Chine en Question

Blog dédié au Monde asiatique

Les travailleurs chinois en France dans la Première Guerre mondiale


Cent quarante mille Chinois ont travaillé en France pendant la Première Guerre mondiale. Cette histoire est restée longtemps méconnue du public. Que faisaient-ils dans cette « guerre européenne » ? Comment ont-ils été recrutés et transportés ? Où se trouvaient-ils, et pour quoi faire ? Que sont-ils devenus ? Quel est héritage de cette expérience ? L’ensemble de ces questions, par leurs multiples ramifications, touche non seulement à l’histoire de la Grande Guerre, mais aussi à l’histoire de la Chine. Cet épisode s’inscrit dans une période décisive de l’histoire mondiale : la Conférence de paix de Paris a déclenché le « Mouvement du 4 mai » (1919), soulèvement patriotique, considéré comme l’acte de naissance de la modernité chinoise.
Li MA (sous la direction de), Les travailleurs chinois en France dans la Première Guerre mondiale, CNRS, 2012 [AFEC].

Lire aussi :
• Li MA, La place de la religion dans l’éducation par le YMCA des travailleurs chinois de la Grande Guerre, Guerres mondiales et conflits contemporains.
• Philippe VIDELIER, Une immigration oubliée : Les travailleurs chinois de la Grande Guerre, CNRS.
Quelques traces fragiles permettent de préserver de l’oubli la tragique histoire des ouvriers chinois importés entre 1916 et 1918 pour remédier à la pénurie de main d’œuvre dans les industries de guerre. Cette étude aborde en particulier la situation des 1 740 travailleurs employés dans le Rhône aux Poudreries de Saint-Fons et à l’Atelier de Construction de Lyon. Isolés et méprisés, ils seront rejetés de leur vivant, mais aussi après leur mort, jusqu’à faire disparaître leurs sépultures.
• Sylvie DÉMURGER, Martin FOURNIER, Annie AU-YEUNG , Assistance et éducation des travailleurs chinois pendant la Grande Guerre – Le rôle du Mouvement Travail-Etudes, CNRS.
Cet article examine les motivations qui poussèrent des intellectuels et réformateurs chinois à l’origine du Mouvement Travail-Etudes (MTE) à apporter une assistance aux ouvriers chinois recrutés par les Français et les Britanniques pendant la Première Guerre Mondiale. S’appuyant sur l’exploitation d’articles et de témoignages proposés dans un journal en langue chinoise, le Huagong zazhi, publié en France sous le patronage des promoteurs du MTE entre janvier 1917 et juin 1920, il met en lumière les formes que cette assistance a prises, de l’aide au recrutement à l’assistance éducative et morale.
• Les Chinois oubliés de la Première guerre mondiale, travailleurs anonymes de la République Française, Aujourd’hui la Chine.
• Les travailleurs chinois pendant la Première Guerre mondiale – 1/2, Comité d’Issy-les-Moulineaux.
• Les travailleurs chinois pendant la Première Guerre mondiale – 2/2, Comité d’Issy-les-Moulineaux.
Revue de presse Chine 2012, Monde en Question.
Veille informationnelle 中國 Chine, Monde en Question.
Dossier documentaire Chine, Monde en Question.

Publicités

Rédiger votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :