Chine en Question

Blog dédié au Monde asiatique

Hong Kong X – Une crise politique ukrainienne


 

Ce qui se passe à Hong Kong, ou plutôt ce qu’on en sait à travers le filtre des médias, ressemble étrangement à ce que les mêmes médias ont baptisé révolutions de couleurs et qui furent instrumentalisées par différentes agences de renseignements américaines.
Il s’agissait pour les États-Unis de déstabiliser la Russie post-soviétique dans ses régions frontalières : Géorgie au Caucase (2003), Ukraine en Europe de l’Est (2004 et 2014), Biélorussie en Europe de l’Est (2005) et Kirghizistan en Asie (2005) [1].

Il s’agit aujourd’hui pour les États-Unis, en complément de la guerre économique, de déstabiliser politiquement la Chine dans ses régions frontalières : Tibet, Xinjiang et Hong Kong. L’assaut mené au Tibet en 2008 via des ONG fut un échec [2]. Le soutien aux islamistes du Xinjiang n’a pas donné non plus les résultats attendus car cette région n’est pas l’Afghanistan et le gouvernement de Pékin a créé les conditions du développement économique et social de cette province qui est maintenant désenclavée via l’initiative une Ceinture une Route [3]. Il reste Hong Kong, qui occupe une position géostratégique importante et est facile à investir car aucun visa n’est exigé pour entrer sur le territoire et, héritage de la colonisation, l’anglais est pratiqué par beaucoup [4].

Comme en Ukraine, les stratèges américains ont remis deux fois le couvert via des réseaux qui existaient avant la rétrocession de 1997. En 2014, ils avaient déjà instrumentalisé des manifestations baptisées révolution des parapluies sous le prétexte naturellement de la démocratie. Hier, on convertissait les sauvages aux lumières de la civilisation chrétienne et aujourd’hui à celles de la démocratie. Les conversions se font toujours l’arme au poing, mais elles sont pilotée aujourd’hui à très longue distance…
Pendant les 148 ans de l’occupation britannique personne n’avait protesté du fait que le gouverneur de Hong Kong était désigné par la couronne d’Angleterre. Mais, depuis la rétrocession à la Chine, tout le monde milite pour le suffrage universel à Hong Kong et chaque 1er juillet est l’occasion de mobiliser une population de plus en plus inquiéte de la dégradation de son niveau de vie [5].

La mayonnaise a prit cette année car les inégalités sociales deviennent criantes à Hong Kong notamment en matière de logement.

[Une place de parking vendue 1 million de dollars à Hong Kong] Cette transaction est révélatrice de la flambée de l’immobilier à Hong Kong, à l’origine de nombreux problèmes sociaux et d’inégalités de richesse atteignant des niveaux sans précédent depuis 45 ans.
Les difficultés de logements à Hong Kong ont nourri la contestation des jeunes à Hong Kong ces derniers mois, même si leurs revendications sont politiques.
Le coefficient de Gini, qui mesure les disparités de revenus, est à Hong Kong le plus élevé de toutes les économies développées en 2016. Un habitant sur cinq vit en dessous du seuil de pauvreté.
Source : Les Echos, 24/10/2019.

Comment peut-on parler sérieusement de démocratie à Hong Kong alors que le plus grand nombre s’enfonce dans la misère sociale.

Les inégalités sont un facteur puissant mais souvent ignoré qui sous-tend les frustrations des Hongkongais. Et, contrairement au discours pro-démocratie dominant, l’échec du gouvernement autonome de Hong Kong à s’attaquer au problème provient de la politique électorale à laquelle les manifestants sont si attachés.
Source : Project Syndicate, 27/08/2019.

N’en déplaise à tous les charognards, Hong Kong ne subira pas le sort de l’Ukraine ! La Chine veut et a les moyens de garder ce territoire même si son importance économique ira en diminuant. Deng Xiaoping avait anticipé ce processus en faisant du bourg de Shenzhen la première zone économique spéciale de Chine en 1980. Depuis, Shenzhen est devenue la Silicon Valley et une grande place financière de la Chine et, en 2018, son produit intérieur brut a dépassé celui de Hong Kong [6].

01/11/2019
Serge LEFORT
Citoyen du Monde et rédacteur de Monde en Question


Notes et références

[1] Voir sur l’Ukraine :
Winter on Fire (2015), Monde en Question.
Ukraine on Fire (2016), Monde en Question.
Lire sur les interventions de la CIA :
William BLUM, Les guerres scélérates – Les interventions de l’armée américaine et de la CIA depuis 1945, Parangon, 2004.
Blum nous démontre que la période d’après-guerre, loin d’avoir été froide, a fait des millions de victimes, particulièrement dans les États qui ont eu la volonté de s’affranchir politiquement et économiquement de Washington. Tout au long de cette période, les États-Unis ont soutenu de nombreuses dictatures, écrasé des gouvernements démocratiquement élus et des mouvements de libération, au nom de la démocratie et de la lutte contre le complot communiste international.
Yvonnick DENOËL, Gordon THOMAS, Le livre noir de la CIA,, 2007 [Texte en ligne].
John PRADOS, Histoire de la CIA, 2019 [Texte en ligne].

[2] Lire : Tibet, articles, revue de presse et dossier.

[3] Lire :
Xinjiang, articles, revue de presse et dossier.
une Ceinture une Route, articles, revue de presse et dossier.

[4] Lire :
Hong Kong, articles, revue de presse et dossier.
La prochaine guerre américaine, Monde en Question.

[5] Lire :
Julia CAGÉ, Le prix de la démocratie, 2018 [Texte en ligne].
Luciano CANFORA, Exporter la liberté – Échec d’un mythe, 2008 [Texte en ligne].
Gilles DORRONSORO, Le reniement démocratique – Néolibéralisme et injustice sociale, 2018 [Texte en ligne].
Hélène THOMAS, Les vulnérables – La démocratie contre les pauvres, 2010 [Texte en ligne].

[6] Lire :
From « High-Speed » to « High-Quality » Growth Shenzhen, the birthplace of China’s economic miracle, goes low-carbon, East Asia & Pacific on the Rise, 03/07/2014.
Hong Kong II – De la crise économique à la crise politique, Chine en Question, 02/09/2019.
Passé et avenir de la Chine, observations d’un Chinois d’outre-mer, French-China, 29/10/2019.

Lire aussi :
Revue de presse Chine Hong Kong, Chine en Question.
Veille informationnelle Géopolitique, Monde en Question.
Veille informationnelle 中國 Chine, Monde en Question.

Rédiger votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :