Chine en Question

Blog dédié au Monde asiatique

La Chine vue par Lucien BODARD


Un francophone, passionné par la connaissance de la Chine, rencontre un jour ou l’autre Lucien Bodard. Rencontre livresque car l’auteur appartient à une autre époque, celle par exemple où l’on fumait et buvait de l’alcool à la télévision – époque où le politiquement correct n’avait pas encore sévit [1] ! Sa vie et son œuvre furent l’objet d’un culte, celui du reporter-romancier – type de journaliste certainement plus utile que les envoyés spéciaux qui rewritent les communiqués militaires dans leur chambre d’hôtel ou que les journalistes qui pratiquent le copier-coller des dépêches d’agences de presse.

Au printemps de 1986, il décida – à la demande l’hebdomadaire Le Point (son épouse, Marie-Françoise Leclère, était la rédactrice en chef des services culturels) – de partir une nouvelle fois à la rencontre de sa Chine. Rencontre ambiguë car Lucien Bodard évoque peu la Chine de 1986. Son récit est plutôt l’occasion de revisiter ses souvenirs d’enfant en Chine et surtout de conter à sa manière l’histoire de la Chine.

Lucien Bodard est un merveilleux conteur des guerres coloniales anglo-françaises (« guerres de l’opium »), de la trop méconnue révolution chinoise de 1925-1927 [2] et des acteurs de l’histoire de la Chine dont il brosse le portrait : Ts’eu Hi (Cixi), Sun Yat-sen, Yuan Shikai (moins connu), Tchang Kaï-chek, Mao Zedong, Jiang Qing (sa dernière épouse) et Deng Xiaoping. On est loin de l’écrit journaliste annoncé, mais qu’importe car ce livre mérite le détour.

11/04/2011
Serge LEFORT
Citoyen du Monde

Lucien BODARD, Les grandes murailles, Grasset, 1987.

Des retrouvailles de Lucien Bodard avec la Chine naît un livre foisonnant où passé et présent s’entrelacent. Car l’ambition de Lucien Bodard est immense : il s’agit de dire la Chine dans toutes ses contradictions, dans ses mythologies, dans ses désordres et dans sa sagesse. Au fil des pages surgissent les acteurs d’une des plus grandes convulsions de l’époque contemporaine, Mao bien sûr, mais aussi Tchang Kaï-chek, et Sun Yat-sen, et Ts’eu Hi, et Liu Shaoqi, et Deng Xiaoping. Surgissent aussi les fresques de sang, la révolte des Taïping, celle des Boxers, la guerre contre les Japonais, la Révolution culturelle…

Théorie de massacres infinis, bégaiements de l’Histoire où la Chine, peut-être, s’enlise. Et puis, il y a le quotidien, cette randonnée dont les étapes – Pékin, Shanghai, Hangzhou, Nankin, le Fleuve Bleu, Chongqing, Chengdu, Kunming, Canton, Hong Kong – sont autant de pierres dressées sur les chemins de la mémoire. De paysages en personnages, le livre devient un vrai tableau de la Chine d’aujourd’hui : étudiants, écrivains, directeurs d’usine… Bodard les décrit tous, ces Chinois bien réveillés qui construisent la Chine de demain. Plus secrètement, ce voyage est aussi un voyage sentimental, la quête longtemps repoussée des lieux où vécurent sa mère Anne-Marie et son père Albert le Consul. Et l’homme Bodard marche sur leurs pas, cherche et trouve le consulat où il est né, les cours où il a joué, renouant enfin avec la réalité de son passé. Lucien Bodard et la Chine, une histoire d’amour.

Lire aussi :
• Lucien BODARD, BibliopocheWikipédia.
• 12/01/1967, Extrait d’un entretien, INA. Anthologie des entretiens balai dans la cul de Michel Droit avec un Lucien Bodard placide et fumant sa cigarette – autre époque.
• 12/12/1975, La Chine d’hier et d’aujourd’hui, INA L’extrait est consacré à HAN Suyin – dommage.
• 05/03/1998, Lucien Bodard : La fin d’un dinosaure, L’Express.
• Paul ARON, Postures journalistiques des années 1930, ou du bon usage de la « bobine » en littérature », COnTEXTES n°8, janvier 2011.
Revue de presse Chine 2011, Monde en Question.
Dossier documentaire & Bibliographie Chine, Monde en Question.


[1] Voir l’extrait d’une émission du 7 octobre 1970, INA.
[2] Sélection bibliographique : Révolution chinoise de 1925-1927.

Publicités

Rédiger votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :