Chine en Question

Blog dédié au Monde asiatique

Hogaraka ni ayume (1930)


 

Titre : Hogaraka ni ayume – Va d’un pas léger
Réalisateur : OZU Yasujirō
Acteurs : Satoko Date, Kanji Kawahara, Hiroko Kawasaki
Durée : 1h35
Année : 1930
Pays : Japon
Genre : Drame, Romance
Résumé : Kenji est un petit truand dont est tombée amoureuse la modeste Yasue. Le jeune homme tente de se ranger, mais c’est sans compter sur ses anciens acolytes.
Fiche : IMDb
Partage proposé par : HawkmenBlues (film rare) DVD VOSTEN-ES
Avis de Chine en Question : La mise en scène est beaucoup plus intéressante que l’histoire qui, trop conventionnelle, traîne en longueur.
OZU montre l’affiche de Daughters, film non identifié [13’08].
Il est préférable de couper la bande-son qui est inutile et désagréable.
Avis de : Sens Critique

Lire aussi :
Cinéma Japon, Ciné Monde.
Dossier Cinéma Japon, Monde en Question.
Index Cinéma (Tous les dossiers), Monde en Question.
Veille informationnelle Cinéma, Monde en Question.

Publicités

Contes et légendes de Chine


 

Ces récits passionnants évoquent toute l’histoire de la Chine, depuis le VIIIe siècle avant J-C jusqu’à la révolution communiste. Vous y découvrirez les différents visages d’un peuple millénaire et les convulsions d’un immense empire en proie aux luttes intestines et aux intrigues étrangères.

Gisèle VALLEREY, Contes et légendes de Chine, Nathan, 1967 [Texte en ligne].

Lire aussi :
Bibliographie Chine (249 livres en ligne), Chine en Question.
Dossier documentaire Littérature Chine, Monde en Question.
Veille informationnelle Livres, Monde en Question.

Ombre chinoise


 

Face au vertige de l’oubli et de l’exil qui s’est emparé de sa mère, atteinte d’Alzheimer, l’auteur tente une percée vers les lieux du souvenir.

Elle y évoque le Paris des années 70, et au-delà, la famille du patriarche à Taiwan et à New York, où elle mesure son héritage, rejeté ou perdu. Mais la traversée de la mémoire se mêle intimement à l’imaginaire et donne lieu à ses propres récits.

L’autoportrait se tisse alors de roman noir, et surtout, de western, où les doubles de l’héroïne mènent leur vie parallèle. Le scénariste d’un film s’y heurte, de beaucoup trop près, à la mafia chinoise. Et surtout, l’indienne Cherokee se retrouve déportée en 1839 vers l’Oklahoma.

Image de la femme marginale sur un autre continent, elle aussi, comme la mère taïwanaise, poursuit son parcours chaotique vers un Ouest intime et sauvage.

A travers ces portraits de femmes, fortes et vulnérables, Hélène Ling se demande plus généralement, dans un style habité et puissant, comment survivre à nos origines.

Hélène LING, Ombre chinoise, Rivages, 2018 [Texte en ligne].

Lire aussi :
Bibliographie Chine (249 livres en ligne), Chine en Question.
Dossier documentaire Littérature Chine, Monde en Question.
Veille informationnelle Livres, Monde en Question.

Tokkan kozō (1929)


 

Titre : Tokkan kozō – Le galopin
Réalisateur : OZU Yasujirō
Acteurs : Tatsuo Saito, Takeshi Sakamoto, Tomio Aoki
Durée : 0h38
Année : 1929
Pays : Japon
Genre : Comédie
Résumé : Un malfaiteur se met en tête de kidnapper un gosse de banlieue, mais ce dernier se révèle totalement incontrôlable (et insupportable).
Fiche : IMDb
Partage proposé par : Wawa-Mania (film rare) DVD VOSTFR
Avis de Chine en Question : Cette comédie loufoque, qui fut tournée en trois jours, est décevante car elle ne va nulle part.
Avis de : Sens Critique

Lire aussi :
Cinéma Japon, Ciné Monde.
Dossier Cinéma Japon, Monde en Question.
Index Cinéma (Tous les dossiers), Monde en Question.
Veille informationnelle Cinéma, Monde en Question.

À la cime des montagnes


 

C’est toute la vie d’un village perché à flanc de montagne, dans l’extrême nord de la Chine, qui se découvre à nous : le forgeron, le héros de guerre, le boucher qui allume sa pipe au feu du soleil, l’embaumeuse, le vendeur de tofu, la séduisante patronne du moulin à huile, le policier exécuteur des basses œuvres, autrement dit bourreau, dont personne ne veut serrer la main…

Les amours, les vengeances, les secrets se dévoilent et s’entrecroisent, tissant des intrigues entremêlées, tel un puzzle musical où chaque pièce viendrait ajouter sa note à l’ensemble de la partition. Et la beauté et la puissance de la nature qui entoure les hommes donne une dimension grandiose à ce monde étonnant, truculent dont les péripéties nous font frémir et vibrer jusqu’à la dernière page.

CHI Zijian, À la cime des montagnes, Picquier, 2019 [Texte en ligne].

Lire aussi :
Bibliographie Chine (249 livres en ligne), Chine en Question.
Dossier documentaire Littérature Chine, Monde en Question.
Veille informationnelle Livres, Monde en Question.
Veille informationnelle 中國 Chine, Monde en Question.

La grande traversée


 

Majimé, jeune employé d’une maison d’édition, se voit confier la réalisation d’un nouveau dictionnaire du japonais, un projet titanesque baptisé La grande traversée. L’un des premiers termes sur lesquels il est amené à travailler n’est autre que le mot « amour ». Mais comment définir ce dont on n’a pas fait l’expérience ? A vingt-sept ans, aussi maladroit avec les gens qu’il est habile avec les mots, Majimé n’a jamais eu de petite amie. Quand il rencontre la petite-fille de sa logeuse, il tombe immédiatement sous le charme. Aidé par ses nouveaux collègues, il va tout faire pour vaincre sa timidité et lui faire part de ses sentiments, tout en ne perdant jamais de vue sa mission première : éditer le plus grand dictionnaire de tous les temps.

MIURA Shion, La grande traversée, Actes Sud, 2019 [Texte en ligne].

Lire aussi :
Index Japon, Monde en Question.
Veille informationnelle Livres, Monde en Question.

Daigaku wa detakeredo (1929)


 

Titre : Daigaku wa detakeredo – J’ai été diplômé mais…
Réalisateur : OZU Yasujirō
Acteurs : Minoru Takada, Kinuyo Tanaka, Utako Suzuki
Durée : 0h12
Année : 1929
Pays : Japon
Genre : Drame
Résumé : Un jeune diplômé se voir proposer un emploi subalterne qu’il refuse. Il reste sans emploi. A sa mère venue en visite, il fait croire qu’il a trouvé un travail en s’absentant durant la journée. Quand il voit que sa femme est obligée de travailler dans un bar pour les faire vivre, il décide d’accepter le travail peu gratifiant qui lui était proposé…
Fiche : IMDb
Partage proposé par : MKV Corp (film rare) DVD VOSTFR
Avis de Chine en Question : L’aspect social est intéressant.
OZU montre une affiche de Harold Lloyd [07’00] du film Speedy (1928) [09’02].
Avis de : Sens Critique

Lire aussi :
Cinéma Japon, Ciné Monde.
Dossier Cinéma Japon, Monde en Question.
Index Cinéma (Tous les dossiers), Monde en Question.
Veille informationnelle Cinéma, Monde en Question.

Histoire de l’écriture typographique


 

Ce livre raconte plusieurs siècles d’histoire dans laquelle des créateurs de caractères et des imprimeurs de la période considérée ont marqué la naissance et l’évolution de la typographie, c’est-à-dire l’empreinte industrialisée de la pensée qui est à l’origine de notre monde moderne.

Yves PERROUSSEAUX, Histoire de l’écriture typographique – De Gutenberg au XVIIe siècle, [Texte en ligne].

Inutile d’aller plus loin car l’auteur, qui n’est pas historien mais propagandiste, entretient la légende rassurante pour l’Europe que Gutenberg aurait inventé l’imprimerie !

Il est préférable de lire :
Paul PELLIOT, Les débuts de l’imprimerie en Chine, Librairie d’Amérique et d’Orient Adrien-Maisonneuve, 1953 [Texte en ligne].
ZHENG Ruolin, Les « quatre nouvelles grandes inventions » de la Chine, Chine au présent, 29/06/2017.

Lire aussi :
Dossier documentaire Techniques Chine, Monde en Question.
Dossier documentaire Géographie & Histoire Chine, Monde en Question.
Veille informationnelle 中國 Chine, Monde en Question.

Les noces de la Renarde


 

1461, Japon.
Hikari, une mystérieuse jeune femme, vit avec ses sœurs dans une forêt peuplée de petits Dieux de la province d’Izumi. Fascinée depuis toujours par les humains, elle s’intéresse de près aux villageois installés au pied de la montagne, et plus particulièrement à Jun, l’un des bûcherons. Mais le contact avec les hommes est formellement interdit par son clan…

2016, Tokyo.
Depuis toujours, Mina a le pouvoir de voir et de côtoyer les yokaï, esprits et monstres du folklore japonais. Solitaire à cause de ce don qu’elle doit cacher à tous, la jeune fille ne se sent pas à sa place dans la société.
Jusqu’au jour où un esprit tente de s’introduire dans ses rêves et que Natsume, une fille de sa classe, l’entraîne dans une chasse au démon à travers la capitale…

Deux univers qui se croisent, deux destins qui s’entremêlent, entre quête d’identité et désir d’émancipation.

Floriane SOULAS, Les noces de la Renarde, Scrineo, 2019 [Texte en ligne].

Lire aussi :
Veille informationnelle Livres, Monde en Question.
Veille informationnelle Revues, Monde en Question.

Wasei kenka tomodachi (1929)


 

Titre : Wasei kenka tomodachi – Combats amicaux à la japonaise
Réalisateur : OZU Yasujirō
Acteurs : Atsushi Watanabe, Hisao Yoshitani, Eiko Takamatsu
Durée : 0h14
Année : 1929
Pays : Japon
Genre : Comédie
Résumé : Deux amis vivent ensemble et travaillent ensemble en faisant des livraisons avec leur camion. Un jour, ils renversent une jeune femme qui leur avoue n’avoir aucun endroit pour vivre. Ils la recueillent. Cherchant tous deux à se faire valoir à ses yeux, leur amitié se détériore et ils en viennent aux mains. Finalement, la jeune femme rencontrera un étudiant qui l’emmènera au loin, laissant nos deux amis finalement attendris par ce bonheur naissant…
Fiche : IMDb
Partage proposé par : Wawa-Mania (film rare) DVD VOSTFR
Avis de Chine en Question : Cette comédie traite classiquement d’un thème classique.
OZU montre un fragment de l’affiche de The Uninvited Guest (1924) [10’11].
Avis de : Sens Critique

Lire aussi :
Cinéma Japon, Ciné Monde.
Dossier Cinéma Japon, Monde en Question.
Index Cinéma (Tous les dossiers), Monde en Question.
Veille informationnelle Cinéma, Monde en Question.