Chine en Question

Blog dédié au Monde asiatique

Actualités


¿Quién es scalisto? Une fripouille !
• Films Lundi : Trains (tramways, métro) Films Mercredi : Biographie (acteur ou actrice)Cinéma Chine 1977-1989Histoire Chine (avant 1949) Films Vendredi : Amants (non mariés)
• Dossiers (avec liens téléchargement) mis à jour : Lundi – Mercredi – Vendredi

L’oiseau


 

Une petite fille raconte. La mère est morte. Le père est au loin, sur des chantiers. Elle s’occupe de son jeune frère, Uil. Une jeune marâtre sortie d’un bordel ne fait qu’un bref passage, vite chassée par la violence conjugale. Les enfants, peu à peu, se retrouvent seuls. Sous les regards compatissants mais aveugles ou impuissants d’un voisinage misérable et d’une société brisée, la fillette, peu à peu, reproduit sur le petit garçon la violence du père sur la figure maternelle.

Le monde tendre de l’enfance est inexorablement fissuré, l’humanité pulvérisée laisse apparaître l’abîme côtoyé par l’enfant en chacun de nous.

OH Jung-hi, L’oiseau, Seuil, 2005 [Texte en ligne].

Lire aussi :
Index Corée, Monde en Question.
Veille informationnelle Livres, Monde en Question.
Revue de presse, Monde en Question.

Huang tu di (1984)


Cycle Cinéma Chine 1977-1989

 

Titre : Huang tu di – Terre jaune
Réalisateur : KAIGE Chen
Acteurs : Liu Quiang, Tuo Tan, Xueqi Wang
Durée : 1h29
Année : 1984
Pays : Chine
Genre : Drame musical
Résumé : Adaptation du roman Echos dans la vallée profonde (KE Lan, 1980).
Fiche : IMDb
Partage déniché par Chine en Question
Avis de Chine en Question : Dommage que la copie ne soit pas de bonne qualité car ce film donne beaucoup d’importance à l’image.
Avis de : Chinese MoviesSens Critique
Cinéma dans le monde en 1984 :
• Sortie en France de Ukigumo (1955) – Nuages flottants de NARUSE Mikio.
• Mort de Georges Wakhevitch brillant décorateur.
Le voleur de feuilles de Pierre Trabaud (film introuvable).
Amadeus de Milos Forman.

Lire aussi :
Dossier Cinéma Chine, Monde en Question.
Index Cinéma (Tous les dossiers), Monde en Question.
Veille informationnelle Cinéma, Monde en Question.
Dossier Chine, Monde en Question.
Revue de presse Chine, Chine en Question.
Veille informationnelle 中國 Chine, Monde en Question.
Revue de presse, Monde en Question.

Fables et légendes japonaises


 

De l’indomptable Momotaro à la grande aventure du singe de pierre Son Goku, découvrez les plus belles fables et légendes japonaises dans cette anthologie illustrée !

Bien que tous les pays aient leurs propres légendes et contes populaires, le Japon est certainement l’un de ceux qui ont réussi à en transmettre le plus au fil des siècles. Par son amour des traditions, le pays du Soleil levant a préservé ces récits, leur faisant traverser des périodes historiques entières, de l’Antiquité à nos jours, après d’innombrables mutations.

Contes nés de légendes, légendes nées de contes, personnages historiques aux origines fabuleuses, et fables qui ont leurs racines dans des événements réels ; un vaste panorama d’histoires allégoriques et métaphoriques vous attend dans cette anthologie.

Chaque récit est également accompagné de notes sur sa genèse, permettant d’enrichir la lecture de ces histoires qui ont façonné la société et la culture populaire japonaise moderne, connues même des plus jeunes générations.

OTSUKA Ippe, Fables et légendes japonaises, Ynnis, 2021 [Texte en ligne].

Lire aussi :
Index Japon, Monde en Question.
Veille informationnelle Livres, Monde en Question.
Revue de presse, Monde en Question.

Les soeurs Song


 

La vie, extraordinaire et digne d’un conte de fées, des trois brillantes sœurs Song, figures dominantes de la Chine du 20e siècle : l’aînée, Ailing, épousa un puissant homme d’affaires chinois, la seconde, Qingling, le « Père de la patrie » Sun Yat-sen et la troisième, Meiling, le généralissime Chiang Kai-shek.

Une fresque des jeux du pouvoir et de l’amour dans le tourbillon d’un siècle de transformation et de révolution chinoises par l’auteure anglaise consacrée des Cygnes sauvages et de la biographie monumentale de Mao, l’histoire inconnue.

Leurs mariages et leurs motivations supposées sont résumées dans le dicton maoïste « La première aimait l’argent, la deuxième la Chine, la troisième le pouvoir ».

CHANG Jung, Les sœurs Song – Trois femmes de pouvoir dans la Chine du 20e siècle, Payot, 2021 [Texte en ligne].

Lire aussi :
04/02/2019, Chronique historique – Les sœurs Soong, Trait d’Union.
05/03/2019, Chronique historique – Les sœurs Soong, Trait d’Union.
Emily HAHN, The Soong Sisters – Les sœurs Soong, 1941.
Bernard BRIZAY, Les trois sœurs Soong – Une dynastie chinoise du XXe siècle, 2007.
Song jia huang chao – Les sœurs Soong (1997), IMDb .
Dossier Histoire Chine, Monde en Question.
Revue de presse Chine, Chine en Question.
Veille informationnelle 中國 Chine, Monde en Question.
Revue de presse, Monde en Question.

Tian yun shan chuan qi (1980)


Cycle Cinéma Chine 1977-1989

 

Titre : Tian yun shan chuan qi – La légende du mont Tianyun
Réalisateur : XIE Jin
Acteurs : Jianlan Shi, Fuli Wang, Weijian Shi
Durée : 2h06
Année : 1980
Pays : Chine
Genre : Drame, Romance
Résumé : Adaptation de la nouvelle Tian yun shan chuan qi 天云山传奇 (Lu Yanzhou 鲁彦周, 1979).
Une histoire d’amour en plein tourment politique.
Fiche : IMDb
Partage déniché par Chine en Question
Avis de Chine en Question : Ce film, comme le rappelle Brigitte Duzan, est influencé par la nouvelle politique lancée par Deng Xiaoping : rectifier les erreurs commises pour créer les bases d’un développement économique. C’est pourquoi la technique des flash-backs est tout à fait adaptée à ce récit qui se clôt néanmoins sans que les erreurs ne soient totalement rectifiées… comme dans la vie réelle.
Malgré certains défauts liés à la romance, la force du film tient à la critique politique de vingt ans d’erreurs du PCC sous la direction de MAO Zedong sans que son nom ne soit jamais cité. On apprend beaucoup de choses sur les mœurs des responsables locaux du PCC qui, comme partout ailleurs, respectent les ordres de leurs supérieurs pour monter dans la hiérarchie.
J’ai adoré les scènes tournées dans les paysages de montagne.
Avis de : Chinese MoviesCiné MondeLe coin du cinéphileSens Critique
Cinéma dans le monde en 1980 :
• En Espagne, une loi rétablit des quotas d’importation des films.
• En France, la société de télévision SFP crée sa filiale cinématographique.
• Mort de Tex Avery, réalisateur des dessins animé du personnage Droopy.
Shining de Stanley Kubrick.
La boum de Claude Pinoteau.

Lire aussi :
Dossier Cinéma Chine, Monde en Question.
Index Cinéma (Tous les dossiers), Monde en Question.
Veille informationnelle Cinéma, Monde en Question.
Dossier Chine, Monde en Question.
Revue de presse Chine, Chine en Question.
Veille informationnelle 中國 Chine, Monde en Question.
Revue de presse, Monde en Question.

La Chine vue par TROTSKY


 

Comme Lénine et pour les mêmes raisons, Léon Trotsky ne s’est guère intéressé à la Chine. En 1924, il écrit des généralités et donc des banalités :

Pour ce qui est des colonies, j’hésiterais avant de dire laquelle est la plus typique : peut-être l’Inde, colonie au sens formel, ou la Chine, qui conserve l’apparence de l’indépendance, mais qui, de par sa situation dans le monde et le cours de son développement, appartient au type colonial.
[…]
Il n’y a aucun doute que si le parti chinois du Kuomintang réussit à unifier la Chine sous un régime national-démocratique, le développement capitaliste de la Chine progressera à pas de géant.
[…]
La lutte pour la libération de la Chine et l’idéologie de Sun Yat-sen sont une lutte démocratique et une idéologie progressiste, mais bourgeoises. En Chine, nous sommes pour le soutien des communistes au Kuomintang, s’il le poussent vers l’avant.
Perspectives et tâches en Orient, MIA, 1924.

Trotsky avait les mêmes préjugés que Lénine ou Staline sur la supériorité de la Russie :

Il faut dire qu’en ce qui concerne son développement économique, la Russie se trouve à mi-chemin entre une métropole classique comme la Grande-Bretagne et des pays coloniaux comme l’Inde et la Chine.
Perspectives et tâches en Orient, MIA, 1924.

En 1927, la question chinoise sera l’occasion de livrer son dernier combat contre Staline avant d’être exilé à Alma-Ata (novembre 1927) et expulsé d’URSS (février 1929). En clair, la polémique tourne autour de la stratégie qu’aurait dû suivre le parti communiste chinois sous la direction de Staline ou de Trostky (l’opposition). Il s’agit donc d’un débat interne :

Les grosses fautes commises et tolérées dans la direction de la révolution chinoise ont contribué à une lourde défaite. Nous ne sortirons de cette situation qu’en empruntant le chemin tracé par Lénine. Les conditions très anormales, dans lesquelles on examine les questions liées à la révolution chinoise, créent dans le parti une très grande tension. La « discussion » unilatérale qui est menée dans les colonnes de la Pravda et du Bolchevik est une déformation voulue du point de vue de l’opposition ; cela marque la volonté du groupe dirigeant du Comité Central de cacher ses fautes derrière la chasse à l’opposition. Tout ceci dirige l’attention du Parti sur une fausse voie.
Déclaration des 83, MIA, 1927.

Léon Trotsky n’a jamais vraiment critiqué le parti communiste chinois, ce sont ses successeurs qui s’en chargeront en s’abritant derrière une lettre qu’envoya sa seconde femme deux mois avant de mourir :

Un grand révolutionnaire comme Léon Trotsky ne peut en aucune manière être le père de Mao Tsé-Toung, qui a conquis sa position en Chine en lutte directe avec l’Opposition de gauche (trotskiste) et l’a consolidée par l’assassinat et la persécution des révolutionnaires, tout comme l’a fait Tchang Kai-Chek. Les pères spirituels de Mao Tsé-Toung et de son parti sont évidemment Staline (qu’il revendique d’ailleurs comme tel) et ses collaborateurs, M. Khrouchtchev inclus.
Natalia TROTSKY, Lettre à France-Soir, MIA, novembre 1961.

15/02/2021
Serge LEFORT
Citoyen du Monde et rédacteur de Chine en Question

Lire aussi :
Léon TROTSKY (1879-1940), Oeuvres, MIA.
Léon TROTSKY et E.A. PRÉOBRAJENSKY, Lettres à propos de l’insurrection de Canton, MIA, mars-avril 1928.
Léon TROTSKY, Bilan et perspectives de la révolution chinoise – Ses leçons pour les pays d’Orient et pour toute l’Internationale Communiste, MIA, juillet 1928.
Léon TROTSKY, La question chinoise après le VIe congrès, MIA, octobre 1928.
Léon TROTSKY, Manifeste aux communistes chinois et du monde entier !, MIA, août 1930.
Léon TROTSKY, Faits et documents, MIA, août 1930.
Léon TROTSKY, Il faut une histoire de la deuxième révolution chinoise, MIA, août 1930.
Léon TROTSKY, L’Opposition russe et la question chinoise,, MIA, décembre 1930.
Léon TROTSKY, Lettre aux bolcheviks-léninistes chinois, MIA, septembre 1932.
Léon TROTSKY, Révolution et guerre en Chine, MIA, février 1938.
Dossier Révolution chinoise 1925-1927, Monde en Question.
Dossier Révolution Chine 1925-1927 (avec liens), Monde en Question.
Dossier Chine, Monde en Question.
Revue de presse Chine, Chine en Question.
Veille informationnelle 中國 Chine, Monde en Question.
Revue de presse, Monde en Question.

Textes en chinois (archives)


 

L’Encyclopédie des historiographies : Afriques, Amériques, Asies contient des textes en chinois :

Dossier Histoire Chine, Monde en Question.
Veille informationnelle 中國 Chine, Monde en Question.
Revue de presse Chine, Chine en Question.
Revue de presse, Monde en Question.

L’im-Monde théorie du complot contre la Chine


Suivre l’actualité, courir après le vent.
Penser l’actualité, marcher à contre-courant.

 

En 2003, l’accusation, jamais prouvée, que Saddam Hussein possédait une arme de destruction massive, fut le prétexte de la guerre contre l’Irak et la mise en pièces du pays par la coalition occidentale.

Aujourd’hui, l’im-Monde torchon part en campagne en recourant à la théorie du complot, l’arme favorite des médias, sous prétexte que la Chine a le vaccin que la France est incapable de développer !

10/02/2021
Serge LEFORT
Citoyen du Monde et rédacteur de Monde en Question

Lire aussi :
09/02/2021, Le sommet Chine-PECO (pays d’Europe centrale et orientale) apportera de nouvelles opportunités à la coopération, prédit le président tchèque, Xinhua.
10/02/2021, Le sommet Chine-PECO crée un nouveau consensus et un élan de coopération, Xinhua.
Propagande de L’im-Monde, Chine en QuestionMonde en Question.
Théorie du complot, Chine en QuestionMonde en Question.
Dossier Covid-19 (avec liens), Monde en Question.
Dossier Propagande, Monde en Question.
Dossier Chine, Monde en Question.
Revue de presse Chine, Chine en Question.
Veille informationnelle 中國 Chine, Monde en Question.
Revue de presse, Monde en Question.

Shānshuī qíng (1988)


Cycle Cinéma Chine 1977-1989

 

Titre : Shānshuī qíng – Impression de montagne et d’eau
Réalisateur : TE Wei
Durée : 0h18
Année : 1988
Pays : Chine
Genre : Animation
Résumé : Un vieil homme fait un malaise mais il est aidé par une jeune fille. En retour de son aide, l’homme va lui apprendre à jouer de la guqin.
Fiche : IMDb
Partage déniché par Chine en Question
Avis de Chine en Question : Ce conte, très poétique, est une pure merveille.
Avis de : Sens Critique – TE Wei 特伟, Chinese Movies – Studios d’art de Shanghai, Chinese Movies
Cinéma dans le monde en 1988 :
La vie est un long fleuve tranquille d’Étienne Chatiliez.
The Unbearable Lightness of Being – L’insoutenable légèreté de l’être de Philip Kaufman.
Babettes Gaestebud – Le festin de Babette de Gabriel Axel.
• Présentation à Paris de Sedmoy sputnik – Le septième compagnon d’Alexeï Guerman.

Lire aussi :
Dossier Cinéma Chine, Monde en Question.
Index Cinéma (Tous les dossiers), Monde en Question.
Veille informationnelle Cinéma, Monde en Question.
Dossier Chine, Monde en Question.
Revue de presse Chine, Chine en Question.
Veille informationnelle 中國 Chine, Monde en Question.
Revue de presse, Monde en Question.