Chine en Question

Blog dédié au Monde asiatique

Nicolas Sarkozy porte-parole de Hu Jintao


Chavez : «le camarade» Sarkozy se «rapproche du socialisme», 25 OCT. 8H36 AFP – Libération

«Sarkozy, tu es en train de te rapprocher du socialisme, bienvenu au club, ce sont des idées intéressantes», a lancé le Président vénézuélien, se référant aux positions défendues par Nicolas Sarkozy pour surmonter la crise.

Pour le président vénézuélien qui veut promouvoir un « socialisme du XXIe siècle », il est « impossible de refonder » le capitalisme. Il faut créer « un système nouveau, avec des différences ici et là, mais il faut que ce soit quelque chose de nouveau. Nous l’appelons sans doute socialisme, (…) tu l’appelleras nationalisme, eh bien, discutons-en », a lancé M. Chavez à l’adresse de son homologue français.

A Pékin, l’Europe et l’Asie se penchent sur une réforme profonde du système financier mondial, 25/10/2008 à 12h03 AFP – Aujourd’hui la Chine

« Les dirigeants s’engagent à entreprendre une réforme réelle et de fond des systèmes internationaux monétaire et financier », selon la déclaration publiée par la Chine sur le site de l’Asem, à l’issue du premier jour du sommet des chefs d’Etat ou de gouvernement des deux continents totalement accaparé par la crise financière.

« Ils sont convenus de prendre des mesures appropriées rapidement dans ce but, en consultation avec tous les intervenants et les institutions financières concernés », selon la déclaration des 27 pays de l’UE et 16 pays d’Asie représentant près de 60% du PIB mondial.

Cette déclaration a été publiée bien que le sommet se poursuive samedi mais alors qu’un vent de panique soufflait de nouveau sur les marchés financiers, avec les signes de plus en plus tangibles de récession.

Se disant « préoccupés par l’impact de la crise financière internationale qui s’étend à l’économie mondiale », les dirigeants ont également affirmé que « pour résoudre la crise financière, il est impératif de gérer de manière appropriée la relation entre l’innovation financière et (…) des politiques macro-économiques saines.

« Ils reconnaissent la nécessité d’améliorer la supervision et la régulation de tous les acteurs financiers » et appellent « tous les pays à suivre des politiques responsables dans les domaines monétaire, fiscal et de la réglementation financière. »

La Chine sera présente au sommet du G20 du 15 novembre, 25/10/2008 à 12h24 AFP – Aujourd’hui la Chine

La Chine sera présente au sommet qui doit réunir le 15 novembre près de Washington les grandes puissances industrialisées et émergentes du G20 sur la crise financière, a assuré un responsable français en marge du sommet de l’Asie-Europe (Asem) à Pékin.

« Le président Hu (Jintao) a indiqué que la Chine serait heureuse de participer à ce sommet. Mais il n’a pas dit à quel niveau », a déclaré ce responsable pour qui « la participation de la Chine ne fait aucun doute ». « Il semble évident que les Chinois sont mobilisés dans la préparation de ce sommet. Nous avons convenu d’échanger nos papiers (…) pour que nos amis chinois connaissent tous nos positions et qu’on puisse essayer d’avancer ensemble », a-t-il poursuivi devant la presse.

Réforme du capitalisme : M. Sarkozy veut des « décisions concrètes », 25.10.08 | 14h01 Le MondeYahoo! Actualités

M. Sarkozy, qui n’a parlé ni du dalaï-lama ni du prix Sakharov attribué au dissident chinois Hu Jia avec le président Hu Jintao, mais a évoqué à la tribune de l’ASEM l’universalité des droits de l’homme, a profité de sa visite pour commencer à effacer la brouille intervenue suite aux émeutes au Tibet. L’an prochain, les deux pays comptent fêter en grande pompe le 45e anniversaire de l’établissement des relations diplomatiques entre Paris et Pékin.

Sarkozy : « Des décisions seront prises » lors du prochain G20, 25.10.2008 | 15:46 NouvelObs

Clôturant le sommet Asie-Europe de Pékin, le président en exercice de l’Union européenne a insisté sur le fait que le sommet du 15 novembre prochain serait « conclusif ». Les 43 pays représentés ont appelé à une réforme en profondeur du système financier international et apporté leur entier soutien à la tenue du G20.

Commentaires : Nicolas Sarkozy fut le meilleur allié de Dmitri Medvedev dans le conflit de l’Ossétie du sud et est le meilleur porte-parole de Hu Jintao dans la crise financière mondiale.

La Chine appelle à une plus grande régulation du système financier mondial, 25/10/2008 à 19h03 AFP – Aujourd’hui la Chine

Le Premier ministre chinois Wen Jiabao a appelé samedi à une plus grande régulation du système financier mondial, à l’issue d’un sommet Asie-Europe (Asem) à Pékin dominé par la crise financière internationale.

« Nous devons gérer correctement les relations entre l’innovation financière et la régulation. Nous avons besoin d’innovation financière pour mieux servir l’économie, mais avons encore plus besoin d’une plus grande régulation financière pour assurer la stabilité financière », a déclaré M. Wen lors d’une conférence de presse à l’issue du sommet bisannuel qui a réuni vendredi et samedi plus d’une quarantaine de dirigeants asiatiques et européens.

« L’économie virtuelle doit être coordonnée avec l’économie réelle, il ne faut pas que les problèmes de l’économie virtuelle influencent le développement de l’économie réelle », a-t-il jugé, ajoutant que les mesures prises pour faire face à la crise actuelle n’étaient pas « suffisantes ».

M. Wen a confirmé que son pays prendrait une part « active » au sommet qui doit réunir le 15 novembre à Washington les grandes puissances industrialisées et émergentes du G20 sur la crise financière.

« Nous discuterons avec les dirigeants du monde de mesures pour faire face à la crise financière de manière pragmatique et commune », a-t-il dit, affirmant qu’il fallait montrer de la « confiance, de la coopération et de la responsabilité ».

La dynamique de la crise et de l’Histoire déchaînée, Dedefensa

L’offensive française et sarkozyste est moins une initiative politique classique qu’une utilisation effrénée en même temps qu’habile et vertueuse en un certain sens (les thèses françaises s’accordent à une conception française très profonde que la crise confirme) de quelque chose qui nous dépasse et nous emporte tous. Mettez un petit surfeur sur un « tsunami » comme il y a une fois par siècle (dixit Greenspan) et voyez ce que peuvent faire 26 gaillards contre lui, à supposer qu’ils en aient l’envie, la force et le courage, – ce qui est une supposition fort généreuse… De Gaulle aurait dit, comme il disait du temps de la guerre d’Algérie, que c’est « le sens de l’Histoire ». L’Histoire, aujourd’hui, est déchainée.

Publicités

Rédiger votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :