Chine en Question

Blog dédié au Monde asiatique

Actualités


Mise à jour importante des dossiers (avec liens) : Algérie Coloniale 1830-1962Covid-19ÉrotismeAlice GUY (réalisatrice)Friedrich NIETZSCHE (philosophe) – Sciences : AstronomieMathématiquesPhysique.

Mémoires d’une reine de Corée


 

Dame Hong, épouse du prince héritier qui devait devenir le vingt-deuxième roi de la dynastie Yi, commença à rédiger ses Mémoires en 1796, à l’âge de soixante ans, pour l’édification de son propre petit-fils, le roi Sunjo. Elle en a soixante et onze lorsqu’elle les termine.

Elle tient la chronique minutieuse de la vie quotidienne à la cour, sous la discipline et l’étiquette rigoureuse de l’époque, en même temps que le journal de ses années de bonheur bientôt éclipsées par des tragédies familiales comme la folie du prince héritier, son époux, qui fut exécuté sur l’ordre de son propre père.

Sans doute habituée à devoir maîtriser ses sentiments, elle parle avec une grande retenue, même si l’on sent poindre çà et là la colère, la peine ou l’indignation, dans une prose élégante et d’une rare délicatesse qui n’a pas d’équivalent dans la littérature coréenne.

Dame HONG, Mémoires d’une reine de Corée, 2016 Picquier, [Texte en ligne].

Lire aussi :
Index Corée, Monde en Question.
Veille informationnelle Livres, Monde en Question.
Revue de presse, Monde en Question.

Journaux personnels


 

L’Encyclopédie des historiographies : Afriques, Amériques, Asies contient des articles sur la Chine :

Journal personnel (riji) en Chine au XXe siècle

Xinmin congbao 新民丛报 (Journal du nouveau citoyen) (1902‑1907)

Journal personnel de Zhou Fohai (Zhou Fohai riji 周佛海日), 1937‑1945

Lire aussi :
Dossier Histoire Chine, Monde en Question.
Revue de presse, Monde en Question.
Revue de presse Chine, Chine en Question.
Veille informationnelle 中國 Chine, Monde en Question.

Xiao Wanyi (1933)


Cycle Cinéma Chine 1905-1949

 

Titre : Xiao Wanyi – Petits jouets
Réalisateur : SUN Yu
Acteurs : Lingyu Ruan, Congmei Yuan, Li-li Li
Durée : 1h54
Année : 1933
Pays : Chine
Genre : Drame
Résumé : Raconte l’histoire d’une mère qui fabrique et vend ses propres jouets pour subvenir aux besoins de sa famille.
Fiche : Ciné fichesIMDb
Partage déniché par Chine en Question
Avis de Chine en Question : Ce drame social évoque la concurrence internationale sur le marché des jouets et la lutte inégale entre la fabrication artisanale et industrielle [13’53]. Mais le discours nationaliste contre l’ennemi, non désigné explicitement (évoque l’invasion japonaise de la Mandchourie en 1931 alors que l’action se déroule à Shanghai), plombe ce film que seules les images de la Chine de cette époque sauvent.
La musique extradiégétique, rajoutée après coup, n’apporte rien bien au contraire.
Avis de : Virtual Shanghai – RUAN Lingyu 阮玲玉, Chinese Movies – SUN Yu 孙瑜, Chinese Movies
Cinéma dans le monde en 1933 :
• Création en Suède de la première cinémathèque nationale. Projet de création de la Cinémathèque française après la création de la Cinémathèque de Paris en 1925. Selon la légende, orchestrée par Henri Langlois lui-même, la Cinémathèque française fut créée en 1936, mais elle se sera opérationnelle qu’après la guerre.
Lire : Raymond BORDE, Les cinémathèques, L’Age d’Homme, 1983.
Joseph Goebbels devient ministre chargé de l’Information populaire et de la Propagande.
Ekstase – Extase [lien sur demande]. La nudité intégrale de Hedwig Eva Kiesler (Hedy Lamarr) est une audace à cette époque. Voir aussi : Star et inventeuse de génie Hedy Lamarr (2017) [lien sur demande].
Zéro de conduite. La photographie de Boris Kaufman et la dernière scène sauvent le film.
Okraina. Les amours d’une paysanne russe avec un soldat allemand prisonnier pendant la guerre 1914-1918 [lien sur demande].

Lire aussi :
Dossier Cinéma Chine (avec liens), Monde en Question.
Dossier Cinéma Chine, Monde en Question.
Index Cinéma (Tous les dossiers), Monde en Question.
Veille informationnelle Cinéma, Monde en Question.
Dossier Chine, Monde en Question.
Revue de presse Chine, Chine en Question.
Veille informationnelle 中國 Chine, Monde en Question.
Revue de presse, Monde en Question.

Droits de l’homme – USA vs Chine


Suivre l’actualité, courir après le vent.
Penser l’actualité, marcher à contre-courant.

 

20/09/2019, Les droits de l’homme en Chine, Beijing Information
La Chine est le premier pays en développement à atteindre les Objectifs du Millénaire pour le développement en matière de réduction de la pauvreté, une prouesse que le monde a reconnue comme la réalisation la plus remarquable de son développement des droits de l’homme.

05/10/2020, Au nom de 26 pays, la Chine critique les États-Unis et d’autres pays occidentaux pour leurs infractions aux droits de l’homme, Xinhua
Zhang Jun a prononcé une déclaration commune au nom de 26 pays, critiquant les États-Unis et d’autres pays occidentaux pour leurs infractions aux droits de l’homme, appelant à une levée complète et immédiate de toutes les sanctions unilatérales, et exprimant sa vive préoccupation face aux discriminations raciales systématiques.
Zhang Jun, ambassadeur de Chine auprès des Nations unies, a fait cette déclaration au nom de l’Angola, d’Antigua-et-Barbuda, de la Biélorussie, du Burundi, du Cambodge, du Cameroun, de la Chine, de Cuba, de la République populaire démocratique de Corée, de la Guinée équatoriale, de l’Erythrée, de l’Iran, du Laos, du Myanmar, de la Namibie, du Nicaragua, du Pakistan, de la Palestine, de la Russie, de Saint-Vincent-et-les-Grenadines, du Soudan du Sud, du Soudan, du Suriname, de la Syrie, du Venezuela et du Zimbabwe.

Ces deux articles résument la conception chinoise des droits de l’homme.
J’ai recensé les articles de la presse chinoise sur ce thème (du 19/09/2019 au 05/10/2020). À chacun de faire son analyse…

12/10/2020
Serge LEFORT
Citoyen du Monde et rédacteur de Chine en Question

19/09/2020, Réduction de la pauvreté en Chine, Xinhua
Au cours des sept dernières décennies, la Chine a réussi à sortir 850 millions de personnes de la pauvreté, ce qui représente plus de 70% de la réduction de la pauvreté dans le monde, établissant un record dans l’histoire de l’humanité. À la fin de 2019, le nombre de personnes pauvres dans les zones rurales chinoises est tombé de 98,99 millions en 2012 à 5,51 millions.
En outre, la Chine est en passe d’éradiquer l’extrême pauvreté dans tout le pays d’ici 2020, ce qui fera du pays le premier au monde à mettre fin à la pauvreté absolue.

14/07/2020, La Chine publie un article exposant les problèmes de droits de l’homme de plus en plus graves aux États-Unis, Xinhua
La richesse des ménages américains les plus riches (0,1%) équivaut à celle du reste des ménages du pays (90%).

11/06/2020, La Chine publie un article exposant la crise des « droits de l’homme à l’américaine » amplifiée par le Covid-19, Xinhua
« La pandémie a rendu la vie des gens au bas de l’échelle sociale américaine de plus en plus difficile, et a encore intensifié la polarisation sociale entre les riches et les pauvres », annonce-t-il, ajoutant que le taux de chômage élevé provoqué par la pandémie a conduit la classe ouvrière dans une crise de survie.

18/03/2020, Les « droits de l’homme à l’américaine » sont déterminés par la couleur de la peau, Le Quotidien du Peuple

17/03/2020, La terrible réalité de la fracture entre riches et pauvres aux États-Unis, Le Quotidien du Peuple
Un rapport publié par JPMorgan Chase & Co. montre que les 10% des ménages les plus riches des États-Unis possèdent près de 75% de la valeur nette des ménages.
Pour le rapporteur spécial des Nations Unies sur l’extrême pauvreté et les droits de l’homme, Philip Alston, « la persistance de l’extrême pauvreté est un choix politique fait par les dirigeants ».

17/03/2020, La Chine chérit la vie, ce qui a gagné la confiance du monde, Le Quotidien du Peuple
C’est en se battant contre le temps pour combattre l’épidémie de Covid-19 et en épuisant tous les moyens pour sauver la vie que l’on défend effectivement les droits de l’homme.

13/03/2020, La Chine exhorte les États-Unis à cesser de s’ingérer dans ses affaires intérieures sous couvert des droits de l’homme, Xinhua

12/03/2020, La détermination de la Chine à atteindre l’objectif de l’élimination de la pauvreté est inébranlable, Xinhua
Les tâches de réduction de la pauvreté du pays sont presque achevées, puisque le nombre des personnes pauvres est passé de 98,99 millions fin 2012 à 5,51 millions fin 2019, et que le nombre des districts pauvres est tombé à 52 en 2020.

09/03/2020, Contribuer ensemble à la promotion des droits de l’homme dans le monde, Le Quotidien du Peuple
M. Guterres a dit que l’éradication de la pauvreté, l’éducation et les soins médicaux pour tous étaient non seulement des objectifs importants du Programme de développement durable à l’horizon 2030 des Nations Unies, mais aussi un pilier indispensable dont dépendent les progrès dans les droits de l’homme.
Liu Hua a appelé la Haut-Commissaire des Nations Unies aux droits de l’homme à écouter plus les préoccupations des pays en développement, à investir plus sur les droits économiques, sociaux et culturels.

24/01/2020, Xi Jinping insiste sur la course contre le temps pour réaliser le rêve chinois, Xinhua
« Au cours de la nouvelle année, nous devons assurer une victoire décisive dans la construction d’une société modérément prospère à tous égards et dans la lutte contre la pauvreté », a déclaré M. Xi.

21/01/2020, Xi Jinping se concentre sur la lutte contre la pauvreté, French-China
D’après une étude réalisée par une équipe du Bureau national des statistiques, le Yunnan a réduit sa population pauvre de 8,04 millions en 2012 à 1,17 million en 2018.
Xi Jinping a indiqué qu’une fois que la Chine aurait achevé l’édification intégrale d’une société de moyenne aisance, il serait nécessaire de promouvoir de façon globale la revitalisation rurale et de résoudre les problèmes, incluant le déséquilibre entre le développement rural et urbain.

20/01/2020, La lutte contre la pauvreté est cruciale pour édifier une société de moyenne aisance, French-China

08/01/2020, Un message d’altruisme, Beijing Information
Des mesures gigantesques ont été prises pour réduire la pauvreté pendant le XIIIe Plan quinquennal (2016-20). En 2012, la Chine comptait 99 millions de personnes vivant sous le seuil de pauvreté. Ce nombre a été réduit à 16,6 millions en 2018. La Chine a cherché à maintenir une croissance économique entre 6 et 6,5 % en 2019 et, d’ici 2020, à doubler le revenu par habitant par rapport à celui de 2010.

30/12/2019, Des documentaires pour faire réfléchir les étrangers sur le Xinjiang, French-China
Il a déclaré que cela prouvait que de nombreux journalistes étrangers « ne se souciaient pas vraiment du Xinjiang et que beaucoup d’entre eux ne peuvent même pas indiquer où se trouve le Xinjiang sur la carte, et que leurs articles et commentaires sur le Xinjiang sont basés sur le politiquement correct plutôt que sur le véritable objectif de défense des droits de l’homme ».

27/12/2019, La Chine publie un article sur la politique de l’argent des États-Unis, Xinhua
La Société pour les études des droits de l’homme de Chine a publié jeudi un article intitulé « La politique de l’argent révèle l’hypocrisie de la démocratie à l’américaine« .

14/12/2019, A chacun ses « droits de l’homme » !, Facebook

13/12/2019, Les pays en développement appellent à un autre modèle des droits de l’homme, Le Quotidien du Peuple
Les pays en développement, où vivent 80% de la population mondiale, devraient participer conjointement à la conception d’un programme de développement des droits de l’homme qui reflète leurs volontés et leurs intérêts.
Le modèle et le concept des droits de l’homme de chaque pays varient en raison de leurs différents systèmes sociaux, stades de développement, traditions et valeurs culturelles, et personne ne doit imposer sa propre façon de penser et ses normes de conduite aux autres.

10/12/2019, La Chine exprime sa préoccupation face aux violations des droits de l’homme aux États-Unis et dans certains pays de l’UE, Xinhua
La situation des droits de l’homme aux États-Unis et dans certains pays de l’UE continue de se détériorer, en raison de l’accroissement de la disparité des revenus, de la discrimination raciale et de l’exclusion.

06/12/2019, Le double critère des États-Unis dans la lutte contre le terrorisme, Le Quotidien du Peuple
Afin de maintenir leur propre hégémonie, les États-Unis sont depuis longtemps habitués au double critère qui consiste à « prendre ce qui me convient, et rejeter ce qui ne me convient pas » sur la question de la lutte contre le terrorisme. Sous couvert des droits de l’homme et de la lutte contre le terrorisme, les États-Unis ont mené et ont déclenché des guerres en Afghanistan, en Irak, en Libye, en Syrie et ailleurs, causant la mort et des blessures à des millions d’innocents et provoquant le déplacement d’un grand nombre de réfugiés. Cependant, aujourd’hui, ils attaquent avec une malveillance extrême la méthode mêlant éducation et formation qu’utilise la Chine pour lutter contre le terrorisme dans le Xinjiang.
Lire aussi :
– 06/12/2019, L’Association islamique de Chine critique l’approbation américaine d’un projet de loi lié au Xinjiang, Xinhua
– 06/12/2019, La Fondation chinoise pour le développement des droits de l’homme s’oppose à l’adoption américaine d’un projet de loi lié au Xinjiang, Xinhua

05/12/2019, Comment les centres de formation du Xinjiang aident à améliorer des vies, Le Quotidien du Peuple
Les centres se sont révélés être une mesure efficace de prévention du terrorisme et de l’extrémisme. Sans eux, la situation sociale dans le Xinjiang ne serait pas aussi stable qu’aujourd’hui, a conclu Shohrat Zakir, ajoutant que le Xinjiang n’avait pas eu à subir d’incidents terroristes depuis trois ans.

05/12/2019, La Chine s’oppose fermement à l’approbation américaine d’un projet de loi sur les questions liées au Xinjiang, Xinhua
Les affaires liées au Xinjiang ne portent pas sur les droits de l’homme, l’ethnicité ou la religion, mais sur la lutte contre la violence, le terrorisme et le séparatisme.
En octobre, lors de la 3e session du Comité de la 74e session de l’Assemblée générale de l’ONU, plus de 60 pays ont salué dans leurs communiqués les énormes progrès réalisés en matière de droits de l’homme dans le Xinjiang. Tout cela constitue des preuves solides que les accusations des États-Unis sur les questions liées au Xinjiang sont entièrement contraires aux faits et à l’opinion publique dominante de la communauté internationale.
Lire aussi :
– 05/12/2019, Le bureau antiterroriste chinois s’oppose fermement à l’adoption américaine d’un projet de loi sur le Xinjiang, Xinhua
– 05/12/2019, Le plus haut organe consultatif politique chinois condamne fermement l’approbation américaine d’un projet de loi sur le Xinjiang, Xinhua
– 05/12/2019, L’organe législatif du Xinjiang condamne vivement l’adoption américaine d’un projet de loi sur le Xinjiang, Xinhua
– 05/12/2019, Le gouvernement régional du Xinjiang dénonce l’adoption américaine d’un projet de loi sur le Xinjiang, Xinhua

30/11/2019, Enquêter sur les minorités musulmanes en Chine aujourd’hui, CECMC
Emmanuel Macron appelle à se mobiliser contre « l’hydre islamiste » en France, mais soutient les terroristes islamistes du Xinjiang au nom des droits de l’homme ! Des universitaires volent au secours de Charlie-Macron en enquêtant sur les minorités musulmanes soi-disant opprimées en Chine, mais pas sur ces mêmes minorités consensuellement persécutées en France.

26/11/2019, La Chine publie un article révélant la grave discrimination sexuelle aux États-Unis, Xinhua
« La discrimination fondée sur le sexe est un grave problème dans la société américaine », indique l’article, ajoutant que les femmes américaines souffrent de discrimination systématique, étendue, systémique et à long terme, tant publiquement que secrètement, impliquant principalement l’inégalité économique entre les sexes, de graves infractions avec violence à l’égard des femmes et du manque de protection des droits à la santé des femmes de minorités raciales.
Depuis des années, les États-Unis pratiquent le « deux poids, deux mesures » sur les questions des droits de l’homme, en utilisant les droits de l’homme comme un outil pour maintenir l’hégémonie mondiale, critiquer d’autres pays et s’ingérer dans les affaires intérieures d’autres pays, tout en négligeant leurs propres problèmes graves en matière de droits de l’homme.

26/11/2019, Pourquoi est-ce que l’aide chinoise à l’étranger est une sorte de « générosité malgré sa propre pauvreté » ?, Le Quotidien du Peuple
Depuis plus de 40 ans, le résultat de la réduction de la pauvreté en Chine est remarquable. Selon les statistiques : entre 1978 et fin 2018, le nombre de personnes pauvres au sens absolu est passé de 770 millions à 16,6 millions.

23/11/2019, Jean-Pierre Raffarin : « Les jeunes doivent se préparer au défi chinois », La Nouvelle République
Il faut donc faire un effort pour alerter nos jeunes compatriotes pour qu’ils se préparent, qu’ils apprennent à connaître la Chine. Si on ne voit pas ce que ce pays est en train de faire – le développement de ses villes, de ses universités, de ses laboratoires, la conquête spatiale… – on a du mal à comprendre le monde dans lequel on évolue.
– Les jeunes Français devront-ils apprendre le chinois ?
Pas forcément mais ils devront apprendre la culture chinoise. La notion du temps long, par exemple. Il ne faut pas être possédé par le court terme.
– Faut-il craindre une tentation hégémonique ?
La Chine a une histoire pacifique. Elle n’est jamais allée faire la guerre ailleurs, elle a découvert l’Afrique avant nous et elle n’a fait ni impérialisme ni colonialisme. La Chine défend ses intérêts.
– Vous dites que les Chinois ont une « autre conception des Droits de l’Homme », quelle est-elle ?
Les droits économiques et sociaux avant les libertés publiques. La première priorité : sortir les gens de la pauvreté. C’est leur thèse, pas la nôtre. Nous, on a une vision globale de la liberté. Pour eux, la liberté de manger à sa faim est une liberté fondamentale.
– La répression à Hong Kong marque-t-elle la fin du principe « Un pays, deux systèmes » ?
Le problème majeur sur cette question c’est quand même Taïwan. C’est le sujet sur lequel le Chinois ne veulent pas entendre parler d’intervention étrangère. Sur Hong Kong, ils ont engagé une stratégie de long terme, dite de la Grande baie avec Shenzhen et Canton et la ville nouvelle de Zhuhai reliée par un pont de 55 km. Ils ont une capacité à aspirer le potentiel de Hong Kong. C’est une des raisons de l’agitation. Il y a la question politique mais c’est l’avenir même de Hong Kong qui inquiète ses habitants. Le vrai sujet ce sera Taïwan. Là, il pourrait y avoir conflit militaire international.
Lire aussi : Dossier Jean-Pierre Raffarin, Monde en Question

20/11/2019, Pourquoi est-ce qu’il n’y a pas de bidonvilles en Chine ?, Le Quotidien du Peuple
Depuis la fondation de la République populaire de Chine il y a 70 ans, le peuple chinois a pris en main son destin. Avec l’essor économique, le niveau de vie a augmenté considérablement, apportant des changements de fond en comble dans le vêtement, la nourriture, le logement et le déplacement de la population. En conclusion, le bidonville n’a jamais existé en Chine, et il n’apparaîtra jamais en Chine.

31/10/2019, Une déclaration à l’ONU soutient la Chine sur le Xinjiang, French-China
le Bélarus a fait une déclaration conjointe au nom d’un groupe de 54 pays soutenant fermement les mesures de la Chine en matière de lutte contre le terrorisme et la radicalisation dans la région autonome ouïgoure de Xinjiang.
Cette déclaration a fait l’éloge de la Chine pour sa philosophie de développement centrée sur l’individu et ses accomplissements en matière de développement, évoquant les résultats positifs des mesures de contre-terrorisme et de déradicalisation au Xinjiang, lesquelles ont réussi à préserver de manière effective les droits de l’homme fondamentaux de tous les groupes ethniques au Xinjiang.

30/10/2019, La Chine détaille les droits de ses différents groupes ethniques, Le Quotidien du Peuple

11/10/2019, Aucune ingérence dans les affaires intérieures de la Chine ne pourra réussir, Le Quotidien du Peuple
Les ambassadeurs de 50 pays en poste à Genève ont adressé une lettre au président du Conseil des droits de l’homme des Nations unies et au haut-commissaire aux droits de l’homme, dans laquelle ils ont évalué positivement les progrès accomplis dans le développement de la cause des droits de l’homme et la lutte contre l’extrémisme et le terrorisme au Xinjiang et ont affiché leur soutien à la position de la Chine sur la question du Xinjiang.

09/10/2019, La Chine accuse le Parlement européen de « soutenir le terrorisme », Sputnik
Emmanuel Macron appelle à se mobiliser contre « l’hydre islamiste » en France, mais soutient les terroristes islamistes du Xinjiang au nom des droits de l’homme !

09/10/2019, La Chine exhorte les États-Unis à cesser de s’ingérer dans ses affaires intérieures, Xinchua

25/09/2019, La Chine demande aux États-Unis de ne plus s’ingérer dans ses affaires intérieures sous prétexte des droits de l’homme, Xinhua
Geng Shuang, porte-parole du ministère chinois des Affaires étrangères, s’est ainsi exprimé lors d’un point de presse en réponse à des questions relatives au Xinjiang. Selon lui, récemment, la partie américaine a diffamé et sali à plusieurs reprises les politiques chinoises sur la gouvernance du Xinjiang, en utilisant les excuses de la religion et des droits de l’homme.

20/09/2019, Une vie meilleure pour le peuple chinois, French-China
Jadis, le peuple chinois, ayant subi durant des années l’oppression de l’impérialisme, du féodalisme et du capitalisme bureaucratique, caressait l’objectif de renverser ces « trois grandes montagnes » et de se battre en faveur des droits de l’homme. À l’issue d’une longue et âpre lutte, la Chine a fini par les renverser et par accéder à l’indépendance nationale et à la libération de la population. La situation des droits de l’homme s’est alors nettement améliorée. Toutefois, on ne peut pas dire que la vision d’un pays où les droits de l’homme seraient globalement défendus s’est concrétisée. En effet, la situation de la pauvreté n’a pas évolué du jour au lendemain ; de même, les ressources économiques et sociales permettant d’atteindre un niveau plus élevé de protection des droits de l’homme étaient encore insuffisantes. Dans de telles conditions à la fois historiques et réelles, survivre était la première logique. Accélérer le développement en prenant pour principe la garantie du droit à l’existence et inversement, mieux garantir le droit à l’existence dans le processus de développement, étaient donc pour la Chine un choix inévitable en matière de protection des droits de l’homme.

Lire aussi :
Dossier Politique Chine, Monde en Question.
Dossier Politique Chine (avec liens), Monde en Question.
Revue de presse Chine, Chine en Question.
Veille informationnelle 中國 Chine, Monde en Question.
Veille informationnelle Géopolitique, Monde en Question.
Revue de presse, Monde en Question.

Le calligraphe


 

Otsuki, un ancien toxicomane qui a décroché de l’université et se laisse entretenir par des maîtresses, vit une existence de parasite à Tokyo. Une rencontre fortuite avec un ancien collègue le mène à accepter un emploi auprès d’un mystérieux maître calligraphe.

Otsuki plonge petit à petit dans un cauchemar labyrinthique, à travers les bas-fonds miteux d’un enfer urbain peuplé de personnages troubles et criminels.

Un univers étrange et sensuel qui évoque Murakami, Edogawa Ranpo, Kyotaro Nishimura ; une écriture poétique qui mène une réflexion métaphysique sur la calligraphie, la sexualité et le temps.

MATSUURA Hisaki, Le calligraphe, Payot, [Texte en ligne].

Lire aussi :
Index Japon, Monde en Question.
Veille informationnelle Livres, Monde en Question.
Veille informationnelle Revues, Monde en Question.
Revue de presse, Monde en Question.

Ye mei gui (1932)


Cycle Cinéma Chine 1905-1949

 

Titre : Ye mei gui – La rose sauvage
Réalisateur : SUN Yu
Acteurs : Langen Han, Yan Jin, Renmei Wang, Juanjuan Ye
Durée : 1h10
Année : 1932
Pays : Chine
Genre : Drame, Romance
Résumé : Une combattante paysanne du nom de Xiao Feng a déménagé à Shanghai avec son amie artiste Jiang. Ils découvrent que c’est une ville qui ne s’adresse qu’à quelques privilégiés.
Fiche : IMDb
Partage déniché par Chine en Question
Avis de Chine en Question : Cette romance est très hollywoodienne car l’intrigue se noue entre une jeune « patriote » de la campagne qui déclame aimer la Chine c’est aimer sa mère et un jeune fils à papa oisif qui roule en voiture – un luxe énorme à l’époque. Elle sert de moyen de transport pour la petite troupe d’enfants – des enfants soldats enrôlés malgré eux. Arrivée en ville, le jeune paysanne se transforme en une Bécassine aussi ridicule qu’inutile. On peut quitter le film après la scène de présentation au père [33’30]. La mise en scène sauve du désastre un film qui se termine par une artificielle propagande patriotique [1h05].
La musique extradiégétique, rajoutée après coup, n’apporte rien bien au contraire.
Avis de : Chinese MoviesSens Critique – SUN Yu 孙瑜, Chinese Movies
Cinéma dans le monde en 1932 :
• Le bombardement de Shanghai par l’armée japonaise détruit de nombreuse salles et plusieurs studios.
• Ouverture de la salle de cinéma Le Grand Rex à Paris, Pour vous.
• Lucienne ESCOUBE, Sauvons les films de répertoire, Pour vous.
• Les secrets de l’humour par Buster Keaton, Pour vous.
Promenade en Chine. Le contenu est plus intéressant que la forme.
Das Blaue Licht – La lumière bleue. Dès les premières images, Leni Riefenstahl montre son génie de l’image filmique (prise de vue, cadrage, éclairage et montage). Bien qu’il soit parlant, le film conserve l’esthétique des films muets.
Freaks – La monstrueuse parade. Ce film, encore possible en 1932, ne le sera plus en 1934 (code Hays).

Lire aussi :
Dossier Cinéma Chine (avec liens), Monde en Question.
Dossier Cinéma Chine, Monde en Question.
Index Cinéma (Tous les dossiers), Monde en Question.
Veille informationnelle Cinéma, Monde en Question.
Dossier Chine, Monde en Question.
Revue de presse Chine, Chine en Question.
Veille informationnelle 中國 Chine, Monde en Question.
Revue de presse, Monde en Question.

Histoire chinoise



Contrairement à ce que prétend la propagande occidentale, le Xinjiang faisait déjà partie de la Chine

 

L’Encyclopédie des historiographies : Afriques, Amériques, Asies contient des articles sur l’histoire chinoise :

Histoire des Han

Histoire des Han postérieurs

Histoire des Ming

Histoire des Yuan

Histoires officielles des Cinq dynasties

Histoires officielles des Song, des Liao et des Jin

Histoires officielles des Tang (Chine)

Lire aussi :
Dossier Histoire Chine, Monde en Question.
Revue de presse Chine, Chine en Question.
Veille informationnelle 中國 Chine, Monde en Question.

Yinhe shuangxing (1931)


Cycle Cinéma Chine 1905-1949

 

Titre : Yinhe shuangxing – Deux étoiles sur la voie lactée
Réalisateur : SHI Dongshan
Acteurs : Zhanfei Gao, Yan Jin, Jiqun Liu
Durée : 1h40
Année : 1931
Pays : Chine
Genre : Drame
Résumé : Une ancienne pièce de théâtre doit être adaptée au cinéma avec comme principal acteur, le célèbre Yan. Pour l’accompagner, on recrute une délicieuse chanteuse prénommée Li. Le film est une réussite incontestable et consacre les deux acteurs. Le couple qu’il forme à l’écran, fortement idéalisé, est censé exister de même dans la sphère privée. Mais l’acteur a oublié de dire à sa jeune partenaire, qu’il était marié et la demoiselle, déçue, retourne vivre à la campagne auprès de son père.
Fiche : IMDb
Partage déniché par Chine en Question
Avis de Chine en Question : Ce film fait la promotion du théâtre chanté [04’50] et des films chinois [13’50]. Malheureusement les scènes de théâtre ne sont pas réussies d’un point de vue cinématographique et aussi soporifiques que la romance hollywoodienne entre les deux acteurs [23’50-34’30] qui se termine par une leçon de morale : Le pouvoir de l’amour est grand, mais celui du devoir est plus fort. [1h23]. Le seul intérêt du film tient au fait qu’il montre que les mariages arrangés allaient contre les intérêts autant des hommes que des femmes.
La musique extradiégétique, rajoutée après coup, n’apporte rien bien au contraire sauf pour les parties chantées.
Avis de : Chinese MoviesSens Critique – SHI Dongshan 史东山, Chinese Movies
Cinéma dans le monde en 1931 :
Le million de René Clair intègre la musique à l’action.
Tabu: A Story of the South Seas – Tabou de Friedrich Wilhelm Murnau. Les très belles images de Floyd Crosby sert cette version cinématographiques du mythe du bon sauvage et d’une sexualité naturelle, mais épilée et habillée !

Lire aussi :
Dossier Cinéma Chine (avec liens), Monde en Question.
Dossier Cinéma Chine, Monde en Question.
Index Cinéma (Tous les dossiers), Monde en Question.
Veille informationnelle Cinéma, Monde en Question.
Dossier Chine, Monde en Question.
Revue de presse Chine, Chine en Question.
Veille informationnelle 中國 Chine, Monde en Question.
Revue de presse, Monde en Question.

自然 zì rán


 

En français, le mot nature vient du latin natus signifiant ce qui est né. Il contient donc implicitement le postulat d’un dieu créateur.

En chinois, 自然 zì rán signifie ce qui est par soi-même. Il contient donc explicitement l’idée d’un élan vital porté par son pouvoir d’autocréation. Non dans le sens d’Henri Bergson ni dans celui d’Alfred North Whitehead (les deux restent déistes comme Feuerbach), mais dans celui de Frédéric Nietzsche.

Un exemple, parmi d’autres, tiré de Cyrille J.-D. JAVARY, 100 mots pour comprendre les chinois, Albin Michel, 2008 p.67 [Djohi].

Lire aussi :
Alfred North Whitehead précurseur des théories de l’auto-création, Revue d’histoire des sciences.
Karl MARX & Friedrich ENGELS, Thèses sur Feuerbach, 1845, [Texte en ligne].
Dossier Karl MARX & Friedrich ENGELS (avec liens), Monde en Question.
Dossier Friedrich NIETZSCHE (avec liens), Monde en Question.
Dossier Langues Chine, Monde en Question.
Revue de presse Chine, Chine en Question.
Veille informationnelle 中國 Chine, Monde en Question.
Revue de presse, Monde en Question.