Chine en Question

Blog dédié au Monde asiatique

Mémoires d’un eunuque dans la Cité interdite


 

Yu Chunhe, eunuque au palais de l’impératrice Xiaoding, l’épouse de l’empereur Guangxu de la dynastie des Qing, nous livre ce témoignage exceptionnel sur la vie quotidienne des castrats et sur celle de leurs maîtres. Entré dans la Cité Interdite en 1898, à l’âge de dix-sept ans, il y passera dix-huit années terribles, marquées par la guerre contre les étrangers, l’exil de la cour à Xian, le traité de paix, la révolution, l’avènement de la république et la chute de l’empire.

Ses mémoires, riches en intrigues et portraits acerbes des familiers de la cour, nous en apprennent plus qu’un livre d’histoire officielle. Description édifiante des moeurs d’une époque, de sa décadence et de sa corruption, les Mémoires d’un eunuque dans la Cité Interdite constituent un document historique unique, mais sont avant tout le récit émouvant du destin tragique d’un adolescent vendu aux trafiquants d’enfants de Pekin qui fournissaient le palais impérial en eunuques.

Yu Chunhe révèle ce qui a souvent été occulté sur la vie privée de ces innocents, châtrés de force pour être ensuite emprisonnés entre les murs de la Cité Interdite où ils étaient traités en esclaves, insultés, battus, tués selon le caprice de leurs maîtres.

DAN Shi, Mémoires d’un eunuque dans la Cité interdite, Philippe Picquier, 1998 [Texte en ligne].

Lire aussi :
Dossier documentaire Chine – Littérature, Monde en Question.
Veille informationnelle 中國 Chine, Monde en Question.

Publicités

Rédiger votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :