Chine en Question

Blog dédié au Monde asiatique

Mort d’un propriétaire foncier


 

Durant la guerre sino-japonaise, le fils d’un propriétaire foncier devient par hasard un héros. A une autre époque, un adolescent de dix-huit ans est sur le point de se lancer dans le vaste monde, quand brusquement tout lui parait suspect. Ici, des personnages sont entraînés dans un cycle infernal de destructions et d’autodestructions. Là, les habitants d’une petite ville confrontés à la menace d’un séisme sombrent dans le désarroi. Enfin, un poète déchu trouve une lettre, puis rencontre son auteure qui soudain bouleverse l’architecture de ses souvenirs…

Tout un monde miné de dangers et d’incertitudes traverse ces cinq courts romans écrits par Yu Hua dans la première période de son oeuvre. Ils font surgir devant nous des signes inquiétants qui ne parviendront pas à détourner les humains du destin funeste qui les guette. Mais de ce monde oppressant, où l’auteur nous promène comme dans un labyrinthe, se dégage une musique envoûtante. Tissés d’impressions et de réminiscences, constellés d’images étranges, ces textes où la beauté le dispute à l’horreur laissent en mémoire une trace profonde.

HUA Yu, Mort d’un propriétaire foncier – Et autres courts romans, Actes Sud, 2018 [Texte en ligne].

Lire aussi :
Yu Hua – Bio-bibliographie, Chinese movies.
Dossier Littérature Chine, Monde en Question.
Veille informationnelle 中國 Chine, Monde en Question.

Publicités

Rédiger votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :