Chine en Question

Blog dédié au Monde chinois

La Chine vue par Adam SMITH


Les marxistes, qui récitent leur catéchisme comme des mantras, dénigrent Adam Smith alors que Karl Marx lui doit beaucoup. La lecture de Recherches sur la nature et les causes de la richesse des nations montre que Adam Smith avait une vision plus juste de la Chine que Marx et Engels, qui avaient un point de vue très eurocentré et très réducteur [1].

Son analyse, écrite en 1776, fut confirmée au XXème siècle par Angus Maddison, économiste et historien anglais, dans L’économie chinoise – Une perspective historique.

La Chine a été, pendant une longue période, un des plus riches pays du monde, c’est-à-dire un des plus fertiles, des mieux cultivés, des plus industrieux et des plus peuplés ; mais ce pays paraît être depuis très longtemps dans un état stationnaire. Marco Polo, qui l’observait il y a plus de cinq cents ans, nous décrit l’état de sa culture, de son industrie et de sa population presque dans les mêmes termes que les voyageurs qui l’observent aujourd’hui. Peut-être même cet empire était-il déjà, longtemps avant ce voyageur, parvenu à la plénitude d’opulence que la nature de ses lois et de ses institutions lui permet d’atteindre. Les rapports de tous les voyageurs, qui varient sur beaucoup de points, s’accordent sur les bas prix des salaires du travail et sur la difficulté qu’éprouve un ouvrier en Chine pour élever sa famille. Si, en remuant la terre toute une journée, il peut gagner de quoi acheter le soir une petite portion de riz, il est fort content. La condition des artisans y est encore pire, s’il est possible. Au lieu d’attendre tranquillement dans leurs ateliers que leurs pratiques les fassent appeler, comme en Europe, ils sont continuellement à courir par les rues avec les outils de leur métier, offrant leurs services et mendiant pour ainsi dire de l’ouvrage. La pauvreté des dernières classes du peuple à la Chine dépasse de beaucoup celle des nations les plus misérables de l’Europe. Dans le voisinage de Canton, plusieurs centaines, on dit même plusieurs milliers de familles, n’ont point d’habitations sur la terre et vivent habituellement dans de petits bateaux de pêcheurs, sur les canaux et les rivières. La subsistance qu’ils peuvent s’y procurer y est tellement rare, qu’on les voit repêcher avec avidité les restes les plus dégoûtants jetés à la mer par quelque vaisseau d’Europe. Une charogne, un chat ou un chien mort, déjà puant et à demi pourri, est une nourriture tout aussi bien reçue par eux que le serait la viande la plus saine par le peuple des autres pays.
Recherches sur la nature et les causes de la richesse des nations – tome I p.66 [2]

20/08/2011
Serge LEFORT
Citoyen du Monde

Lire aussi :
• Adam SMITH, Recherches sur la nature et les causes de la richesse des nations, 1776 [Texte ligne : Les Classiques des sciences sociales]. L’ouvrage est composé de cinq livres, dont les thèmes sont :

1. Des causes qui ont perfectionné les facultés productives du travail, et de l’ordre suivant lequel ses produits se distribuent naturellement dans les différentes classes du peuple (sur la nature humaine, le travail, et "l’habileté, la dextérité et l’intelligence qu’on y apporte") ;
2. De la nature des fonds ou capitaux de leur accumulation et de leur emploi (description des marchands et du capital) ;
3. De la marche différente et des progrès de l’opulence chez différentes nations (histoire du développement économique et politique économique) ;
4. Des systèmes d’économie politique (en particulier, le système du commerce international) ;
5. Du revenu du souverain ou de la république (revenus, dépenses, et objectifs du gouvernement).

• Adam SMITH, Encyclopédie de L’AgoraWikipédiaWikisource.
• Giovanni ARRIGHI, Adam Smith à Pékin – Les promesses de la voie chinoise, Max Milo, 2009 [Jan-Frederik ABBELOOS (proche des altermondialistes), Geschichte Transnational - Revue Internationale des Livres et des Idées - Tony ANDRÉANI (socialiste prônant un retour à Marx), Blog - Les Lettres Françaises p.X-XI - Frédéric LEMAÎTRE (journaliste), Le Monde - Alain LIPIETZ (ex-militant maoïste), Blog - Vincent PRÉSUMEY (ex-militant trotskyste), Liaisons -  Xavier de la VEGA (journaliste), Sciences Humaines].

À la fin du XVIIIe siècle, Adam Smith a prévu la nouvelle émergence économique de l’Orient et l’équilibre des pouvoirs avec l’Ouest. Dans cet ouvrage magistral et à contre-courant de la pensée dominante, Giovanni Arrighi démontre comment l’extraordinaire ascension de la Chine nous invite à relire "La Richesse des nations" avec un regard neuf. À la faveur d’une déconfiture de l’hégémonie américaine, la République Populaire pourrait proposer l’alternative au capitalisme du XXe siècle. Peut-on se fier au modèle chinois actuel pour refonder l’organisation économique mondiale ?
Giovanni Arrighi répond à partir de trois idées fortes : la voie de développement chinoise est essentiellement différente du néolibéralisme ; la montée de la puissance chinoise est déjà en train de modifier la structure de l’économie politique à l’échelle internationale ; l’un des aspects majeurs de la voie chinoise, contrairement à l’image que les médias occidentaux en donnent souvent, pourrait être porteuse d’un modèle plus égalitaire et plus écologique de développement.

• Samir AMIN, Giovanni ARRIGHI, André GUNDER-FRANK, Immanuel WALLERSTEIN, La crise, quelle crise ? – Dynamique de la crise mondiale, François Maspéro, 1982 [Études internationales - Politique étrangère].
• Giovanni ARRIGHI, The Long Twentieth Century, Verso, 1994 [Estrategia Internacional - Multitudes].
• Giovanni ARRIGHI, À la recherche de l’état mondial, Actuel Marx n°40.
• Articles de Giovanni ARRIGHI, Scribd.
• Giovanni ARRIGHI, Johns Hopkins UniversityWikipédia.
Revue de presse Chine 2011, Monde en Question.
Dossier documentaire Chine, Monde en Question.


[1] Lire :
• Serge LEFORT, La Chine vue par MARX et ENGELS, Chine en Question.
• Serge LEFORT, Lire MARX et ENGELS, Monde en Question.
[2] Sélection des passages sur la Chine dans Recherches sur la nature et les causes de la richesse des nations.

Rédiger votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.

Joignez-vous à 45 followers

%d bloggers like this: