Chine en Question

Blog dédié au Monde asiatique

Le consul qui en savait trop


 

Jamais les faits évoqués ici n’avaient, jusqu’à présent, été pleinement révélés au grand public. Ils restituent le vrai visage de la présence française en Indochine et en Chine à la fin du XIXe siècle. Loin de l’image consensuelle d’une colonisation modérée, une série d’initiatives irréfléchies faillit entraîner la France dans un conflit armé avec la Grande-Bretagne et l’Empire du Milieu.

Un diplomate, Auguste François, découvrit ces ambitions secrètes et affronta seul les puissants intérêts économiques et politiques en jeu.
Il dénonça en haut lieu les tractations de Paul Doumer et du parti colonial, qui visaient à annexer au moins deux provinces chinoises avec des conséquences potentiellement désastreuses pour la position internationale de la France. Et il en paya le prix.

Cet ouvrage met en lumière cette page occultée de l’histoire de la colonisation française en Extrême-Orient, à travers l’évocation du « grand projet » de chemin de fer Tonkin-Yunnan, cheval de Troie de cette politique de conquête, et du rôle décisif joué par le consul. Il révèle les projets cachés des lobbies coloniaux, l’attitude ambiguë de la classe politique, et éclaire d’un jour nouveau les relations franco-chinoises à l’époque de la domination de l’Europe.

Désirée LENOIR, Le consul qui en savait trop – Les ambitions secrètes de la France en Chine, Nouveau Monde, 2011 [Le Monde diplomatique].

Lire aussi :
• Bio-Bibliographie Auguste FRANÇOIS
Association Auguste FRANÇOIS Site très complet.
Wikipédia [Dossier mis à jour par Serge LEFORT le 16/11/2012].
• Auguste FRANÇOIS, Le mandarin blanc – Souvenirs d’un consul en Extrême-Orient 1886-1904, L’Harmattan, 2006.
Ce qui dévore ce Français d’Asie n’est pas tant l’exercice du pouvoir que son insatiable goût de l’ailleurs. Il arpente les espaces immenses du Sud-Est asiatique. Fasciné par le gigantesque spectacle qui s’offre à lui, il prend des photos, tourne des films et rédige notes et correspondances, laissant un reportage en direct sur la vie quotidienne en Chine et en Indochine au début du siècle, où s’exprime une analyse lucide des visées colonialistes de la France.
• Nicole BENSACQ-TIXIER, Dictionnaire diplomatique de la France en Chine 1840-1912, Les Indes savantes, 2003.
Cet ouvrage de référence comprend les notices biographiques sur la carrière de tous les diplomates français en poste en Chine durant cette période et recueil, tous les traités passés entre la France et la Chine, des fiches sur les territoires à bail et les concessions françaises en Chine.
• Nicole BENSACQ-TIXIER, Histoire des diplomates et consuls français en Chine (1840-1912, Les Indes savantes, 2008.
• Corinne de MÉNONVILLE, Les Aventuriers de Dieu et de la République, Les Indes savantes, 2007.
La période 1844-1937 couvre le premier siècle des relations diplomatiques entre la France et la Chine. Ces relations sont ouvertes par la volonté française (et par une guerre) et seront marquées par les « diktats » successifs imposés tout au long du XIXe siècle par la force à la Chine, dans tous les domaines : politique, financier et économique, religieux. Il n’est donc pas surprenant que la présence et l’action des « Aventuriers de Dieu et de la République » en Chine aient été mouvementées, tout au long de ce siècle. C’est à cette rencontre à la fois conflictuelle et fertile que nous convie l’ouvrage de Corinne de Ménonville, en s’appuyant sur une iconographie en grande partie inédite.
Revue de presse Chine 2012, Monde en Question.
Dossier documentaire Chine/Occident, Monde en Question.

Publicités

Rédiger votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :