Chine en Question

Blog dédié au Monde asiatique

Actualités

Histoires de thé


 

Cette revue est dédié à l’histoire du thé… au Japon. Il n’existe pas en France de revue sur l’histoire du thé en Chine, mais seulement des traces du pillage de cette plante par Robert Fortune pour le compte de l’Empire britannique : Les aventures de Robert Fortune – Ou comment le thé fut volé aux Chinois

Histoires de thé, Bookys.

Lire aussi :
Liu Zhengzhou et l’histoire du thé de Chine en Russie, Asialyst, 14/03/2017.
Veille informationnelle Culture, Monde en Question.
Veille informationnelle Revues, Monde en Question.

Song hua jiang shang (1947)


 

Titre : Song hua jiang shang
Réalisateur : JIN Shan
Acteurs : Zhang Ruifang, Zhou Diao, Wang Renlu, Pu Ke, Fang Hua, Yi Ping, Zhu Wenshun
Durée : 2h10
Année : 1947
Pays : Chine
Genre : Drame
Résumé : L’histoire d’une jeune femme, Niu’er, face à l’oppression japonaise en Mandchourie. Après l’assassinat de ses parents par les envahisseurs et une tentative de viol, Niu’er s’échappe avec son grand-père et un jeune marchand dont elle tombe amoureuse. Il arrive à trouver du travail dans une mine qui sera bientôt prise par les Japonais.
Fiche : IMDb
Partage déniché par Chine en Question
Avis de Chine en Question : Ce film, magnifiquement réalisé, raconte sobrement l’occupation japonaise de la Mandchourie en 1931, plus brutale que celle de la Chine par l’Angleterre, la France et les États-Unis depuis 1836, et ses conséquences sur une famille de paysans. Le sourire de ZHANG Ruifang éclaire d’emblée cette histoire pourtant bien sombre.


ZHANG Ruifang [04’50]

Le massacre des mineurs préfigure celui de Nankin en 1937 [1h43].
Avis de : Sens Critique

Lire aussi :
Cinéma Chine, Ciné Monde.
Dossier Cinéma Chine, Monde en Question.
Index Cinéma (Tous les dossiers), Monde en Question.
Veille informationnelle Cinéma, Monde en Question.

Impressions d’un voyage en Chine


 

Toujours plus vite. La croissance est la valeur cardinale des économies modernes et nous sommes tous lancés dans une quête effrénée de performance. C’est aux sentiments de vertige et d’aliénation liés à l’accélération de nos sociétés que le penseur allemand Hartmut Rosa consacre sa réflexion depuis des années. En témoigne son récit d’un voyage en Chine, excursion dans un pays qui est passé de l’époque féodale au capitalisme le plus débridé en quarante ans.

Cet ouvrage avance, à travers une série de textes courts et marquants, une solution à la frénésie ambiante : il s’agit d’entrer en résonance avec le monde. Nouveau concept philosophique, la résonance vise à nous faire accéder à une vie meilleure, permettant de trouver un accord entre le monde tel qu’il est et l’existence telle qu’elle mérite d’être vécue.

Entrer en résonance avec le monde et les autres, voilà la proposition qui pourrait tous nous amener à découvrir, enfin, la vie bonne.

Hartmut ROSA, Remède à l’accélération – Impressions d’un voyage en Chine et autres textes sur la résonance, 2018 Philosophie Magazine, [Texte en ligne].

Je n’ai lu que les pages concernant la Chine et elles sont terriblement décevantes car l’auteur n’a pas cherché à découvrir ce pays, mais à plaquer son concept de résonance sur une réalité chinoise fantasmée :

Le concept de résonance semble avoir la capacité de se rattacher directement aux traditions et aux conceptions chinoises de la relation au monde – notamment avec l’idée taoïste du contact entre le Ciel et la Terre et les réflexions confucéennes sur l’ancrage émotionnel et contextuel des motivations d’une décision, plutôt que l’orientation sur des principes abstraits.
p.40

27/06/2020
Serge LEFORT
Citoyen du Monde et rédacteur de Monde en Question

Lire aussi :
Revue de presse Chine, Chine en Question.
Dossier Chine/Occident, Monde en Question.
Veille informationnelle 中國 Chine, Monde en Question.

Audition de Didier Raoult



24/06/2020, Audition de Didier Raoult par la commission d’enquête de l’Assemblée nationale

Lire aussi :
24/06/2020, Impact, gestion et conséquences de l’épidémie de Coronavirus-Covid 19 :
– Audition de M. Didier Houssin, ancien directeur général de la Santé (2005-2011)
– Audition du Pr Didier Raoult, directeur de l’institut hospitalo-universitaire en maladies infectieuses de Marseille
Vidéo officielle (5h16), Assemblée nationale.
Revue de presse Santé publique Monde, Monde en Question.
Revue de presse Santé publique Chine, Chine en Question.
Dossier Santé, Monde en Question.

Dalu (1935)


 

Titre : Dalu – La grande route
Réalisateur : SUN Yu
Acteurs : Yan Jin, Yanyan Chen, Li-li Li
Durée : 1h44
Année : 1935
Pays : Chine
Genre : Comédie, Drame
Résumé : Un groupe de jeunes travailleurs construit une voie stratégique pour faire avancer l’armée chinoise dans sa lutte contre l’invasion japonaise
Fiche : IMDb
Partage déniché par Chine en Question
Avis de Chine en Question : Ce très beau film montre un groupe d’ouvriers construisant une route pour se libérer de l’occupation étrangère (Grande-Bretagne, France et États-Unis dans les concessions ; Russie et Japon en Mandchourie), mais deux ans après sa sortie le Japon envahira totalement la Chine pour la piller à son tour. Ce film patriotique, sans happy end puisque les deux héros meurent, montre aussi la vie quotidienne de travailleurs itinérants de l’époque. La meilleure scène est celle où les deux filles regardent les garçons se baigner nus. Elle était impossible dans les films américains de l’époque bridés par le code Hays [49’43]. La plus mauvaise scène est celle où Luo et Lila flirtent au clair de lune dans un décor artificiel [53’52].
Avis de : Sens Critique

Lire aussi :
Cinéma Chine, Ciné Monde.
Dossier Cinéma Chine, Monde en Question.
Index Cinéma (Tous les dossiers), Monde en Question.
Veille informationnelle Cinéma, Monde en Question.

La propagande continue


Suivre l’actualité, courir après le vent.
Penser l’actualité, marcher à contre-courant.

 

La propagande continue pour maintenir les populations dans la psychose…

Les prophètes spéculent sur les quelques nouveaux cas en Chine pour prédire une seconde vague de l’épidémie…
Voici le nombre de nouveaux cas dans les pays de mon échantillon au 21/06/2020 :

• États-Unis = 25 221 cas soit 76,19 par million d’habitants
• Mexique = 4 717 cas soit 36,58 par million d’habitants
• Iran = 2 368 cas soit 28,19 par million d’habitants
• Royaume-Uni = 1 221 cas soit 17,98 par million d’habitants
• Espagne = 334 cas soit 7,14 par million d’habitants
• Allemagne = 359 cas soit 4,28 par million d’habitants
• France = 284 cas soit 4,35 par million d’habitants
• Italie = 224 cas soit 3,70 par million d’habitants
• Suisse = 49 cas soit 5,66 par million d’habitants
Chine = 26 cas soit 0,01 par million d’habitants
Source

RTS annonce dramatiquement que la Suisse a enregistré 26 nouveaux cas de SRAS-CoV-2 lors des dernières 24 heures, mais ne dit pas qu’il reste 387 cas actifs soit 1,24% du total des cas au 20/06/2020. Malgré 49 nouveaux cas le 21/06/2020, il reste seulement 336 cas actifs soit 1,07% du total des cas (Source).

Au Mexique, ce n’est pas du coronavirus que les gens risquent de mourir, mais de la faim causée par les mesures gouvernementales pour protéger la population du covid-19 alors qu’on compte 176,52 cas actifs par million d’habitants.
Lire : Es grave el hambre, estaríamos por llegar: Michel Salum (Président de la Chambre de Commerce), El Diario de Yucatán.

21/06/2020
Serge LEFORT
Citoyen du Monde et rédacteur de Monde en Question

Lire aussi :
Revue de presse, Monde en Question.
Revue de presse Chine, Chine en Question.
Dossier Chine, Monde en Question.
Veille informationnelle 中國 Chine, Monde en Question.

L’exploration du monde


 

Voici une histoire par dates du VIIe au XXe siècle, riche en surprises, qui rend compte des profonds renouvellements qui ont transformé notre vision de ce qu’on appelait autrefois les « Grandes Découvertes ». Les dates « canoniques », revisitées à l’aune d’une réflexion critique sur les raisons de leur élection par les chronologies officielles, alternent avec les dates « décalées » qui font surgir des paysages et des personnages méconnus. Il est ici question de détricoter le discours qui, associant exploration du monde et « entrée dans la modernité », en réserve le privilège et le bénéfice à l’Europe, et, pour ce faire, de documenter d’autres voyages au long cours – extra-européens. Il est également question, prenant le contre-pied d’une histoire héroïque des expéditions lointaines qui en attribue le mérite à quelques singularités, de rappeler qu’il faut beaucoup d’illusions, et plus encore d’intérêts, pour faire un « rêve », et que Christophe Colomb n’aurait jamais appareillé sans les vaisseaux des frères Pinzón.

Il s’agit ainsi de substituer des lieux, des instants et des visages aux cultures en carton-pâte et aux croyances en papier mâché; de donner à voir les échecs autant que les réussites, les naufrages dans les estuaires de la même façon que les entrées triomphales dans les cités soumises ; d’inclure amiraux ottomans, navigateurs chinois, interprètes nahuatls et pilotes arabes dans le musée imaginaire de l’histoire globale ; de mettre en lumière tout un petit peuple d’assistants et d’auxiliaires, de sherpas et de supplétifs (que serait Magellan sans le Malais Enrique ? ou Cortés sans la Malinche ?) ; de passer outre une histoire au masculin en rendant droit de cité aux voyageuses et aux exploratrices ; et enfin de prêter une égale attention aux êtres et aux choses, sachant que, s’il faut une nef pour traverser un océan, une vague ou un bacille suffisent à la vider de ses occupants.

Ce sont donc à la fois une autre histoire du monde et une autre histoire de l’Europe qui se dévoilent au fil des 90 récits d’aventures proposés par 80 des meilleurs historiennes et historiens de ces questions.

Romain BERTRAND (sous la direction de), L’exploration du monde – Une autre histoire des Grandes Découvertes, Seuil, 2019 [Texte en ligneNonfiction].

Lire aussi :
Dossier Géo-Histoire globale, Monde en Question.
Revue de presse Chine, Chine en Question.
Dossier Chine, Monde en Question.
Veille informationnelle 中國 Chine, Monde en Question.

Chine, la dissidence de François Jullien


 

« Dissidence » renvoie à la notion d’écart, centrale dans la stratégie intellectuelle de François Jullien. Le détour par la Chine de ce philosophe formé aux humanités grecques est l’amorce d’une dissidence philosophique qu’il n’a cessé de déployer dans l’ensemble de son travail. Ce livre tente d’en faire le bilan. Dans une seconde partie, François Jullien accepte une confrontation sans complaisance.

Pour la première fois, il ouvre une piste nouvelle : une philosophie du « vivre » qui le situe dans la suite de Montaigne et le distingue des philosophes de l’ »existence ». Car qu’est-ce que « vivre », ou plutôt comment y accéder ? C’est là le cœur des questions qui lui sont soumises.

Le problème de la dissidence face au pouvoir chinois émerge également au cours de ces dialogues, comme aussi un rapport critique à la sinologie.

Quelle conception François Jullien développe-t-il de ces dissidences, et comment fait-il de la dissidence une position philosophique ? S’esquisse ainsi, à travers ce parcours, une certaine figure de l’intellectuel à l’aube du XXIe siècle.

Nicolas MARTIN, Antoine SPIRE, Chine, la dissidence de François Jullien, Seuil, 2011 [Texte en ligne].

Lire aussi :
François JULLIEN, Bookys.
Dossier François JULLIEN, Monde en Question.
Dossier Pensée chinoise, Monde en Question.
Revue de presse Chine, Chine en Question.
Veille informationnelle 中國 Chine, Monde en Question.

Five Dedicated to Ozu (2003)


 

Titre : Five Dedicated to Ozu
Réalisateur : Abbas Kiarostami
Durée : 1h14
Année : 2003
Pays : Iran
Genre : Documentaire
Fiche : IMDb
Partage déniché par Chine en Question
Avis de Chine en Question : Que vient faire OZU dans cette galère ?

Lire aussi :
Cinéma Japon, Ciné Monde.
Dossier Cinéma Japon, Monde en Question.
Index Cinéma (Tous les dossiers), Monde en Question.
Veille informationnelle Cinéma, Monde en Question.