Chine en Question

Blog dédié au Monde asiatique

Archives de Catégorie: Cinéma Japon

Manbiki kazoku (2018)


 

Titre : Manbiki kazoku – Une affaire de famille
Réalisateur : KOREEDA Hirokazu
Acteurs : Lily Franky, Sakura Andō, Kirin Kiki
Durée : 2h01
Année : 2018
Pays : Japon
Genre : Drame
Résumé : Au retour d’une nouvelle expédition de vol à l’étalage, Osamu et son fils recueillent dans la rue une petite fille qui semble livrée à elle-même. D’abord réticente à l’idée d’abriter l’enfant pour la nuit, la femme d’Osamu accepte de s’occuper d’elle lorsqu’elle comprend que ses parents la maltraitent.
Fiche : IMDb
Partage déniché par Chine en Question
Avis de Chine en Question : Cette famille composée résulte de la décomposition d’autres familles… À savourer sans modération malgré des défauts dans le dernier tiers.
Avis de : Ciné-club de CaenCritikatSancho AsiaSens Critique

Lire aussi :
Cinéma Japon, Ciné Monde.
Dossier Cinéma Japon, Monde en Question.
Index Cinéma (Tous les dossiers), Monde en Question.
Veille informationnelle Cinéma, Monde en Question.
Revue de presse, Monde en Question.

Five Dedicated to Ozu (2003)


 

Titre : Five Dedicated to Ozu
Réalisateur : Abbas Kiarostami
Durée : 1h14
Année : 2003
Pays : Iran
Genre : Documentaire
Fiche : IMDb
Partage déniché par Chine en Question
Avis de Chine en Question : Que vient faire OZU dans cette galère ?

Lire aussi :
Cinéma Japon, Ciné Monde.
Dossier Cinéma Japon, Monde en Question.
Index Cinéma (Tous les dossiers), Monde en Question.
Veille informationnelle Cinéma, Monde en Question.

Nihon eiga no hyaku nen (1994)


 

Titre : Nihon eiga no hyaku nen – Cent ans de cinéma japonais
Réalisateur : OSHIMA Nagisa
Durée : 0h52
Année : 1994
Pays : Japon
Genre : Documentaire
Résumé : Un panorama de l’histoire du cinéma japonais marqué par l’empreinte de nombreux cinéastes majeurs (Ozu, Yamamoto, Kinoshita ou encore Fukasaku) et accompagné de nombreux extraits.
Fiche : IMDb
Partage déniché par Chine en Question
Avis de Chine en Question : OSHIMA Nagisa réalise une histoire égocentrique du cinéma japonais à partir de ses propres films !
Avis de : Sens Critique

Lire aussi :
Cinéma Japon, Ciné Monde.
Dossier Cinéma Japon, Monde en Question.
Index Cinéma (Tous les dossiers), Monde en Question.
Veille informationnelle Cinéma, Monde en Question.

Ikite wa mita keredo – Ozu Yasujirō den (1983)


 

Titre : Ikite wa mita keredo – Ozu Yasujirō den – J’ai vécu mais… Une biographie de Yasujirō Ozu
Réalisateur : INOUE Kazuo
Durée : 2h03
Année : 1983
Pays : Japon
Genre : Documentaire
Résumé : Photographié par Yuuharu Atsuta, chef opérateur attitré d’Ozu, et réalisé par Kazuo Inoue, un documentaire exceptionnel sur les méthodes de travail du cinéaste, ponctué d’entretiens avec ses proches et principaux collaborateurs tels que Chishu Ryu, Mariko Okada et Haruko Sugimur.
Fiche : IMDb
Partage déniché par Chine en Question
Avis de Chine en Question : Ce documentaire hagiographique laisse quand même un petit espace pour la critique de YAMADA Yōji : Je pensais qu’il était trop conservateur [1h24].
Il s’agit d’un bon résumé de la carrière de OZU Yasujirō, mais qui fait l’impasse des derniers films qui, à partie de 1959, répètent les précédents.

Lire aussi :
Cinéma Japon, Ciné Monde.
Dossier Cinéma Japon, Monde en Question.
Index Cinéma (Tous les dossiers), Monde en Question.
Veille informationnelle Cinéma, Monde en Question.

Kagamijishi (1936)


 

Titre : Kagamijishi – La danse du lion
Réalisateur : OZU Yasujirō
Durée : 0h24
Année : 1936
Pays : Japon
Genre : Documentaire
Résumé : Documentaire d’Ozu qui nous montre le travail du célèbre acteur de théâtre kabuki Omoye Kikugoro VI (la sixième génération d’acteurs).
Fiche : IMDb
Partage déniché par Chine en Question
Avis de Chine en Question : Ce documentaire, le seul réalisé par OZU Yasujirō, reste hermétique à ceux qui ne connaissent pas ou peu la culture japonaise.
Avis de : Sens Critique

Lire aussi :
Cinéma Japon, Ciné Monde.
Dossier Cinéma Japon, Monde en Question.
Index Cinéma (Tous les dossiers), Monde en Question.
Veille informationnelle Cinéma, Monde en Question.

Sanma no aji (1962)


 

Titre : Sanma no aji – Le gout du saké
Réalisateur : OZU Yasujirō
Acteurs : Chishū Ryū, Shima Iwashita, Keiji Sada
Durée : 1h52
Année : 1962
Pays : Japon
Genre : Drame
Résumé : Un père, veuf, cadre dans une entreprise industrielle vit avec sa fille et son dernier fils. Le soir, après le travail, il retrouve ses amis pour boire du saké dans un café où ils ont leurs habitudes. L’un d’eux lui propose un gendre pour sa fille. Il prend alors peu à peu conscience que sa fille est en âge de se marier et qu’il doit, au risque de se retrouver seul, libérer sa fille de son emprise paternelle.
Fiche : IMDb
Partage déniché par Chine en Question
Avis de Chine en Question : Le scénario est proche des films précédents sur le thème du mariage notamment de Banshun (1949) – Printemps tardif. La mise en scène, le jeu des acteurs et la musique extradiégétique sont identiques aux films précédents – sans intérêt car ce dernier film est terriblement bavard.
Avis de : Sens Critique

Lire aussi :
Cinéma Japon, Ciné Monde.
Dossier Cinéma Japon, Monde en Question.
Index Cinéma (Tous les dossiers), Monde en Question.
Veille informationnelle Cinéma, Monde en Question.

Kohayagawa-ke no aki (1961)


 

Titre : Kohayagawa-ke no aki – Dernier caprice
Réalisateur : OZU Yasujirō
Acteurs : Ganjiro Nakamura, Setsuko Hara, Keiju Kobayashi
Durée : 1h38
Année : 1961
Pays : Japon
Genre : Comédie
Résumé : Entouré de sa famille, un homme aux portes de la mort se préoccupe de l’avenir de ses filles.
Fiche : IMDb
Partage déniché par Chine en Question
Avis de Chine en Question : Comparé au premier film en couleurs de OZU Higanbana (1958) – Fleurs d’équinoxe , l’image est pisseuse et sans aucun relief. La mise en scène et le jeu des acteurs sont inconsistants. OZU refait le même film que les précédents avec des scènes identiques. La musique extradiégétique est aussi pompier que d’habitude.
Avis de : Sens Critique

Lire aussi :
Cinéma Japon, Ciné Monde.
Dossier Cinéma Japon, Monde en Question.
Index Cinéma (Tous les dossiers), Monde en Question.
Veille informationnelle Cinéma, Monde en Question.

Akibiyori (1960)


 

Titre : Akibiyori – Fin d’automne
Réalisateur : OZU Yasujirō
Acteurs : Setsuko Hara, Yoko Tsukasa, Chishu Ryu
Durée : 2h05
Année : 1960
Pays : Japon
Genre : Drame
Résumé : Dialogue impossible entre une fille et sa mère. La jeune fille refuse de se marier pour ne pas laisser sa mère seule. Mais elle pense également que sa mère la pousse au mariage afin de pouvoir se remarier. Afin de ne pas empêcher ce remariage supposé, elle accepte de se marier. Sa mère reste seule.
Fiche : IMDb
Partage déniché par Chine en Question
Avis de Chine en Question : Les films de OZU sont de plus en plus bavards et la musique extradiégétique toujours aussi nulle [48’33 et 1h00]. La nostalgie du passé devient lourde : Nous étions plus romantiques que les jeunes de maintenant [16’46] De notre temps… [1h16]. La mise en scène est d’autant plus répétitive que les acteurs, toujours les mêmes, vieillissent mais jouent de la même façon.
Avis de : Sens Critique

Lire aussi :
Cinéma Japon, Ciné Monde.
Dossier Cinéma Japon, Monde en Question.
Index Cinéma (Tous les dossiers), Monde en Question.
Veille informationnelle Cinéma, Monde en Question.

Ukikusa (1959)


 

Titre : Ukikusa – Herbes flottantes
Réalisateur : OZU Yasujirō
Acteurs : Ganjiro Nakamura, Machiko Kyō, Ayako Wakao
Durée : 1h59
Année : 1959
Pays : Japon
Genre : Drame
Résumé : Une troupe de kabuki arrive dans un petit port du sud du Japon. L’acteur principal, Komajuro, a connu une aventure des années auparavant avec une femme de l’endroit, avec laquelle il a eu un fils, Kiyoshi. La maîtresse de Komajuro découvre son secret et envoie une actrice de la troupe, Kayo, le séduire.
Fiche : IMDb
Partage déniché par Chine en Question
Avis de Chine en Question : Un très mauvais remake de Ukikusa monogatari (1934) – Histoire d’herbes flottantes.
La scène de séduction, située aussi à la moitié du film, est ici totalement ratée [1h03] comme tout le reste. La musique extradiégétique est toujours aussi nulle.
Avis de : Sens Critique

Lire aussi :
Cinéma Japon, Ciné Monde.
Dossier Cinéma Japon, Monde en Question.
Index Cinéma (Tous les dossiers), Monde en Question.
Veille informationnelle Cinéma, Monde en Question.

Ohayō (1959)


 

Titre : Ohayō – Bonjour
Réalisateur : OZU Yasujirō
Acteurs : Koji Shidara, Masahiko Shimazu, Chishu Ryu
Durée : 1h34
Année : 1959
Pays : Japon
Genre : Comédie
Résumé : Parce que leur parents demandent à Minoru et Isamu, qui veulent absolument avoir un poste de télévision comme leur voisin, de se taire, ils les prennent au mot et décident de mener une grève de la parole. Cela ne manque pas de provoquer une querelle de voisinage devant ces enfants qui ne disent même plus bonjour. Ils finissent par faire l’école buissonnière. Retrouvés, ils sont ramenés à la maison où ils découvrent un poste de télévision flambant neuf !
Fiche : IMDb
Partage déniché par Chine en Question
Avis de Chine en Question : On sent trop la présence artificielle des décors de studio et les acteurs jouent comme au théâtre. Chishū Ryū senble égaré dans cette mauvaise comédie qui se résume à des concours de pets entre gamins.
Avis de : Sens Critique

Lire aussi :
Cinéma Japon, Ciné Monde.
Dossier Cinéma Japon, Monde en Question.
Index Cinéma (Tous les dossiers), Monde en Question.
Veille informationnelle Cinéma, Monde en Question.