Chine en Question

Blog dédié au Monde asiatique

Guerre coloniale contre la Chine


« Un jour, deux bandits sont entrés dans le Palais d’été. L’un a pillé, l’autre a incendié. Devant l’histoire, l’un des deux bandits s’appellera la France, l’autre s’appellera l’Angleterre. » Ces propos constituaient une dénonciation énergique faite par l’homme de lettres français Victor Hugo il y a 150 ans contre le pillage des forces alliées anglo-françaises.
He Jifeng, directeur d’Asie-Europe de l’association chinoise a dit à ce propos : « Les atrocités perpétrées par les forces alliées anglo-françaises à l’époque ont détruit la civilisation humaine et éveillé la conscience de l’homme de lettres français. Des années se sont passées, les Chinois n’ont cessé de se souvenir de cette histoire ; actuellement ils développent leur pays. S’ils commémorent cet évènement, c’est pour prévenir et pour que la tragédie ne se reproduise perpétuellement. L’installation de la statue de Hugo coïncide avec le 150ème anniversaire du pillage du parc, je crois que c’est la meilleure preuve de la justice et de la conscience de l’humanité. »
Radio Chine Internationale [audio]

BRIZAY Bernard, Le sac du Palais d’Eté – Seconde Guerre de l’Opium, Editions du Rocher, 2003 [Canal AcadémieChangement de sociétéRadio86].

Les 7 et 8 octobre 1860, le fabuleux Palais d’Eté de Pékin, le Versailles chinois, est pillé par les Français et les Anglais, au terme d’une expédition militaire destinée à ouvrir la Chine au commerce occidental… et surtout à l’opium que les Anglais produisent aux Indes ! Dix jours plus tard, sur ordre de Lord Elgin, il est incendié en représailles aux tortures et à la mort de prisonniers, otages des Chinois. Pour la Chine – et pour le patrimoine de l’Humanité -, la perte est immense, incalculable, irréparable. Le Palais d’Eté, le Yuanming yuan (qu’il ne faut pas confondre avec l’actuel Palais d’Eté de Pékin) était une des merveilles du monde. Il abritait en outre une extraordinaire collection d’œuvres d’art, amassée sur cent cinquante ans, et une inestimable bibliothèque. Tout fut pillé ou brûlé. A titre de comparaison, c’est comme si Versailles, Le Louvre et la Bibliothèque nationale avaient disparu. Bernard Brizay nous fait donc le récit d’une des plus grandes catastrophes culturelles de l’humanité, que les Chinois ont encore cruellement en mémoire.


Lire aussi :
• Le sac du Palais d’Été a 150 ans, CCTV, 18/10/2010.
• Sac du Palais d’été, des commémorations sans la présence des politiques, RFI, 18/10/2010.
• Un historien français appelle au devoir de mémoire à l’occasion du 150e anniversaire du sac de l’ancien Palais d’Eté, Agence de presse Xinhua, 19/10/2010.
• Pillage du Palais d’été de Pékin : l’impossible restitution, AFP, 22/10/2010.
• Pillage du Palais d’été de Pékin : l’impossible restitution, France 24, 22/10/2010.
• Les Chinois peinent à récupérer les trésors pillés du Palais d’été de Pékin en octobre 1860, Le Monde, 30/10/2010.
• Anthologie autour du Palais d’Été, BNF.
• Trois auteurs de l’Académie française évoquent le sac du Palais d’Eté, Canal Académie.
• Expédition de Chine de 1860, Bibliographie.
• BOURGERIE Raymond et LESOUEF Pierre, Palikao (1860) – Le sac du Palais d’Eté et la prise de Pékin, Economica, 1999.

• TIBON-CORNILLOT Michel, Les guerres de l’opium ou l’écrasement de la Chine, Dedefensa.
• TIBON-CORNILLOT Michel, La Chine en enfer : pillages et génocides blancs, Dedefensa.
L’étendue des désastres liés aux guerres de l’opium, et plus généralement, à la destruction des institutions impériales chinoises est massivement ignorée par la plupart des chercheurs et des hommes politiques français. Ces pillages, famines, répressions, durèrent un siècle, de 1840, la défaite chinoise devant les troupes anglaises, à 1949, l’arrivée des communistes au pouvoir. Les chercheurs anglo-saxons, bien meilleurs connaisseurs de cette période, évaluent le nombre des victimes dans une fourchette oscillant entre 120 et 150 millions en un siècle.

Dossier documentaire & Bibliographie Chine, Monde en Question.
Dossier documentaire & Bibliographie Colonialisme, Monde en Question.

Publicités

Rédiger votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :