Chine en Question

Blog dédié au Monde asiatique

Möbius vs The Berlin File


Ces deux films, sortis en 2013, traitent du même thème. Le mélange thriller et romance, est totalement raté dans le film français et parfaitement réussi dans le film coréen.

Möbius

Résumé : Grégory Lioubov, un officier des services secrets russes est envoyé à Monaco afin de surveiller les agissements d’un puissant homme d’affaires. Dans le cadre de cette mission, son équipe recrute Alice, une surdouée de la finance. Soupçonnant sa trahison, Grégory va rompre la règle d’or et entrer en contact avec Alice, son agent infiltré. Naît entre eux une passion impossible qui va inexorablement précipiter leur chute.
Fiche : IMDb
Télécharger FR Zone Telechargement.

Il est difficile d’adhérer à ce thriller et encore moins à cette romance filmés sans conviction. Eric Rochant a réalisé un mauvais remake de son propre film Les patriotes qui avait surtout séduit les militants pro-sionistes et accessoirement les fans de l’anatomie de Sandrine Kiberlain.

Tout le film se déroule dans de luxueuses chambres d’hôtel où les membres des services secrets passent leur temps à bavasser pendant que les lampistes planquent. L’intrigue, bien mince, repose uniquement sur les risques d’une liaison entres les deux agents. Le happy end hollywoodien plombe définitivement ce fiasco.

The Berlin File

Résumé : Un agent nord-coréen à Berlin est trahi et abandonné au milieu d’une intrigue d’espionnage financier. Avec son épouse, une traductrice à l’ambassade sud-coréenne à Berlin, ils essaient d’échapper à la Corée du Nord et du Sud qui les poursuivent sans relâche, avec l’intention de les éliminer.
Fiche : IMDb
Télécharger VOSTFR Wawa-Mania (Film rare).

Ce film marque un tournant car, sorti en même temps en Corée et aux État-Unis, il applique les recettes hollywoodiennes… en beaucoup mieux. Les scènes d’action, particulièrement réussies, reposent sur une vraie intrigue : le couple tente d’échapper à tous leurs poursuivants.

Le film est est d’autant plus réussi qu’il ne tombe pas dans le travers du classique happy end. Rien à voir non plus avec le vulgaire New World dont les dialogues sont truffés de fuck et ses multiples variantes – dommage car le scénario est intéressant et la chute surprenante.

23/09/2013
Serge LEFORT
Citoyen du Monde

Lire aussi :
• Cinéma : l’enjeu asiatique, Telos, 11/07/2013.
Dossier documentaire Cinéma, Monde en Question.
Veille informationnelle Cinéma, Monde en Question.

Publicités

Rédiger votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :