pressions pour rejoindre les partis anti-Beijing voire pro-Beijing. Il sera très difficile, sinon impossible, de suivre cette évolution car aucun média francophone ne s’intéresse à ces détails et quasi aucun média anglophone non plus. Je suivrai au mieux ce dossier… avant les prochaines élections.

28/11/2019
Serge LEFORT
Citoyen du Monde et rédacteur de Monde en Question


Notes et références

[1] Lire :
Leçons du 22 avril [2007], Monde en Question.
Leçons du 22 avril [2007] suite, Monde en Question.
Articles Sondages, Monde en Question.
[2] Lire : 1. Constitution and Administration et 2. The Electoral System, Hong Kong 2017 (dernière mise à jour).
[3] C’est la dernière élection française que j’ai analysée car j’ai émigré au Mexique le 9 mai 2007. Lire les références de la note 1.

Lire aussi :
Revue de presse Chine Hong Kong, Chine en Question.
Veille informationnelle Géopolitique, Monde en Question.
Veille informationnelle 中國 Chine, Monde en Question.

La naissance de la biopolitique de Hong Kong


 

Hong Kong, notre objet de recherche, est une ville coloniale avec un statut exceptionnel. Au cours de l’histoire de la colonisation sur cent cinquante ans, le sort de Hong Kong est lié étroitement à la situation internationale, surtout à celle des pays occidentaux. Étant une ville chinoise, Hong Kong a connu un destin extraordinaire par rapport aux autres villes coloniales anglaises.

Selon la « Seconde Convention de Pékin », le Grand Bretagne devait rendre l’autorité de Hong Kong à Pékin en 1997. Cependant, au moment du retour à la Chine en 1997, les nombreux habitants ne voulaient pas couper avec le gouvernement colonial. Dans l’histoire de la colonisation, il est très rare que les colonisés ne veuillent pas la fin du pouvoir colonial.

Au traversant de quatre chapitres, autour des histoires et des problèmes de logement social local, nous essayons d’étudier de quel type de gouvernement les hongkongais ne voulaient pas couper avec le gouvernement colonial.

En employant les théories de Michel Foucault, hétérotopie, famille, biopouvoir, biopolitique, dispositif et dispositif de sécurité, nous répondons à cette question.

HSIEH Hsiao Yang, La naissance de la biopolitique de Hong Kong – Une recherche sur le logement social, Thèse de doctorat en Philosophie, Université Paris 8, 2014 [Texte en ligne].

Lire aussi :
Revue de presse Chine Hong Kong, Chine en Question.
Veille informationnelle Géopolitique, Monde en Question.
Veille informationnelle 中國 Chine, Monde en Question.

Wai sing (2008)


 

Titre : Wai sing – Besieged City
Réalisateur : AH Lawrence Mon
Acteurs : Pou-Soi Cheang, Joman Chiang, Yat-sing Lee
Durée : 1h36
Année : 2008
Pays : Chine Hong-Kong
Genre : Drame
Résumé : Tin Shui Wai est devenu en quelques années, et sous un flot soutenu d’émigrés Chinois, la principale banlieue à problème de Hong Kong. Nombreux ont été les faits divers scabreux qui ont fait la triste renommée de la zone résidentielle la plus pauvre de HK. Ling vit en plein milieu de la « Cité de la tristesse » et de ses 270 000 habitants. Alors qu’il est sans nouvelles de son petit frère depuis plus de deux ans, la police lui annonce que Jun est dans le coma suite à une tentative de suicide. Et ce n’est pas tout : il est accusé de meurtre.
Fiche : IMDb
Partage proposé par : Anonyme DVD VOSTFR

Avis de Chine en Question : Ce film montre combien la société hongkongaise est gangrénée par la violence… dès le plus jeune âge. La ville n’est pas assiégée, comme le dit le titre en anglais, mais elle pourrit de l’intérieur.
Avis de : Sens Critique

Lire aussi :
Cinéma Chine, Ciné Monde.
Dossier Cinéma Chine, Monde en Question.
Index Cinéma (Tous les dossiers), Monde en Question.
Veille informationnelle Cinéma, Monde en Question.

Yapian zhanzheng (1997)


Cycle Rétrocession Hong Kong

 

Titre : Yapian zhanzheng – La guerre de l’opium
Réalisateur : XIE Jin
Acteurs : Guoan Bao, Debra Beaumont, Oliver Cotton
Durée : 2h33
Année : 1997
Pays : Chine, Japon
Genre : Drame, Histoire
Résumé : Le film retrace les circonstances dans lesquelles la guerre de l’opium, opposant la Grande Bretagne à la Chine, a débuté et comment la Chine a perdu Hong Kong…
Fiche : IMDb
Partage proposé par : HawkmenBlues DVD VOSTEN-ES

Avis de Chine en Question : Ce film, réalisé l’année de la rétrocession, ressemble étrangement à un téléfilm de la BBC. C’est d’autant plus dommage qu’il montre que les Anglais imposèrent le commerce de l’opium, en provenance de leurs colonies des Indes, par la corruption de fonctionnaires chinois puis par la guerre (1839-1842). Hong Kong, qui n’était qu’une île de pêcheurs, devint alors la base militaire de l’Empire britannique pour garantir la liberté du commerce de l’opium [1h24] !
Il faudra donc du temps, au moins trois générations, pour que les Hongkongais, drogués par la culture anglo-américaine, perdent leurs illusions sur la liberté… imposée par 156 ans de colonisation.
Avis de : Sens Critique

Lire aussi :
Le pillage de la Chine via les guerres de l’opium, Monde en Question.
Revue de presse Chine Hong Kong, Chine en Question.
Cinémathèque, Ciné Monde.
Dossier Cinéma Chine, Monde en Question.
Dossier Cinéma Japon, Monde en Question.
Index Cinéma (Tous les dossiers), Monde en Question.
Veille informationnelle Cinéma, Monde en Question.

Hong Kong, génération rétrocession (2017)


Cycle Rétrocession Hong Kong

 

Titre : Hong Kong, génération rétrocession
Réalisateur : Alain Lewkowicz
Durée : 0h56
Année : 2017
Pays : France
Genre : Documentaire
Résumé : Vingt ans après la rétrocession de Hong Kong à la Chine, une nouvelle génération défie Pékin et veut faire de Hong Kong le territoire de la démocratie en Asie. Ces jeunes élus entendent faire bouger le système politique Hongkongais aujourd’hui verrouillé par le pouvoir central chinois et ses alliés.
Fiche : Film documentaire
Partage proposé par : 9docu HD 720 FR

Avis de Chine en Question : Plusieurs intervenants de Demosistō (localiste – euphémisme pour indépendantiste) n’interviennent pas en cantonnais, mais en anglais – ce qui en dit long sur leur allégeance politique. Ils prétendent ne pas être libres alors qu’ils interviennent à l’Assemblée, mais en refusant de prêter serment et en injuriant le gouvernement de Pékin. Ils seront logiquement disqualifiés pour ne pas avoir respecter les règles de l’Assemblée.
Les jeunes frondeurs d’aujourd’hui semblent avoir oublié les problèmes économiques qui touchent un nombre croissant de Hongkongais [04’52]. Une députée de Demosistō ne dit pas, par exemple, que la situation actuelle de Hong Kong résulte du choix politique du Royaume-Uni de faire de la ville un paradis seulement pour les riches [05’46]. Une député Demosistō (localiste) regrette le bon temps de la colonisation [08’48]. Une ex-députée du Democratic Party prétend que les Hongkongais ne se sentent plus Chinois… à cause de Pékin [10’41].
Le documentaire fait naturellement la publicité pour Joshua Wong qui a célébré les « magiciens du feu » [19’24] et fut un des planificateurs du mouvement en 2014 comme propagandiste [24’40]. Joshua Wong veut internationaliser la lutte c’est-à-dire en clair solliciter une intervention des États-Unis [45’30] [1]. Le terrain dit social de Demosistō se réduit au discours politiquement correct en faveur de la communauté LGBT [29’20].
Petit détail intéressante : la loi permet la candidature hors des partis officiels moyennant l’obtention de 38 000 signatures citoyennes, mais Leung Kwok-hung n’en obtiendra que 21 000 [36’40]. Il refuse ce verdict démocratique qu’il a lui-même sollicité ! Son analyse selon laquelle Hong Kong serait indispensable pour le développement de la Chine est aussi naïve que fausse [37’34]. Il semble ignorer que le produit intérieur brut de Shenzhen, ville créée en 1979, a dépassé celui de Hong Kong en 2018 [2].
Benny Tai prétend sans rire que Hong Kong a toujours été un endroit où les idées nouvelles sont apparues alors qu’il n’était qu’un petit village pêcheurs avant l’occupation anglaise [51’52].
Avis de : Sens Critique


Notes et références

[1] Lire : Hong Kong – Terreur noire made in USA, Chine en Question, 16/11/2019.
[2] Lire :
From « High-Speed » to « High-Quality » Growth Shenzhen, the birthplace of China’s economic miracle, goes low-carbon, East Asia & Pacific on the Rise, 03/07/2014.
Hong Kong II – De la crise économique à la crise politique, Chine en Question, 02/09/2019.
Passé et avenir de la Chine, observations d’un Chinois d’outre-mer, French-China, 29/10/2019.

Lire aussi :
Alliance For Peace and Democracy (pour Pékin « un pays deux systèmes » : 40 sièges = 57,14%), Site officiel mortHong Kong Free Press.
Democratic Party (contre Pékin pour l’autonomie de Hong Kong : 23 sièges = 32,86%), Site officiel
Demosistō (contre Pékin pour l’indépendance de Hong Kong : 7 sièges = 10%), Compte Twitter. On remarque beaucoup d’interventions d’Américains.
Revue de presse Chine Hong Kong, Chine en Question.
Cinémathèque, Ciné Monde.
Dossier Cinéma France, Monde en Question.
Index Cinéma (Tous les dossiers), Monde en Question.
Veille informationnelle Cinéma, Monde en Question.

Skyfall (2012)


Cycle Rétrocession Hong Kong

 

Titre : Skyfall
Réalisateur : Sam Mendes
Acteurs : Daniel Craig, Judi Dench, Javier Bardem
Durée : 2h23
Année : 2012
Pays : Royaume-Uni
Genre : Action
Résumé : Lorsque la dernière mission de Bond tourne mal, plusieurs agents infiltrés se retrouvent exposés dans le monde entier. Le MI6 est attaqué, et M est obligée de relocaliser l’Agence. Ces événements ébranlent son autorité, et elle est remise en cause par Mallory, le nouveau président de l’ISC, le comité chargé du renseignement et de la sécurité. Le MI6 est à présent sous le coup d’une double menace, intérieure et extérieure.
Fiche : IMDb
Partage proposé par : Anonyme HD 1080 VOSTFR

Avis de Chine en Question : Pour les amateurs de situations et de cascades invraisemblables, les 12 premières minutes résument tout le film. Le détail le moins crédible est le dispositif permettant le suivi en direct des actions de James Bond par M et son équipe… à des milliers de kilomètres. Barack Obama avait réalisé la même mise en scène pour téléviser la capture et l’assassinat de Ben Laden en 2011.
Ensuite, on a droit beaucoup de bla bla. La rencontre de James Bond Tiago Rodriguez a lieu a la moitié du film [1h10]. Tiago Rodriguez est un ancien agent du MI6 devenu cyber-terroriste. Il nourrit une grande rancœur envers M car cette dernière l’aurait trahi et abandonné aux mains des autorités chinoises en 1997, lors de la rétrocession de Hong Kong.
Avis de : Sens Critique

Lire aussi :
Revue de presse Chine Hong Kong, Chine en Question.
Cinémathèque, Ciné Monde.
Dossier Cinéma Royaume-Uni, Monde en Question.
Index Cinéma (Tous les dossiers), Monde en Question.
Veille informationnelle Cinéma, Monde en Question.

Hong Kong (2009)


Cycle Rétrocession Hong Kong

 

Titre : Hong Kong
Réalisateur : Harry Hook
Durée : 0h46
Année : 2009
Pays : Royaume-Uni
Genre : Documentaire
Résumé : Découvrir d’autres facettes de Hong Kong.
Fiche : IMDb
Partage proposé par : Anonyme DVD VF
Avis de Chine en Question : Pour ceux qui n’auraient pas encore compris qu’il s’agit d’un documentaire de propagande de l’ancien colonisateur, le présentateur explique Aujourd’hui ils sont 15 millions à passer ainsi de l’un des régimes les plus répressifs et centralisés de la planète [Chine continentale] à cette enclave de liberté [Chine de Hong Kong] alors que Hong Kong ne comptait que 6,973 millions d’habitants en 2009 [17’30].

Lire aussi :
Revue de presse Chine Hong Kong, Chine en Question.
Cinémathèque, Ciné Monde.
Dossier Cinéma Royaume-Uni, Monde en Question.
Index Cinéma (Tous les dossiers), Monde en Question.
Veille informationnelle Cinéma, Monde en Question.

Hui nin yin fa dak bit doh (1998)


Cycle Rétrocession Hong Kong

 

Titre : Hui nin yin fa dak bit doh – The Longest Summer
Réalisateur : CHAN Fruit
Acteurs : Robby Cheung, Tak-Man Fong, Tony Ho
Durée : 2h08
Année : 1998
Pays : Chine Hong-Kong
Genre : Drame
Résumé : C’est le 1er juillet 1997, et Hong Kong a une fête éclatante. La rétrocession de Hong Kong à la République populaire de Chine par le Royaume-Uni laisse Ga Yin et ses camarades soldats sans travail. Ga Yin décide de rejoindre son frère Ga Suen dans le monde des gangs de triades.
Fiche : IMDb
Partage proposé par : HawkmenBlues DVD VOSTEN-ES

Avis de Chine en Question : Ce film vaut le détour pour l’ambiance de l’époque.
Quand j’étais enfant, mes parents m’ont appris à être honnête. Aujourd’hui ils m’aiment seulement si je leur apporte de l’argent rapidement. L’argent c’est tout [21’06].
Les délinquants de Hong Kong se reconvertiront dans l’armée des Nations Unies [26’08] !
Déjà en 1997, on voit des manifestants enrégimentés pour la démocratie portant le même uniforme (pantalon bleu et chemise jaune) et le même sac à dos [43’46].
Avis de : Sens Critique

Lire aussi :
Revue de presse Chine Hong Kong, Chine en Question.
Cinéma Chine, Ciné Monde.
Dossier Cinéma Chine, Monde en Question.
Index Cinéma (Tous les dossiers), Monde en Question.
Veille informationnelle Cinéma, Monde en Question.

Xiang Gang zhi zao (1997)


Cycle Rétrocession Hong Kong

 

Titre : Xiang Gang zhi zao – Made in Hong Kong
Réalisateur : CHAN Fruit
Acteurs : Sam Lee, Neiky Hui-Chi Yim, Wenders Li
Durée : 1h49
Année : 1997
Pays : Chine Hong-Kong
Genre : Drame, Romance, Thriller
Résumé : Portrait de Hong Kong avant sa rétrocession à la Chine.
Fiche : IMDb
Partage proposé par : HawkmenBlues DVD VOSTEN- ES

Avis de Chine en Question : Ce film conjugue la misère sociale de jeunes en déshérence et la violence. Une scène montre comment une bande de jeunes armés de battes peut terroriser les cadres d’une entreprise en 1997… comme en 2019 [1h07].
Avis de : Sens Critique

Lire aussi :
Revue de presse Chine Hong Kong, Chine en Question.
Cinéma Chine, Ciné Monde.
Dossier Cinéma Chine, Monde en Question.
Index Cinéma (Tous les dossiers), Monde en Question.
Veille informationnelle Cinéma, Monde en Question.

Tian mi mi (1996)


Cycle Rétrocession Hong Kong

 

Titre : Tian mi mi – Comrades, Almost a Love Story
Réalisateur : CHAN Peter
Acteurs : XiaoJun Li, Qiao Li, XiaoTing Li
Durée : 1h58
Année : 1996
Pays : Chine Hong-Kong
Genre : Drame, Romance
Résumé : XiaoJun Li, jeune homme un peu simplet natif de Wusih, débarque à Hong Kong dans le but de commencer une nouvelle vie, pour la partager par la suite avec sa petite amie XiaoTing Li, restée pour l’instant dans leur ville natale. Jun ne parle que le mandarin, ce qui rend difficile un quotidien dans une ville où les langues parlées sont le cantonais et l’anglais. Recueilli par sa tante Li, il trouve très vite un boulot en tant que livreur. Un soir, en quête de nouveauté, il rencontre dans un McDonald’s une jeune caissière du nom de Qiao Li. Se faisant passer pour une fille native de Hong Kong, cette immigrante cantonaise va aider le jeune homme à s’intégrer dans un environnement encore tout inconnu pour Jun.
Fiche : IMDb
Partage proposé par : HawkmenBlues DVD VOSTEN-ES

Avis de Chine en Question : Cette comédie romantique se déroulant entre 1986 et 1995 ne vaut pas grand-chose car Hong Kong est vu par un Chinois du continent comme par hasard un peu simplet. Le film fait la publicité pour MacDonald’s et rend hommage à la chanteuse taïwanaise Teresa Teng et à George M. Cohan considéré comme le père de la comédie musicale américaine [1h45].
La scène de la racaille qui tue le protecteur de Qiao Li dans la rue sous le regard indifférent des témoins est révélatrice du climat social qui régnait déjà à Hong Kong en 1993 [1h37]. La scène des retrouvailles des deux amants, Qiao Li et XiaoJun Li, est ridicule [1h51].
Avis de : Sens Critique

Lire aussi :
Revue de presse Chine Hong Kong, Chine en Question.
Cinéma Chine, Ciné Monde.
Dossier Cinéma Chine, Monde en Question.
Index Cinéma (Tous les dossiers), Monde en Question.
Veille informationnelle Cinéma, Monde en Question.