Chine en Question

Blog dédié au Monde asiatique

Amérique latine très convoitée (2)


Les présidents chinois et russe ont fait, chacun de son côté et à des dates différentes, une tournée pour conquérir les marchés latinos-américains – avant le sommet de l’APEC pour Hu Jintao et après le sommet pour Dmitri Medvedev.

Pékin resserre ses liens avec les économies latino-américaines, Le Monde.

A la veille de la tournée, Pékin a publié « un document politique éclairant les objectifs chinois envers l’Amérique latine et les Caraïbes ». Ce livre blanc insiste sur « les ressources abondantes et l’extraordinaire potentiel de développement » de cette région, dont la Chine est devenue le troisième partenaire commercial.
Outre le développement des échanges et la signature d’accords de libre-échange, le document évoque un accroissement de la coopération en matière de défense et de sécurité [1].

La Chine souhaite établir un partenariat global et coopératif avec les pays d’Amérique latine et les Caraïbes, Xinhua – Le Quotidien du Peuple.

Le gouvernement chinois considère ses relations avec l’Amérique latine et les Caraïbes d’un point de vue stratégique et souhaite établir et développer un partenariat complet et coopératif basé sur les principes de l’égalité, des bénéfices mutuels et du développement commun avec les pays d’Amérique latine et des Caraïbes.

Départ d’un haut responsable militaire chinois pour l’Amérique latine, Xinhua – Le Quotidien du Peuple.

Xu Caihou, vice-président de la Commission militaire centrale de Chine, a quitté Beijing dimanche pour effectuer des visites amicales au Venezuela, au Chili et au Brésil.
Xu a été invité par le ministre vénézuélien de la Défense nationale Gustavo Rangel Briceno, le ministre chilien de la Défense nationale Jose Goni et le ministre brésilien de la Défense nationale Nelson Jobim.
« Il s’agit d’une importante activité diplomatique pour les forces armées, qui vise à renforcer la compréhension mutuelle et les échanges militaires », a indiqué Qian Lihua, directeur du Bureau des Affaires étrangères du ministère chinois de la Défense nationale.

Les militaires s’échangent « leurs pratiques standards », Xinhua – Le Quotidien du Peuple.

« Ces échanges entre la Chine et les pays d’Amérique latine sont tout à fait normaux entre les forces armées.

« Dans les échanges militaires avec l’Amérique latine, la Chine a toujours fermement adhéré au principe du bénéfice de la paix régionale et mondiale et de la stabilité, ne visant aucun tiers parti, sans jamais mettre en péril les intérêts des autres pays », a-t-il dit.
[…]
La Chine a déjà procédé à des échanges militaires avec 18 pays d’Amérique latine, a dit Qian.
« Les échanges militaires et la coopération sont une partie importante de la relation de la Chine avec l’Amérique latine, et ils jouent un rôle positif dans la promotion de son développement », a-t-il conclu.

Exercices navals russo-vénézuéliens

La Russie reprend pied en Amérique latine, Le Monde.

Qualifiée par la presse moscovite de « seconde découverte de l’Amérique », la tournée de M. Medvedev marque le retour de la Russie dans une région longtemps considérée comme « l’arrière-cour » des Etats-Unis, mais dont Washington s’est largement désintéressé depuis les attentats du 11 septembre 2001. Avide de faire contrepoids à l’influence américaine, Moscou entend reprendre pied dans la zone. « Et cette fois, nous revenons pour toujours », assure un porte-parole de la diplomatie russe, Alexeï Sazonov.
[…]
L’implantation de la Russie dans la région a trois dimensions : politique, économique et militaire. Point culminant de la tournée : Dmitri Medvedev assistera depuis le Venezuela aux premiers exercices navals conjoints en mer des Caraïbes.

La crise aidera les fabricants d’armes russes à s’implanter en Amérique latine, RIA Novosti.

La plupart des pays d’Amérique latine achètent traditionnellement des avions, des navires de guerre et d’autre armement aux Etats-Unis. Le Brésil préfère ces dernières années commander pour l’armée le matériel qu’il produit. Pourtant, l’armement russe pourrait dans les conditions de la crise rivaliser non sans succès avec des analogues américains, européens ou brésiliens. Les avions, les hélicoptères, les VTT, les systèmes de DCA et les armes d’infanterie russes coutent de 20-40% moins cher que leurs équivalents européens et américains, tandis que leur qualité est tout à fait comparable. De plus, le matériel russe est plus facile à maîtriser pour des équipages avec un niveau de formation limité et moins compliqué à réparer avec des moyens de fortune.

Medvedev à la conquête de l’Amérique latine, RIA Novosti.

En fait, l’odeur du pétrole et du gaz a accompagné la tournée du président russe. Le Brésil n’a pas fait exception. Cet Etat, qui fait partie du BRIC et qui est considéré comme un « continent à part », ne peut pas laisser indifférente la Russie, d’autant que Moscou est disposé à étendre les liens bilatéraux. Le déplacement de Medvedev au quartier général de la plus grande compagnie pétrolière publique du pays, Petrobras, sera l’un des plus importants événements de sa visite, de même que ses rencontres avec les dirigeants des entreprises publiques et privées spécialisées dans l’énergie, l’industrie minière, le secteur agroindustriel et la sphère bancaire. Gazprom inaugurera l’année prochaine sa représentation au Brésil. Moscou et Brasilia seraient prêts à élargir leur coopération dans le domaine spatial et pourraient construire conjointement un cosmodrome à proximité de l’équateur.

Le Venezuela, quant à lui, est « le premier parmi les égaux ». Moscou a établi une « coopération stratégique » avec Hugo Chavez. Les deux pays créent une banque commune avec un capital de 4 milliards de dollars pour financer la construction de raffineries de pétrole. La Russie est prête à aider le Venezuela à créer des centrales nucléaires, Rusal a annoncé la construction d’une usine d’aluminium, VAZ est prêt à y implanter des usines automobiles. Depuis 2005, Caracas a signé avec Moscou douze contrats sur les livraisons d’armes, allant des fusils d’assaut Kalachnikov, des chars T-90 et des voitures de transport blindées aux chasseurs Su et aux hélicoptères, pour un montant total de 4 milliards de dollars. A présent, il souhaite acheter des sous-marins et des navires russes. Dmitri Medvedev et Hugo Chavez « inaugurent », le 25 novembre, les premiers exercices navals russo-vénézuéliens de grande envergure qui « taquineront » les Etats-Unis jusqu’au 30 novembre.

Cuba devait absolument figurer sur la liste medvédévienne des pays à visiter. Les relations entre Moscou et La Havane semblent connaître un essor. Les négociations à Cuba devraient aboutir à une entente sur la prospection et la mise en valeur conjointes de gisements pétroliers dans la partie cubaine du golfe du Mexique. Un forage d’essai vient d’y être organisé.

Le voyage de Medvedev illustre bien l’évolution du processus de désidéologisation des relations entre la Russie et l’Amérique latine. Celles-ci étaient déjà marquées auparavant par un puissant élément national-pragmatique (les Russes ont, en effet, fait de la voiture soviétique Lada l’automobile la plus vendue au Chili à l’époque de Pinochet [2]). A présent, cet élément national-pragmatique se renforce. On peut à cet égard remercier George W. Bush.

Commentaires : Le Monde se révèle beaucoup plus pudique que les agences de presse chinoise ou russe à propos des questions stratégiques et militaires.


[1] Les termes diplomatiques « la coopération en matière de défense et de sécurité » signifient la vente d’armes.
[2] Que cette information vienne de la presse russe devrait faire réfléchir les staliniens français.

 

Publicités

Rédiger votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :