Chine en Question

Blog dédié au Monde asiatique

Archives de Catégorie: RedList (film rare)

Un spectre hante la France : le frelon chinois


Le fantasme du « péril jaune » agite périodiquement les médias dominants. Dans ce documentaire, il prend la forme d’un frelon chinois qui viendrait envahir la France et bientôt l’Europe. Rien moins que ça ! Il est intéressant d’analyser ce discours de propagande qui utilise efficacement la voix off et le montage.

Voix off

Comme l’écrit Serge Daney, la voix off est parallèle aux images. Elle ne les recoupe jamais, comme un métalangage. Elle ne s’adresse qu’au spectateur, avec lequel elle fait alliance. Commentaire ou propagande, elle force l’image.

La voix off exprime le point de vue du réalisateur qui n’apparaît pas à l’image, mais manipule la parole des personnes interviewées. Il a le dernier mot, celui de l’autorité qui impose son interprétation comme la seule légitime :

Le frelon asiatique inquiète. Il fait régulièrement la une des journaux comme une menace de plus pour l’apiculture et la biodiversité. En s’installant dans les zones urbaines, il est un danger potentiel pour l’homme. […] La mondialisation vient d’accoucher d’un super prédateur !
01′ 37″ – 02′ 14″

La voix off nous force à interpréter les images banales d’un laboratoire d’analyse :

À l’image d’une véritable enquête criminelle, Marieangela Arca [CNRS] remonte le fil qui mène au berceau du redoutable tueur d’abeille.
11′ 00″ – 11′ 10″

Alors que le commentaire en voix off affirme péremptoirement que le frelon vient de Chine, une scientifique du CNRS nuance en disant que « on n’en sera jamais absolument certain » (10′ 12″).

Montage

Les images proviennent de plusieurs sources :

• Images d’archives ou tournées pour l’occasion de containers en provenance de Chine, du village de Tonneins (Lot et Garonne), de Blanquefort (Gironde), de Tamniès (Dordogne), etc.
• Vidéos de coupures de presse (Libération)
• Vidéos de cartes animées
• Extraits de journaux radio-télévisés
• Images d’un reportage auprès de militants de l’association Action Anti Frelon Asiatique et du Groupement de Défense Sanitaire des Abeilles
• Images d’un reportage auprès de politiques (Communauté Urbaine de Bordeaux)
• Images d’un reportage auprès de scientifiques dont l’origine n’est pas toujours précisée

Le montage construit le récit en alternant les séquences dans l’ordre précis choisi par le réalisateur. Dans le cas du documentaire, il se substitue aussi au scénario généralement pas préétabli.

La manipulation du montage est moins évidente que celle de la voix off car nous avons l’habitude d’un récit non linéaire. Ici, la technique est efficacement utilisée pour marteler le message sur le registre de la peur.

Ainsi, alors que les scientifiques restent prudents sur l’extension des frelons asiatiques en France (19′ 25″ – 20′ 26″), le réalisateur affirme le contraire via une carte animée non sourcée (21′ 15″ – 21′ 36″) et annonce que le pire reste à venir… Il réitère en effet le même procédé pour confirmer sa prédiction (46′ 15″ – 46′ 38″) :

Sans doute, dans les années qui viennent, ce frelon chinois aura-t-il franchit d’autres frontières européennes. […] L’invasion d’une bonne partie du continent n’est plus à exclure.

Là encore, c’est le point de vue du réalisateur qui prévaut sur celui des personnes interviewées. En l’occurrence, il étouffe le discours scientifique par le discours militant qui prétend que « aujourd’hui la France est envahit un peu partout, demain ce sera l’Europe » (24′ 03″) et que « vous risquez la vie des enfants » (24′ 48″) !

Message

La bande annonce du documentaire, diffusé par France 3 Aquitaine, résume les techniques utilisées (voix off et montage) pour nous convaincre que le frelon chinois serait un danger pour tous :

Des escadrilles de frelons chinois envahissent, attaquent et colonisent nos villes et nos campagnes. L’homme et l’abeille s’unissent et préparent la riposte !

Le frelon asiatique, et non spécifiquement chinois comme le prétend ce documentaire, fut répertorié par Amédée Louis Michel Lepeletier en 1836 sous le nom peu vendeur de Vespa velutina :

Contrairement à ce qu’affirme le réalisateur, Vespa velutina n’est pas plus dangereux que d’autres prédateurs des abeilles, prédateurs utiles par ailleurs dans l’équilibre des écosystèmes.

Le nombre de proies d’un écosystème détermine celui de leurs prédateurs. Imaginons une forêt peuplée de martres et d’écureuils, leurs proies habituelles. Si le nombre de martres tend à augmenter, celui des écureuils va légèrement diminuer. Ayant donc moins de nourriture, les martres vont se raréfier (soit par mortalité, soit par émigration vers d’autres forêts), et les écureuils deviendront à nouveau plus abondants, et ainsi de suite. Il se crée donc, dans le rapport de nombre entre prédateurs et proies, de lentes oscillations qui équivalent à un équilibre.

La présence des prédateurs est garante du bon fonctionnement des écosystèmes. Ils assurent une sélection en capturant les individus malades ou âgés. Le loup et le lynx, par exemple, n’ont jamais décimé ni les cerfs ni les chevreuils d’Europe, mais seulement assuré une sélection efficace au sein de leurs populations. La densité de ces cervidés est quant à elle déterminée par la quantité de nourriture disponible. S’ils tendent à devenir trop nombreux – parce que leurs prédateurs disparaissent -, plusieurs facteurs de régulation peuvent se mettre en place : une épidémie peut rétablir leur nombre à un niveau raisonnable, certains peuvent émigrer vers d’autres lieux, ou encore, comme ils exercent une pression trop forte sur la végétation, celle-ci se raréfie, et les herbivores redeviennent moins nombreux faute de ressources alimentaires.

Écosystème, Enclyclopédie Larousse

Sans compter que la fameuse riposte vantée par le réalisateur fait beaucoup de dégâts collatéraux sur l’environnement (31′ 45″ – 32′ 42″). Là encore, il noie le discours scientifique sous les flots du discours militant qui illustre sa thèse (32′ 52″ – 37′ 05″). Le rapport est de cinquante-sept secondes contre quatre minutes et quarante-sept secondes, soit cinq fois plus.

Pour conclure, le réalisateur donne la parole à un client des médias qui annonce sans rire que l’invasion du frelon chinois n’est que la prémisse d’une invasion des chinois eux-mêmes puisque, selon lui, « on a pu suivre l’itinéraire des humains grâce à l’itinéraire des poux ».
Ce paléontologue est l’invité d’honneur de la la station des Angles dans les Alpes, il fait des ménages à France Info et la publicité pour Opel :

L’Opel Ampera est d’abord une voiture élégante mais c’est aussi une voiture souple, douce, silencieuse, au séjour et roulage très confortables. Ampera et moi commençons à nous aimer !

05/02/2013
Serge LEFORT
Citoyen du Monde

Note du 18/05/2015 : Dans une émission dite scientifique, France Culture remet le couvert le 17/05/2015 en titrant : « Le retour redouté du mangeur d’abeilles : le frelon asiatique ».

Titre : Le frelon chinois, histoire d’un passager clandestin
Réalisateur : Eric Moreau
Durée : 0h53
Année : 2011
Pays : France
Genre : Documentaire
Résumé : La présence de frelons asiatiques est devenue depuis quelques années un fléau en France et dans notre région. Ce documentaire retrace l’histoire de l’incroyable parcours de ces frelons si redoutés, car dangereux voire mortels. L’implantation de ces frelons s’est faite par l’intermédiaire de marchandises en provenance de Chine. Transitant dans des containeurs, elles ont voyagé par train jusqu’à Agen et apporté avec elles ces insectes. De là, commence progressivement dès 2004, une importante prolifération de ces frelons sur plus de 40 départements français. Une fois installés sur un terrain qui leur est propice, ils sont redoutables, initiateurs de changements écologiques importants. Sous forme d’enquête, de l’Aquitaine à la Chine en passant par Paris et sa région, il sera question du parcours de ce terrible insecte. Nous verrons comment certains anonymes s’impliquent, avec de faibles moyens, pour tenter de le combattre, en cherchant à l’éradiquer ou tout au moins, à enrayer sa propagation.
Fiche : IMDbCinquillo films
Partage proposé par : RedList DVD FR

Lire aussi :
Serge LEFORT, Le « péril jaune » se vend bien, Chine en Question.
Revue de presse Cinéma 2013, Monde en Question.
Veille informationnelle Cinéma, Monde en Question.
Dossier documentaire Cinéma, Monde en Question.
Revue de presse Chine 2013, Monde en Question.
Veille informationnelle 中國 Chine, Monde en Question.
Dossier documentaire Chine, Monde en Question.
Dossier documentaire Propagande, Monde en Question.

Publicités